auteur
Raspou avec l'appui inestimable d'Antigone, Doumdoum et Lemon

Du même auteur

> déconnerie

Un OL six étoiles

> article précédent

Dans les filets #1

Bazin pour rattraper l'autre

Le fils du directeur Europe de Colony Capital, actionnaire majoritaire du PSG, est un ultra du club de la capitale. Notre envoyé spécial a mené l'enquête au sein de cette famille très spéciale.
Partager
Lundi 1er mars 2010, 6h54
Pour ces congés scolaires, toute la maisonnée Bazin dort encore dans sa demeure bourgeoise de l'Ouest parisien. Toute? Non, l'un de ses membres, Martin, le fils aîné, se tourne et se retourne dans son lit en poussant des gémissements d'angoisse... Pour la sixième fois cette nuit, il fait le même cauchemar: Mamadou Niang et Benoît Cheyrou, en costumes de lutins, slaloment entre des piquets aux effigies de Sylvain Armand et de Sammy Traoré, en ricanant de manière diabolique.

9h34
Sébastien Bazin se réveille après une bonne nuit de sommeil. Il regarde le soleil filtrer à travers les stores: c'est agréable de ne pas travailler le lundi, se dit-il.


bazin_3.jpg
3.000 euros par joueur de prime pour une victoire, 1.000 euros de prime pour un nul, merci les gars pour les économies!

9h55
Sébastien Bazin se rend à la boulangerie. Il achète un pain au chocolat, un pain au raisin et un croissant.

10h01
Comme il rentre chez lui, Mme Bazin fait remarquer à son mari que, pour le petit-déjeuner de six personnes, c'est peut-être un peu insuffisant, trois viennoiseries. Sébastien Bazin conteste cette analyse, fait valoir la diversité et la complémentarité des viennoiseries achetées, et surtout leur qualité: elles viennent de la meilleure boulangerie de Paris, conclut-il.

10h25
Toute la famille a pris place autour de la grande table rectangulaire. Sébastien Bazin est assis à l'un des côtés longs, sur un fauteuil confortable. En face de lui, sur des chaises, sa femme et sa fille. À chacune des deux extrémités de la table, ses deux fils, sur des tabourets – en réalité, ils passent la plupart du temps debout.

10h33
- Tu es sûr que c'est la meilleure boulangerie de Paris? demande Madame Bazin à son mari, en mastiquant un bout de croissant caoutchouteux...
- Mais oui, maman, intervient Martin... Le seul problème c'est que ton croissant date d'il y a une semaine, ça lui a permis de l'avoir à moitié prix.

bazin_5.jpg
- C'est bien, Paul, tu as rempli les objectifs. On a un jeu retrouvé, une équipe cohérente et tu as la confiance des joueurs. Et ça, ça n'a pas de prix. D'ailleurs, je te propose de te prolonger en tant que bénévole. T'en penses quoi ?
- J'en pense que Roche va enfin pouvoir se rendre utile : il doit bien avoir le 06 de Kombouaré.


10h52
Pour une raison obscure, les deux fils Bazin commencent à se disputer d'un bout à l'autre de la table. Ce sont d'abord des "Martin, Martin, on t'encule" qui s'élèvent, à quoi il est répliqué par un violent jet de tabouret. Sébastien Bazin appelle le commissariat pour demander que les pouvoirs publics prennent enfin leurs responsabilités dans le maintien de l'ordre.

11h33
La famille sort faire quelques pas dans le jardin.
- Je n'aime pas le liseré blanc sur nos volets, on devrait l'enlever, fait remarquer Sébastien Bazin.
- Pas touche au liseré! crie Martin... Il y est depuis que je suis petit, je veux qu'on respecte ces couleurs.
Je ne pensais pas que je pourrais avoir un fils aussi réactionnaire, pense Sébastien Bazin. Je m'en fous, je ferai quand même repeindre les volets.


bazin_2.jpg
- Alors Walter, il est pas beau notre petit dernier ?
- Non, Sébastien, il est hideux.
- Tais-toi et souris Walter, on nous regarde.


11h38
La famille arrive devant la remise en algéco au fond du jardin. Sébastien Bazin dit:
- Il faudrait remplacer cette remise minable par un petit pavillon joliment décoré...
- Un petit pavillon? s'interroge Martin... Pour quoi faire? Nous avons déjà trois salons, deux bibliothèques et un billard dans la maison...
- Certes, mais cette remise n'est pas digne d'une maison de notre standing, c'est mauvais dans l'optique d'une revente.
- D'une revente? D'une revente de la maison où je suis né?
- Oui enfin bon, je disais ça comme ça... Disons qu'un pavillon ferait plus joli.

12h12
La famille a décidé d'aller déjeuner dehors. Sébastien Bazin ouvre le garage pour sortir le monospace.
- Flute! s'exclame-t-il... J'ai prêté la roue avant gauche à notre voisin écossais, qui l'a lui-même refilé à son voisin turc, et au final nous n'en avons plus.
- Tu n'as qu'à mettre la roue de secours...
- La roue de secours? Au prix où sont les pneus, tu crois que je m'amuse à en garder qui ne servent à rien?
- Ben comment tu veux faire, alors?
- Eh bien on va faire passer la roue avant droite à gauche, et le tour est joué!
- Ah oui, pas bête... Et... à l'avant droite, tu mets quoi?
- Euh... Eh bien la roue arrière droite!
- D'accord. Et à l'arrière droite?
- Euh... Laisse-moi réfléchir... Attends, il doit y avoir une solution...
- Mais non, papa, il n'y a PAS de solution! Tu ne peux pas avoir une voiture avec seulement trois roues!
- Mais ce sont trois roues de grande qualité! Il y a une Pirelli toute neuve et deux Michelin qui ont à peine 150.000 kilomètres!

