auteur
Manuel Mary

Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #145

> article précédent

1 Ruiz

24 heures dans la vie du FC Lorient

En dépit de son taux d'humidité, la culture bretonne nous est souvent imperméable. Perçons ses mystères en embarquant dans le chalutier de l'équipe révélation du championnat.

Partager

5h00
La pluie redouble. C’est le grand jour: Ghislain Gimbert, la nouvelle recrue du FC Lorient au mercato (la seule avec le gardien Willy Grondin), arrive aujourd’hui. Il prend la route depuis Vannes, pour être à l’heure au rendez-vous fixé par Christian Gourcuff au Moustoir. A la même heure, celui-ci se branche sur Ligue 2 Multicanaux pour revoir le Clermont-Dijon de la veille (0-0). Il note les coordonnées de Nicolas Haquin.

6h12
Sur la route, Gimbert pense avec émotion aux glorieux anciens du FCL, Seydou Keita, Michael Ciani, André-Pierre Gignac.

7h02
Après avoir tourné en vain, Gimbert trouve enfin le staff lorientais près des docks. "Degemer mat an oll!", lui lance Le Lan, paré de son pull Skol Diwan. Gimbert s’étonne auprès de Gourcuff: "Mais je n’ai pas trouvé le Moustoir". "C’est là! Le Moustoir, c’est pas vraiment un stade. C’est le nom du port", précise Gourcuff. Qui ajoute avec un clin d’œil: "T’as intérêt à être à la hauteur, je t’ai présenté comme le nouveau Didier Monczuk. Mais ne te mets pas trop de pression, quand même, dam’".

7h50
Genton et Marchal vont chercher deux mâts d’artimon et un de misaine dans le hangar. Ils les assemblent en entonnant Loguivy-de-la-mer. Fabien Audard les rejoint et recoud de vieux filets de pêche pour les relier. Les buts sont prêts. 

8h15
Vahirua, Gameiro et Monterrubio arrivent dans la même voiture. Vahirua tient le volant, Gameiro passe les vitesses et Monterrubio débraie. Ils garent le Cayenne sur un emplacement de caddie. Gourcuff leur présente Gimbert : "Eh les gars, je vous préviens, c’est le nouveau Roby Langers! Non, non, pas de pression inutile, oh".

8h30
Marchal et Genton alignent cinq maquereaux, leur collent un embout dans les branchies, et gonflent, en entonnant Pelot d’Hennebont. Les ballons sont prêts. 


24hfcl_gourcuff_craintdegun.jpgLe FC Lorient cette année, il craint dégun!

9h
La pluie redouble. L’entraînement débute, sur la cale. Monterrubio explique à Gimbert que c’est bien pour travailler les appels croisés parce qu’elle est en pente et parsemée de bittes en fonte. Gameiro déborde Le Lan après une double roulette. Le Lan, vexé, l’invective: "Hejer-e-doull!" (1).

9h11
Lionel Cappone manque sa sortie et s’effondre contre la digue en ciment. Genton rassure Gimbert: "On a l’habitude. Quand il tente de sortir, on l’appelle Aïe Cappone".

10h
Gourcuff demande un "toro". Vahirua, Gameiro et Monterrubio se mettent en cercle, et les dix-neuf autres joueurs au centre. Après 20 minutes, aucun d’entre eux n’a touché le ballon. Le Lan, agacé, les taxe de "Chaoker patatez"! (2). Gourcuff demande à Vahirua, Gameiro et Monterrubio de ne jouer qu’en talonnades et en tapant des mains.

10h33
Aucun joueur n’ayant pu toucher le ballon, Gourcuff met fin au toro et organise une séance de tirs. Amalfitano frappe directement dans les bittes. L’une d’elles atterrit à Larmor-Plage.

11h
Interruption de l’entraînement, en raison d’un arrêt momentané de la pluie. Christian Gourcuff profite de la pause pour jeter un œil sur National TV, un bon Plabennec-Moulins (0-0). Il note les coordonnées de Jean-Michel Abiven.

11h40
La pluie redouble. Pour l’opposition 5/5, Genton et Marchal coupent les manches de vieux cirés oranges. Les chasubles sont prêtes.

12h30
C’est la fin de l’entraînement. Pour la douche, Genton et Marchal expliquent à Gimbert qu’il faut aller à la criée récupérer l’eau des mareyeurs. Gimbert répond que finalement, il est bien comme ça.

24hfcl_juninho_lorient.jpg
L'instant précis où Juninho a pris conscience que des gens vivaient toute l'année à Lorient.

13h
Le déjeuner est pris à la cantine de l’arsenal. Joueurs et ouvriers sont alignés sur d’interminables bancs de bois, recouverts de nappes trop blanches et de poissons ruisselants. Les marins viennent saluer Monterrubio. Genton explique à Gimbert que c’est parce qu’il a beaucoup voyagé, comme eux. "Ils se reconnaissent entre eux, les Terre-neuvas".

