auteur
Clément Jumeau

Du même auteur

A l'aboardage

Une nouvelle réforme a été proposée à l'International Board cette semaine. Elle concerne les coups francs et le non-respect de la loi des 9 mètres 15 par les murs de l'équipe fautive.
Partager
Une nouvelle réforme a été proposée à l'International Board cette semaine. Elle concerne les coups francs et le non-respect de la loi des 9 mètres 15 par les murs de l'équipe fautive. Grossièrement, la FIFA souhaiterait pénaliser les joueurs qui se placent bien en amont des 9 mètres 15 requis, en offrant la possibilité à l'arbitre de faire avancer de 9,15 m la position du ballon du coup franc en cas d'obstruction. Les réactions sont déjà vives. De Mihaljovic, absolument pour, à Zidane, absolument contre, il est évident que le travail de l'International Board ne va pas être de tout repos comme d'habitude. Sur toutes les remarques sorties des interviews, celles de Zidane semblent être les plus logiques et raisonnables. Le Français ne voit en effet pas l'intérêt d'une telle mesure, le plus simple étant pour lui de tenter de faire respecter dores et déjà la loi existante. Cette réforme, si elle voit le jour, pourra donner naissance à quelques situations comiques. Par exemple, qu'adviendrait-il si le mur refusait obstinément de se placer à distance réglementaire? Les arbitres seraient-ils obligés de faire avancer le ballon jusqu'au bout, à savoir soit en sortie de but, soit en but (situation qu'on pourrait dès lors appeler "but de pénalité" comme au rugby)? Et que faire du mur quand il n'y a plus suffisamment d'espace entre la ligne de but et le ballon? Penalty? Une nouvelle fois, une tentative de réforme du football risque de tourner au ridicule. Difficile est la vie de l'International Board…
Partager
>> aucune réaction

Les règles et l'arbitrage


Richard N
2020-07-02

Comment finir un match de coupe ?

[rétro Euro 2000 • 5/5] Il y a vingt ans, le championnat d’Europe 2000, comme celui de 1996, a désigné son vainqueur par un but en or. Une formule alors récente qui entamait déjà son déclin. 


Jérôme Latta
2020-05-15

Cinquième remplacement : le big bang des grands bancs ?

Une Balle dans le pied – En autorisant cinq remplacements pour compenser la surcharge physique des reprises de championnat, la FIFA bricole une nouvelle fois sans réflexion ni débat. 


Jérôme Latta
2020-02-25

Hors-jeu : Wenger veut voir le jour

Une Balle dans le pied – Pour sortir de l’impasse des hors-jeu jugés au centimètre par la VAR, Arsène Wenger propose de redéfinir la règle en laissant plus de marge à l’attaquant…


>> tous les épisodes du thème "Les règles et l'arbitrage"