12h25
Ayant, contre l'avis de sa famille, essayé de rouler sur la jante, Sébastien Bazin heurte le pilier de son portail. Sa femme accourt avec un club de golf pour le désincarcérer. Son fils la retient: pas la peine de t'énerver, maman, la portière marche encore très bien, et papa n'a même pas une égratignure... Par contre si tu veux lui taper dessus, attends-moi, je vais chercher un autre club.


bazin_4.jpg
Sébastien était pourtant certain d'avoir déjà fait le plein il y a moins de six mois. Pas grave, il continuera à pied, dans ses mocassins à -50% et à taille dépareillée. A l'aise dans son costume Ive-Sin Lauran acheté à Bangkok l'an passé, il s'apprête à téléphoner avec le portable emprunté à son fils pour annoncer qu'il sera en retard à la maison quand soudain, ouille, un oursin.

13h02
Sébastien Bazin se résout à commander des pizzas. Il téléphone et demande le prix de trois grandes Romana... C'est 36 euros. Il dit qu'il va réfléchir.

13h21
Sébastien Bazin rappelle la pizzeria pour dire qu'il fait une offre à 18 euros. Refusée.

13h36
Sébastien Bazin rappelle la pizzeria pour dire qu'il fait une offre à 22 euros. Refusée.

13h48
Sébastien Bazin rappelle la pizzeria pour dire qu'il fait une offre à 27 euros. Refusée.

14h11
Sébastien Bazin rappelle la pizzeria pour dire qu'il fait une offre à 32 euros. Refusée.

14h32
Sébastien Bazin rappelle la pizzeria pour dire que bon, d'accord, il accepte de payer 36 euros. Ah non Monsieur, c'est trop tard, on a éteint le four.

14h33
Toute la famille, affamée, se joint à Martin pour scander "Papa démission, Papa démission". Vexé, celui-ci se retire dans son bureau. Il commence la rédaction d'une lettre ouverte à ses enfants où il leur explique que, au contraire, ils doivent se réjouir de vivre dans un foyer bien géré. Il téléphone ensuite à son avocat pour discuter avec lui de la possibilité de désigner un tuteur légal pour ses enfants, afin de ne plus être constamment soumis aux critiques et aux doléances...
- Une sorte de papa délégué? lui demande l'avocat.
- Oui, c'est ça, un papa délégué.
- Et vous auriez quelqu'un en tête?
- Je pensais au fils des voisins d'en face, il est drôlement sympa...
- Certes, mais il a quinze ans... Il n'est pas un peu puceau pour assurer l'éducation de trois enfants?
- Bof, vous savez... L'éducation, c'est pas beaucoup plus compliqué que de gérer un club de foot.

15h22
Martin Bazin arrive au local de son groupe de supporters près du Parc des Princes. Aujourd'hui on accueille un nouveau, chacun se présente.
- Moi c'est Martin Bazin, dit Martin quand vient son tour.
- Bazin... Bazin... Tu veux dire comme...???
- Comme l'auteur de Vipère au poing? Oui, c'est ça... C'est exactement ça.

bazin_1.jpg
Pssst, Sébastien. Vas-y, tu peux y aller, la voie est libre, les supporters n'y ont vu que du feu.
Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @RedStarFC: Ils abusent 😂 #LigueDesChampions https://t.co/roO3wD9l6S

RT @FansEurope: "Lancement saison UEFA 2018-19: FSE réitère son appel pour des prix raisonnables en secteur visiteur" ➡️ Modification du r…

Comment le PSG résistera-t-il au pressing agressif de Liverpool? La nalyse de @rcosmidis (abonnés) - https://t.co/ZY4cBlhuSa

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 02h24 - Run : Deux U15 (Cherki, Da Silva) et un U16 (Thomas) dans les U19 de la Youth League. Les signer semble... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h25 - Easy Sider : Tu as bien résumé Teroll je trouve.Maintenant, que les supporters attendent plus du PSG... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 01h24 - Kurby Bocanda Barcelona : Non mais ça va pas d'avoir réveillé ce fil ? On était très bien en fin de page 4 et tout... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h18 - Easy Sider : sehwag"Donc je maintiens ignorance et arrogance. Parce que quand on a eu l'éducation qu'il eue, ne... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 00h35 - L'amour Durix : Tiens Valdo, tu vas me permettre un gain de temps non négligeable, toi qui a remonté le fil :... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h18 - FPZ : Bon y’a quelques gros mots et des gars un peu énervés, mais c'est vrai que dns l’ensemble... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 00h05 - Tonton Danijel : Dans la série "bug des logos de club", il y a des Espagnols qui ont fait fort en envoyant le Red... >>


Toujours Bleus

18/09/2018 à 23h29 - tikko : Hal 9000aujourd'hui à 18h27Ben non ça tient pas à peu de chose, c'est le sens de mon message:... >>


Les enfants de la bulle

18/09/2018 à 22h39 - l'angle Oma : J'ai hâte de lire son dernier à Brecht, surtout après la panthère. Me le réserve après la fin... >>


Parties de campagne, bières, et football...

18/09/2018 à 21h44 - contact : Après ton triplé >>


Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)