13h30
Les plats arrivent. Une grande assiettée de kig ha farz, suivie d’une large part de kouign amann. Le Lan rajoute un peu de beurre sur le sien. Au café, arrosé de goutte, toute la tablée entonne Quinze marins (sur le bahut du mort).

14h11
Fin du repas. La pluie redouble. Franco Sosa enfile sa vareuse À l’aise Breizh, offerte par Le Lan. Genton précise à Gimbert qu’il s’est très bien acclimaté à la Bretagne: "A tel point qu’on l’appelle Ker-Sosa".

14h35
Tout l’effectif s’installe, pour sécher, au club-house du FCL, le PMU "Le merlu frit". Le jeune président lorientais, Loïc Féry, vient faire une brève revue d’effectif, accompagné d’un reporter de Ouest-France Pontivy. Gourcuff lui présente Gimbert: "Président, c’est le nouveau Jean-Pierre Orts!", dit-il en le poussant du coude. "Non, gast, je déconne, faut pas lui mettre la pression".

15h04
Les joueurs commencent les travaux de l’après-midi: décortiquer les crustacés pour donner un coup de main aux pêcheurs du coin. Genton et Marchal distribuent les couteaux à huîtres, les pinces de crabe et les 30 kilos d’ormeaux à frapper. Ils entonnent La blanche hermine.

15h41
Loïc Féry tend la main à Vahirua, et lui signale jovialement: "Je vous aimais beaucoup avec l’AJA en 1988, ce duo avec Christophe Cocker". Vahirua répond: "Merci. Je suis Marama". "Ah oui? Moi, je suis plutôt houmous. Comme quoi".


24hfcl_gourcuff_mecontent.jpgEt soudain, dans un moment de désorganisation totale, la distance entre le défenseur latéral et l'ailier lorientais passa de 12 à 13 mètres.

15h55
Pluie d’ormeaux sur Saint-Gildas-de-Rhuys. Marchal prend à part Amalfitano pour lui expliquer que les frapper, ça veut pas dire shooter dedans.

16h22
Loïc Féry se plante devant James Fanchone et l’étreint chaleureusement: "Alors comme ça, c’est vous, l’aimable Fanchone! C’est vrai que vous aimez à rire et à boire?".

16h30
La pluie s’arrête.

16h32
Au temps pour moi, la pluie redouble. Christian Gourcuff allume sa télé portative et se connecte sur CFA2 Pay-per-view, pour scruter un bon US Montagnarde-Dernières Cartouches de Carhaix (0-0). Il note le nom du gardien remplaçant carhaisien.

17h03
Féry interrompt Gourcuff pour lui demander s’il était vraiment nécessaire de recruter Grondin. "Pas vraiment, mais c’est à cause d’Arnold", répond Gourcuff en montrant Mvuemba, "il tenait absolument à faire venir Willy".

17h17
Une lueur bizarre s’allume dans les yeux de Koscielny, tandis qu’il ouvre les truites vivantes avec les dents pour les vider. Genton et Marchal entonnent Jean-Marie il est malade.

24hfcl_gourcuff_flash.jpg
"Et là, j'ai vu la lumière et une voix céleste m'a ordonné de recruter Fiorèse et Marlet".

17h25
Les joueurs improvisent un billard pour se détendre. Vahirua vise, Gameiro tient la canne et Monterrubio tire. Ils rentrent toutes les boules par ordre croissant, rien qu’en cassant le triangle. Le Lan, épaté, les qualifie de "Genou krampouezh" (3). Amalfitano, pour finir, tape la blanche.

17h54
Féry croise Pierre Ducasse, et Gourcuff lui précise: "C’est un gars de Bordeaux. Tous les ans le fiston m’en envoie un pour Noël. L’an dernier on a eu Obertan. L’an prochain, il m’a promis Jussiê. Moi je lui envoie un chandail et une assiette Henriot".

18h50
Le Lan fait chanter le Da Feiz on Tadou Koz à tout le PMU. Gimbert pense aux anciens du FC Lorient. Stéphane Pédron. Christophe Jallet. Steve Marlet. Il a comme un doute, surtout depuis que Gourcuff l’a baptisé "le nouveau Christophe Horlaville". Mais sans pression, oui, il sait.

19h30
Yvonnig, le patron du PMU, sert le dîner aux joueurs. Une grande platée de kig ha farz, suivie d’un bon kouign amann. Le Lan redemande, pêle-mêle, du beurre et du lard.

20h57
Les joueurs passent le costume traditionnel et se mettent en rond autour de Le Lan. Ils entament un an-dro en vue de la grande parade du prochain festival Interceltique.

21h25
Après deux tours de valse écossaise sur un kan-ha-diskan des Frères Morvan, Gimbert vomit. Le Lan, taquin, le surnomme aussitôt "Pich berr" (4).

24hfcl_debono_vip_moustoir.jpg
"Mais... Vous n'allez pas partir comme ça... Vous reprendrez bien un peu de merlu... Monsieur?.. Monsieur?... Hé meeeerde".

