auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Le geste fair play du week-end

Championnat de France : le palmarès 1974-2014

Infographie – La chronologie de 40 ans de D1 et L1 rappelle quel genre de domination les clubs ont instauré sur notre championnat, entre règnes longs et alternances, mais aussi la paradoxale concentration des titres au sein de quelques formations.

 

Partager

 
40 années de championnat de France de 1974 à 2014, ce sont 40 titres distribués (41 moins celui non attribué en 1993) au cours de ce que l'on peut qualifier arbitrairement d'ère moderne si l'on considère que Valéry Giscard d'Estaing a fait entrer notre pays dans la modernité.


L'aperçu de cette période met en évidence une constante assez frappante: l'alternance entre des périodes de règne d'un club remportant plusieurs titres consécutivement et des périodes d'alternance systématique du champion. À noter que ces règnes sont uniques pour les clubs concernés, aucun n'ayant réussi à les réitérer [1].
 

L'avenir dira si, comme on le pressent, nous venons d'entrer dans un nouvel âge de domination – celle du Paris Saint-Germain –, après les quatre saisons ayant suivi la série (record) de l'Olympique lyonnais. Auquel cas le PSG se mettrait dans les pas de l'AS Saint-Étienne, des Girondins de Bordeaux, de l'Olympique de Marseille et donc de l'OL.


À leurs côtés, l'AS Monaco et le FC Nantes constituent d'autres vainqueurs multiples, mais jamais consécutifs. Fait marquant: sur cette période 1974-2014, les sept clubs ayant remporté plus d'un championnat... en ont remporté au moins quatre. À eux tous, ils ont glané 35 des 40 titres attribués, soit près de neuf sur dix. Seuls le RC Strasbourg, l'AJ Auxerre, le RC Lens, le LOSC et le Montpelier HSC sont parvenus à se glisser au palmarès, à une seule reprise donc.


Palmarès chronologie championnat de France

 


[1] De l'après-guerre jusqu'à 1973, seule l'AS Saint-Étienne a réussi à remporter plus de deux titres d'affilée (quatre, de 1967 à 1970). Les auteurs de "doublés" sont l'OGC Nice (1951 et 1952), le FC Nantes (1965 et 1966) et l'Olympique de Marseille (1971 et 1972).

 

Partager

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 37e journée

> du même auteur

Deschamps contre lui-même

Infographies


Steeven Devos
2015-02-09

La "recrue type" de Brendan Rodgers à Liverpool

Infographies – "Je suis espagnole, j’ai été recrutée dans un club anglais, je coûte environ 11 millions d'euros, je compte 40 sélections avec la Roja et 34 matches de Premier League. J’ai 23 ans, mesure 1m79 pour 74kg et j’ai disputé 13 matches européens. Je suis, je suis?"


Mathieu Garnier
2015-01-07

Le foot au berceau

Infographies – En France on n’a pas de pétrole mais on a des footballeurs. Où se trouvent les gisements de ce trésor national qui fait le bonheur des clubs du pays et du vieux continent ? Revue d’effectif des maternités où naissent nos joueurs. 


Mathieu Garnier
2014-11-12

12.000 footballeurs sous la toise et sur la balance

Infographies – Que pèsent et que mesurent les footballeurs de 21 championnats européens? Réponses en images, par pays, par poste et pour chaque club de Ligue 1…


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Sur le fil

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU #Ligue1 #PSG #OL #OM #ASM #AFC #MUFC 📻🎙️⚽️ Saison 3, Episode 22 : Qui finira deuxième de Ligue 1 ? https://t.…

RT @PaladarNegroWeb: Cronología Visual de @Ronaldo en Videojuegos https://t.co/eMsU0whMrO

RT @bhelleu: Facebook prépare son offensive dans l’univers des droits TV sportifs ! https://t.co/HIcVCvV1yY via @ecofoot

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 02h06 - A la gloire de Coco Michel : Je ne retrouve plus le nom du gardien qui avait provoqué la blessure d'un attaquant (les croisés... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 01h17 - Tricky : Sens de la dérision23/01/2018 à 13h04J'espère que ce Professeur des universités (il a l'air... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h38 - Milan de solitude : Misères et splendeurs des longs-métragesL'accueil des premiers Godard était très mauvais, je... >>


Et PAF, dans la lucarne !

23/01/2018 à 23h54 - Westham : Vivement une Dino liste de ses vidéos préférées par catégorie. >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

23/01/2018 à 23h44 - Anglachel : Dino Diniaujourd'hui à 20h41Tout comme toi, l'heroic-fantasy me laisse de marbre (alors que j'aime... >>


Aimons la Science

23/01/2018 à 23h42 - Milan de solitude : C'est un cas de figure qu'on ne peut retrouver que lorsque les recherches tiennent à l'unicité du... >>


Manette football club

23/01/2018 à 23h41 - newuser : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 01h34On était beaux !!On avait même monté un championnat et des... >>


Café : "Au petit Marseillais"

23/01/2018 à 23h13 - djay-Guevara : C'est un fait ou une image? >>


O TéFéCé

23/01/2018 à 23h09 - Yul rit cramé : Sans compter que du coup, ça tombe une veille de match, un fait rare.Pas la meilleure préparation... >>


Coupe de France

23/01/2018 à 22h41 - PCarnehan : Par contre, les fumigènes, c'est moins étonnant et plus contrôlé, à Épinal, de la part des... >>


Les brèves


Fahrenheit 4-5-1

"Quand la température monte entre joueurs et arbitres." (lequipe.fr)

Gigi, larmes rosso’

"Les tifosi de l'AC Milan ont fait craquer Gigi Donnarumma qui a fondu en larmes." (lequipe.fr)

Téléteubé

Lala : ‘Des erreurs bêtes’. (lequipe.fr)

Pibe de horror

"Une statue de Maradona complètement ratée." (libé.fr)

Se sortir les rince-doigts

"Les joueurs d'Everton privés de repas de Noël." (lequipe.fr)