> article précédent

FC St. Pauli - l'état de rébellion

10 raisons de titulariser Henry en pointe

Ce n'est pas tout de faire jouer Thierry Henry, encore faut-il trouver un poste qui corresponde à son profil.
Partager
Alors que les spéculations battent leur plein quant à la révolution tactique qui nous attend, et que l'on déplace fébrilement les magnets des joueurs d'un poste à l'autre sur le frigo, l'identité de l'attaquant de pointe ne suscite pas vraiment de mystère: les pronostics donnent Thierry Henry gagnant. Avec une liste des 23 éliminant Benzema, ce n'est pas étonnant, diront les mauvais esprits. Ce sont justement de mauvais esprits qui ont listé les raisons de mettre Titi au centre de l'attaque.

1.
C'est lui ou Gignac. Ou alors Cissé.

2.
Ça pourrait même être Anelka.

3.
C'est encore là qu'il encombre le moins.

4.
Il est capable d'exploiter tous les ballons qui lui passeront à portée de main.

5.
La dernière fois qu'il a joué à gauche en Coupe du monde, ça l'a tellement contrarié qu'il a pris un carton rouge.


henry_bosse.jpg
"Attends, c'était un de mes plus beaux buts, c'était contre qui déjà, ah un geste splendide, un truc qu'on n'a jamais revu depuis. Ah ce n'est pas possible, j'ai trop d'exploits personnels en tête".

6.
De toute façon, on n’a personne pour faire des centres aériens sur un bon joueur de tête.

7.
Depuis la retraite internationale de Makelele, c'est lui qui a le plus gros axe central.

8.
C'est d'une logique implacable: après avoir été déplacé à gauche parce qu'en pointe, il n'y arrivait plus, il doit revenir en pointe parce qu'à gauche, il n'y arrive plus.

9.
Il sera plus loin de tribunes où les spectateurs agiteront des centaines de mains gonflables importées d'Irlande.

10.
Domenech donnant tort à Guardiola, ça n’a pas de prix.



> 10 raisons de titulariser Henry quand même


Le Diaporama de Thierry Henry
diaporama_henry.jpg
Partager

Déconneries


Zénon Zadkine
2018-02-06

Parc OL : un parc d’attractions sur la victoire contre le PSG

Agence Transe Presse (bureau de Lyon) – Les produits dérivés du glorieux 2-1 obtenu contre Paris n'étaient qu'un avant-goût: l'OL, en quête de d'animations autour de son stade, annonce la création d'un parc à thème.


2017-12-12

Photo du PSG à Disneyland : le décryptage

Ce week-end, l'effectif du PSG s'est rendu à Disneyland Paris pour fêter Noël. Révélations sur la photo de groupe dans l'escalier du château.


Georges Sable et Albert Unepierre
2017-12-12

La Champions League : demain dans l'Aube?

À l'heure où blanchit la Champagne, une publication scientifique parue dans la revue Transactions on Football Analytics annonce la qualification de l'ESTAC en Ligue des champions d'ici 2024. En voici la preuve par Troyes…


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Spectateurs vs téléspectateurs: protestations à Francfort contre les matches du lundi en Bundesliga - https://t.co/5YDzFRGNz1

RT @Demanagerscdf: Jürgen Klopp : “À l’entraînement, on essaye d’apprendre comment jouer ensemble, les circuits de passe que l’on recherche…

RT @NSOL31: Publicité pour une paire de crampons, 1920. https://t.co/LNb0kfUDzf

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)