23h30
Enfin de retour chez lui, Christian Gourcuff peut tranquillement se repasser les meilleurs extraits de US Scrignac-Papillons de Spézet, (0-0), diffusé sur Promotion de Première Div’ chez soi.  Il note le nom de Bébert, qui fait la touche pour Spézet.

23h59
Ghislain Gimbert pense à Pascal Delhommeau. Christophe Le Roux. Andre Ayew. Sur la route de Vannes, il reçoit une boule blanche de billard dans le pare-brise. Pris de panique, il appelle le président du VOC, Michel Jestin, pour lui demander s’il peut annuler son transfert. La pluie redouble.


(1) "Remueur de cul", prétentieux.
(2) "Mâcheur de patates", paysan.
(3) "Bouche à crêpes", boutonneux.
(4) "Petite bite", bon à rien.

> 24 heures dans la vie du staff médical de l'ASSE
> 24 heures dans la vie de l'OL
> 24 heures dans la vie du Grenoble Foot 38
> 12 heures dans la vie d'Olivier Rouyer
> 24 heures dans la vie du FC Nantes
> 24 heures dans la vie de Steve Mandanda
> 24 heures dans la vie de l’AS Nancy-Lorraine
> 24 heures dans la vie de l'AS Saint-Étienne
> 24 heures dans la vie du Stade rennais
> 24 heures dans la vie de Matt Moussilou
> 24 heures dans la vie du PSG
> 24 heures dans la vie de l'OM

Partager

> déconnerie

Patronymes olympiques

> sur le même thème

1 Ruiz

> du même auteur

Fausses notes

> Dossier

Déconneries

24 heures dans la vie de...


Maxime Arnan
2016-01-25

24 heures dans la vie du PSG

Le Paris Saint-Germain a beau contrôler sa communication dans les moindres détails, nous avons réussi à nous immiscer dans le (vrai) quotidien des joueurs du PSG.


Ramon Nibanief
2012-05-14

24 heures dans la vie du MHSC

Enfin un article sur Montpellier dans les Cahiers. Et encore, il a fallu recourir à un spécialiste local pour percer le secret de la réussite pailladine. Bonus: le Diaporama du MHSC.


Cris Tiago Rool Naldo
2012-04-27

24 heures dans l'ancienne vie de Jean-Claude Dassier

Cris Tiago Rool Naldo, le “boulanger” de la Ligue des Cahiers nous a quittés récemment. En guise d’hommage, voici son texte d’inscription – très imprégné de l’environnement marseillais.


>> tous les épisodes de la série "24 heures dans la vie de..."


Sur le fil

RT @TLMSenFoot: 3e partie de #OptaX : l'intelligence artificielle au service du football https://t.co/eqHKutSn4d

C’est le moment de : (re)lire @CKuchly. https://t.co/3u1aylblJR

RT @richardcoudrais: Bientôt en salles le film «Comme des garçons » de Julien Hallard, une comédie sentimentale sur fond de lutte pour la r…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 10h21 - FPZ : Oh pu**** German Burgos je l’avais pas reconnu. Il a morflé ! Déjà qu’il avait pas de look... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h21 - Henri Désiré Landreau : Pas d'amalgame ! Il existe des pizzaiolos modérés. >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 10h15 - Tonton Danijel : Crême fraîche, lardons, fèves... et tagliatelles.Un accompagnement original qui change de la... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 10h04 - khwezi : Jus de Nino24/04/2018 à 18h38---------Pardon, avec pleins de jours de retard. Tu as posté un... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h58 - Tonton Danijel : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 00h23Au passage, je m'excuse car j'ai compris ce matin que tu... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h45 - Giresse au bout de mes rêves : GSW-NOP : 4- 1 >>


Paris est magique

aujourd'hui à 08h57 - Classico : Sidney le grand Govou26/04/2018 à 13h31———————Sérieusement, sur cette question, je... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 08h53 - Il Capitano : Hyogaaujourd'hui à 05h53Il Capitano26/04/2018 à 12h19Marrant l'article du Libéro sur la possible... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h49 - Simon Jérémy : ok ok, merci. A mettre sur le compte de mon inexpérience, je ne regarde pas assez de hockey (et... >>


Manette football club

aujourd'hui à 08h06 - le Bleu : Je suis en train de terminer Soul Reaver 1. Un jeu visionnaire sur bien des aspects et qui mérite... >>


Les brèves

Sans Pellegrino

"Southampton : Pellegrino limogé." (lequipe.fr)

PAOK-47

"Grèce : un président de club armé sur le terrain." (libé.fr)
Avec des crampons de 9 mm.

Les sept samovars

"Sept supporters à Moscou." (lequipe.fr)

L'Astori continue

"Le contrat de Davide Astori a bien été prolongé par la Fiorentina, malgré son décès." (lequipe.fr)

L'abeille cool

“LOSC : Maia reste confiant.” (madeinfoot.com)