auteur
Laurent Bischoff

Du même auteur

> déconnerie

Cahiers de vacances

> article précédent

Impasse de quatre

Ballack it like that

Matchbox : Allemagne-Autriche 1-0. Le miracle de Vienne n’a pas eu lieu pour les Autrichiens. Les coéquipiers de Jürgen Macho, les Machomen...
Partager
But : Ballack (49e)


La nalyse

Le miracle de Vienne n’a pas eu lieu pour les Autrichiens. Les coéquipiers de Jürgen Macho, les Machomen, n’ont pas réédité la performance des glorieux anciens de 78 et se sont logiquement inclinés face aux Allemands. La Nationalmannschaft affrontera le Portugal en quart de finale. Pas sûr que ce remake du match pour la troisième place de la Coupe du monde 2006 tourne encore en faveur de Michael Ballack et des siens.


Trix et Flix se disputent
Les Allemands ont débuté l’Euro de manière convaincante face aux Polonais et depuis, leur jeu semble s’étioler. Si les Autrichiens avec leur 4-2-3-1 n’ont pas réussi à annihiler le jeu allemand comme les Croates ont pu le faire, ils ont tout de même souligné les limites du 4-4-2 de Joachim Löw (défense centrale pataude, Frings et Gomez hors du coup, un côté gauche plus efficace que le droit). On a pourtant cru retrouver la flamboyante équipe 2006 sur la première occasion allemande mais "Super" Mario Gomez a brisé cet élan dès la cinquième minute. À la réception d’un centre de Klose, le plombier de Stuttgart dévisse sa frappe à un mètre d’un but autrichien déserté par Macho.
Le seul intérêt de cette première mi-temps réside finalement dans l’expulsion simultanée de Joachim Low et Josef Hickersberger. Tels Trix et Flix, les deux sélectionneurs se chamaillent et contestent les décisions de M. Gonzalez qui n’hésite pas à leurs indiquer le chemin de la tribune.


Une victoire en schuss
Michael Ballack ne laisse pas le temps aux spectateurs de se rasseoir après la mi-temps. Le joueur de Chelsea expédie un coup franc surpuissant dans la lucarne de Macho. Ni Franck Lebœuf, ni Thierry Roland n’osent un "Tor von Ballack!" que n’aurait pas renié Jean-Charles Sabatier. Boris "Boum Boum" Becker semble apprécier en tribune.
Ce but n’élève cependant pas le niveau du match. Il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir la "Wurstteam"  (dire Wunderteam, ce serait assassiner une nouvelle fois Sindelaar) presser les Allemands. Le hic, c’est que Toni Polster n’a pas d’héritier. À tenter de marquer un but, les Autrichiens délaissent leur défense mais Hitzlsperger, Neuville ou Klose sabotent les occasions qui se présentent à eux.
L’Allemagne obtient son billet pour un quart de finale alléchant face aux Portugais. L’Autriche conserve sa troisième place de la poule B et attend avec impatience l’émergence de sa génération 1987 (demi-finaliste de l’Euro des moins de 19 ans en 2006 et du Mondial des moins de 20 ans en 2007) pour atteindre une nouvelle phase finale de Coupe du monde ou d’Euro. Car ils ne pourront pas toujours organiser les compétitions.



Les anti-gestes du match

• Le raté de Gomez à un mètre du but autrichien.
• La bise de Joachim Low à Angela Merckel. Expulsé par M. Gonzalez, le sélectionneur de la Mannschaft s’en va saluer la chancelière allemande. En Allemagne, la double peine n’a pas encore été abolie.
• Les tentatives ratées de transversales de Fritz et Pogatetz.



Les titres auxquels vous avez échappé

Ballack to move it move it
Ballack in black
Fade to Ballack
Partager

L'Euro 2008


2008-07-04

Euro : notre palmarès à nous / 2

Des hauts et des bas, des débats bas, des buts et des déboires: deuxième partie de notre  sélection exclusive.


2008-07-03

Euro : notre palmarès à nous / 1

Notre comité d'experts a épinglé les gagnants et les perdants sur son tableau d'honneur. Première partie.


Antoine Faye et Laurent Bischoff
2008-06-30

Toque Final

L’Europe parle espagnol. Quarante-quatre ans après un sacre européen presque anecdotique, la Selección a vaincu ses fantômes en franchissant l’obstacle des quarts, et lavé la douloureuse défaite de 1984...


>> tous les épisodes du thème "L'Euro 2008"

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 23h40 - Gérard Scolaire : Mon préféré reste le Sorcier de la Montagne de feu, mais qu'est-ce que la fin était dure ...... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 23h40 - White Tripes : Imagine simplement la réaction des gens s’ils nous disent il est possible que l’on... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 23h37 - Christ en Gourcuff : Nous avons peut être assisté à la fin de Tour la plus folle de tous les temps. Plus que... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 23h17 - Utaka Souley : Pour ton chiard de 12 ans, tu peux aussi essayer "Le bossu" de Paul Féval. J'avais lu ça vers cet... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 23h08 - gurney : Ca fera peut être plaisir à Chr$, mais... et si le problème depuis quelques temps ne se nommait... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 23h05 - vertigo : T'inquiète pas, Puel sait ce qu'il fait. Au besoin il doit avoir un ou deux petit-fils à faire... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h05 - Julow : Westham, jeronimo t'explique qu'il est complètement débile de relier les formes extrêmes et... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 22h59 - zorrobabbel : Ce match me laisse une mauvaise impression.il y a probablement un problème physique. Ce qui fait... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 21h53 - leo : Yul rit craméaujourd'hui à 21h50Tout à fait d'accord, surtout pour des erreurs un peu... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 21h42 - Delio Onnisoitquimalypense : Dans chaque album studio de Toots & the Maytals depuis son retour à l'enregistrement en 98, il y a... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)