> article suivant

Revue de stress #153

> article précédent

FC St. Pauli - l'état de rébellion

10 raisons de titulariser Henry en pointe

Ce n'est pas tout de faire jouer Thierry Henry, encore faut-il trouver un poste qui corresponde à son profil.
Partager
Alors que les spéculations battent leur plein quant à la révolution tactique qui nous attend, et que l'on déplace fébrilement les magnets des joueurs d'un poste à l'autre sur le frigo, l'identité de l'attaquant de pointe ne suscite pas vraiment de mystère: les pronostics donnent Thierry Henry gagnant. Avec une liste des 23 éliminant Benzema, ce n'est pas étonnant, diront les mauvais esprits. Ce sont justement de mauvais esprits qui ont listé les raisons de mettre Titi au centre de l'attaque.

1.
C'est lui ou Gignac. Ou alors Cissé.

2.
Ça pourrait même être Anelka.

3.
C'est encore là qu'il encombre le moins.

4.
Il est capable d'exploiter tous les ballons qui lui passeront à portée de main.

5.
La dernière fois qu'il a joué à gauche en Coupe du monde, ça l'a tellement contrarié qu'il a pris un carton rouge.


henry_bosse.jpg
"Attends, c'était un de mes plus beaux buts, c'était contre qui déjà, ah un geste splendide, un truc qu'on n'a jamais revu depuis. Ah ce n'est pas possible, j'ai trop d'exploits personnels en tête".

6.
De toute façon, on n’a personne pour faire des centres aériens sur un bon joueur de tête.

7.
Depuis la retraite internationale de Makelele, c'est lui qui a le plus gros axe central.

8.
C'est d'une logique implacable: après avoir été déplacé à gauche parce qu'en pointe, il n'y arrivait plus, il doit revenir en pointe parce qu'à gauche, il n'y arrive plus.

9.
Il sera plus loin de tribunes où les spectateurs agiteront des centaines de mains gonflables importées d'Irlande.

10.
Domenech donnant tort à Guardiola, ça n’a pas de prix.



> 10 raisons de titulariser Henry quand même


Le Diaporama de Thierry Henry
diaporama_henry.jpg
Partager

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @rcosmidis: Nouvel article pour @lequipe : la nouvelle Italie, qui change de style avec Mancini https://t.co/tJHP1K1n7S Très heureux de…

RT @GraphicUNTD: 🔵🔴🔵 Paris Saint-Germain | 73/74 #TeamPSG https://t.co/oqA2lY0CVb

Vous pouvez commencer votre week-end, la semaine s'achève (en beauté) avec la Revue de stress: https://t.co/PlgGHKzL9q

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)