auteur
Gilles Juan

 

Footballeur du dimanche et philosophe de comptoir. @Gilles_Juan


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #107

> article précédent

Ballon de Plomb 2013 : les candidats

> article précédent

Metz en décembre

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Jordan Ayew

Petit frère boudeur et gaspilleur, Jordan Ayew présente-t-il suffisamment de circonstances atténuantes pour échapper au trophée cette année?

Partager

 
"C’est quelque chose qui peut arriver à n’importe quel joueur". La complaisance de Benoit Cheyrou à l’égard de Jordan Ayew ne fait qu’accentuer le comique de la situation du 10 février 2013 à Annecy: Jordan Ayew remplace Valbuena à la 73e, il prend un jaune à la 74e après un coup de latte à Khalifa, puis il prend un autre jaune justifié par une nouvelle agression, qui fait rouge à la 75e. Tandis que l’OM retrouvait toutes ses chances de marquer et de l’emporter contre Evian, Jordan s’en allait alors vers le vestiaire, affichant l’attitude qui le caractérise et qui le place en condition idéale pour obtenir le Ballon de Plomb cette année: une irréductible bouderie.

 

Jordan Ayew nominé au Ballon de Plomb 2013
 


De même qu’il eut du style à défaut d’avoir du goût, Jordan personnifia tout au long de 2013 la nuance entre un homme de caractère et un garçon caractériel. Pourtant fils du jovial et sympathique Abedi Pelé, présent parmi l’effectif de son club de cœur, international ghanéen, Jordan ne s’exprima qu’en faisant la moue. Ses démonstrations d’énergie, incompréhensiblement valorisées par des observateurs maladroits, furent toujours été le résultat d’un tempérament rouspéteur, contrarié, grognon. On s’en fout s’il veut bien faire: il ne lâche pas le ballon!
 

Souffrant de la comparaison avec son frère et son père, il eut pourtant de nombreuses occasions de se faire un prénom: blessures et médiocrité (passagère ou intrinsèque) de ses rivaux dans l’effectif lui permirent de se trouver souvent en situation de prendre ses priorités à son poste de… Quel est le poste de Jordan Ayew, d’ailleurs? L’homme semble toujours avoir trouvé une place de numéro 9 par défaut. Est-il gaucher ou droitier? A-t-il marqué des buts compliqués? Tout au plus laisse-t-il une vague impression d’être plutôt bon de la tête, sans qu’on puisse lui attribuer une détente, une précision, un sens du placement ou une puissance spectaculaires. En attendant, on retient sa remarquable capacité à oublier ses coéquipiers au moment de placer une frappe perdue d'avance. Sans doute ferait-il fait valoir ses qualités dans un club moins exigeant. Mais Jordan reste à Marseille. Pourquoi?


Joueur qui en a typiquement "gros sur la patate", Jordan a certes quelque chose d’émouvant. Cependant il n’a pas pleuré, cette année (comme il y a deux ans, lâchant ses nerfs après avoir délivré une passe décisive, symbole pour lui d’une sorte de rachat après des occaz’ ratées), et on ne se laissera donc pas émouvoir. Lui pardonner une nouvelle fois ses frasques sportives, esthétiques et symboliques ne serait pas lui rendre service. Faut-il rappeler qu’il déclara, après le dernier classiqueau et la défaite de l’OM à domicile et à 11 contre 10, qu’il n’avait pas vu la différence entre les deux formations? Le Ballon de Plomb ne lui fera pas plaisir du tout, mais il lui en mettrait peut-être un peu dans la cervelle.
 


Faut-il vraiment voter pour lui ?
Les frères de, les fils de, les "trublions" pourront être tentés de compatir, d’excuser, de vouloir laisser du temps au jeune, de comprendre, quelque part, que l’envie de bien faire puisse parfois échouer. Voter pour Jordan Ayew, ou se retenir de le faire, consistera à se positionner quant à la valeur, à son sujet, de la notion de "circonstance atténuante".
 

