auteur
Clément Jumeau

Du même auteur

Biétry confond tout

Regard sur l'attitude de Charles Biétry durant ce Mondial. Fidèle à son manque total d'objectivité, il en vient à confondre son futur rôle et son rôle actuel…
Partager
Charles Biétry entame une nouvelle campagne de dénigrement, après celle contre Denisot les 7 années où ce dernier tenait les rênes du Paris SG. Cette fois-ci, il s'attaque directement aux joueurs qu'il aurait pu engager pour son club, à commencer par Chilavert.

Craignant sans doute qu'on lui reproche les mêmes choses qu'à son prédécesseur concernant les transferts ratés de Trezeguet, Roberto Carlos et Ba voire la foire autour d'Anelka, Charles Biétry a passé son temps à casser du sucre sur le dos du gardien paraguayen lors du match opposant les Sud-américains aux Français (n'oublions pas que Chilavert a été pressenti pour remplacer Revault dans les cages parisiennes): laissant supposer que Chilavert, s'il était bon avec ses pieds, ne valait rien avec ses mains; invitant les Bleus à tirer des corners très hauts, persuadé que le portier bavard serait incapable de bloquer les ballons; tentant de correspondre télépathiquement avec les attaquants français afin qu'ils tirent de loin, jugeant Chilavert assez peu enclin à l'arrêt des ballons trop puissants et trop flottants.
Manque de chance pour le Président Breton, le gardien paraguayen a réalisé une excellente partie et est même parvenu à endiguer les nombreuses tentatives françaises. S'il n'est pas grâcieux, Chilavert a au moins le mérite d'être rudement efficace. Ce que Charles avait oublié.

On peut dès lors se demander jusqu'où va aller le Biétry. En dehors de ce dénigrement individuel, il n'a de cesse de glisser quand il peut un mot sur le PSG (le PSG a repris l'entraînement, Giresse est un grand technicien, le PSG aura une grande équipe…). Campagne d'esbroufe et de promotion gratuite totalement illégitime et hors de propos. Le pire dans cette histoire est le soutien quasi idiot que lui apporte Gilardi. Ce dernier semblant être à Biétry ce qu'un chien est à son dresseur. Incapable de contredire le moindre propos du "technicien" breton, il en vient même à confirmer les dires de son chef sur Chilavert et le PSG, terrorisé par la possible claque qu'il se prendrait sur le museau en cas d'opinion inverse.

Cela promet pour l'an prochain lors des retransmissions des matchs du Paris SG. Il faut s'attendre à un regard de moins en moins objectif sur l'équipe de la capitale de la part de Canal+, qui pourtant jusqu'à présent était plutôt incisive envers les Parisiens. Les temps changent donc, et cette campagne pro-PSG, voire directement pro-Biétry lui-même en devient obscène. Aurait-il des craintes quant au traitement que pourrait lui réserver Denisot? Qu'il se rassure, Gilardi sera toujours là…A quand les campagnes anti-Pires et pro-Wörns?

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)