> article précédent

De buts en Blanc...

15 raisons de préférer le rugby au foot

C'est le moment où jamais de retourner son maillot. Extrait du #23 des Cahiers du football (avril 2006).
Partager
• « I will survive » est bien plus drôle chanté avec l’accent de Bernard Laporte qu’avec celui d’Aimé Jacquet.

• Les joueurs ne se cachent pas pour prendre de la créatine.

• Lyon est un club insignifiant.

• Les Italiens sont bons perdants et les Allemands ne gagnent jamais à la fin.

• On peut se retrouver au milieu des supporters adverses avant pendant et après le match, et boire un coup quand même.

• Ils restent solides sur les fondamentaux : fourchette dans les yeux pendant le match, coup de fourchette solide après le match.

• Parce que jamais les singeries de buteur n’égaleront les frissons d’un haka néo-zélandais.

• Il donne l’occasion d’entendre au moins une fois par an le plus bel hymne national au monde: Flowers of scotland.

• Le président de la Ligue professionnelle est une légende du jeu et pas un avocat énarque et moustachu.

• Le trophée national est un bouclier, pas un ridicule boulon post-moderne.

• L’extrême droite ne vient pas draguer les moins de dix-huit ans dans les tribunes.

• Rives est plus crédible en casque d’or que Rothen.

• Gilles Verdez n’écrit pas dans le Midi Olympique.

• Contrairement à Roland, Roger Couderc a pris sa retraite à temps.

• On peut enfoncer les doigts dans les yeux de ses adversaires en toute impunité.

bw_footrugby4.jpg

> retrouvez les 15 raisons de préférer le foot au rugby
Partager

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)