Point fort
Un muscle du corrugateur particulièrement fort et entraîné, qui lui permet de froncer les sourcils comme pas deux.
 

Point faible
Une sottise développée au point d’être attendrissante, et les invectives de Larqué, qui donnent toujours envie de défendre en retour.
 

Le slogan de campagne
"Ne le laissez pas rater cette occasion-là"


Le Diaporama de Jordan

"Non, c'est pas mon coiffeur, c'est Canal+ qui a encore placé le révélateur n'importe comment."


"Mais bordel, qu'est-ce que tu fous Jordan ??
- Ben c'est le coach ! Il nous demande de temporiser."


"José, tu préfères te mettre légèrement en retrait de la vie du club, ou bien être suivi en permanence par une moufette?"


"La vache, ils ont osé faire rentrer Faubert...?
- La vache, ils ont osé faire rentrer Jordan Ayew..."


"Pour la fête des pères, mes deux enfants ont tenu à me remercier à leur manière pour tous les sacrifices que j'ai faits. André m'a offert la villa, Jordan les chaises de jardin."

 

 

Partager

Le Ballon de Plomb


La rédaction
2015-01-19

Et le Ballon de Plomb est…

… annulé. Après onze ans d'existence chahutée, le diagnostic est tombé, fatal. Voici les raisons pour lesquelles nous préférons arrêter de décerner un trophée que nous ne reconnaissions plus vraiment. 


2014-01-13

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Sur le fil

RT @lemonde_sport: La Cour suprême espagnole confirme la condamnation de Lionel Messi pour fraude fiscale https://t.co/QgdALRygKF

Taubirez démission ! https://t.co/IQSds2YE7i

(signé par le grand François Thébaud) https://t.co/1i0ZqEubu2

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Les stats, levant pire

aujourd'hui à 09h02 - Hydresec : Euh ouais bon, Colmar est bien placé mais sauf erreur n'a disputé qu'une seule saison en... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h39 - San-Antonio : funkoverload 24/05/2017 à 16h18 Je me demande tout de même qui de son physique ou de sa... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 08h31 - Raspou : J'ai l'impression que tout le monde est émoussé, en fait (ou tout le monde très fort, mais je... >>


La L1, saison 2016/2017

aujourd'hui à 08h29 - Pascal Amateur : Strasbourg Rennes 92, je m'en souviens car j'étais alors jeune et boulimique de foot. Ce qui est... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 07h59 - Yul rit cramé : Pour la période Chicago-Jordan, je ne la comptais pas, car leur adversaire changeait et semblait... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 07h40 - Gone with the Greens : J’ajoute ma pierre de non-mélanchoniste : vu que la défaite de le pen était d’ores et déjà... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 07h00 - Loscoff-Plage : Seule consolation, il y aura un Russe en finale, à défaut de Canadiens... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 05h41 - Toni Turek : A propos du club préféré de Croco : http://tinyurl.com/y82reqzx Concernant Lahm, il aura... >>


J'ai raté ma vie...

aujourd'hui à 05h38 - Toni Turek : Ce n'est peut-être pas le fil le plus adapté... Mais quand même : comment réussir à se... >>


Observatoire de la violence dans le football

aujourd'hui à 04h47 - cachaco : Sanction intéressante de la Ligue professionnelle en Colombie suite aux célébrations du retour... >>


Les brèves

Wayne Ruiné

"Rooney perd 500 000 £ en deux heures au casino." (sofoot.com)

Eden Lazare

“Gomis : ‘J'ai vu l'OM mourir et ressusciter’." (lephoceen.fr)

J'y suis Giresse

"Mali : Giresse va rester." (sofoot.com)

Roland Tournevissé

"Red Star : Courbis ne les lâche plus." (lequipe.fr)

Dégoupillage

"Mauvaise opération pour Grenade." (lequipe.fr)