auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Incalifiés

Championnat de France : le palmarès 1974-2014

Infographie – La chronologie de 40 ans de D1 et L1 rappelle quel genre de domination les clubs ont instauré sur notre championnat, entre règnes longs et alternances, mais aussi la paradoxale concentration des titres au sein de quelques formations.

 

Partager

 
40 années de championnat de France de 1974 à 2014, ce sont 40 titres distribués (41 moins celui non attribué en 1993) au cours de ce que l'on peut qualifier arbitrairement d'ère moderne si l'on considère que Valéry Giscard d'Estaing a fait entrer notre pays dans la modernité.


L'aperçu de cette période met en évidence une constante assez frappante: l'alternance entre des périodes de règne d'un club remportant plusieurs titres consécutivement et des périodes d'alternance systématique du champion. À noter que ces règnes sont uniques pour les clubs concernés, aucun n'ayant réussi à les réitérer [1].
 

L'avenir dira si, comme on le pressent, nous venons d'entrer dans un nouvel âge de domination – celle du Paris Saint-Germain –, après les quatre saisons ayant suivi la série (record) de l'Olympique lyonnais. Auquel cas le PSG se mettrait dans les pas de l'AS Saint-Étienne, des Girondins de Bordeaux, de l'Olympique de Marseille et donc de l'OL.


À leurs côtés, l'AS Monaco et le FC Nantes constituent d'autres vainqueurs multiples, mais jamais consécutifs. Fait marquant: sur cette période 1974-2014, les sept clubs ayant remporté plus d'un championnat... en ont remporté au moins quatre. À eux tous, ils ont glané 35 des 40 titres attribués, soit près de neuf sur dix. Seuls le RC Strasbourg, l'AJ Auxerre, le RC Lens, le LOSC et le Montpelier HSC sont parvenus à se glisser au palmarès, à une seule reprise donc.


Palmarès chronologie championnat de France

 


[1] De l'après-guerre jusqu'à 1973, seule l'AS Saint-Étienne a réussi à remporter plus de deux titres d'affilée (quatre, de 1967 à 1970). Les auteurs de "doublés" sont l'OGC Nice (1951 et 1952), le FC Nantes (1965 et 1966) et l'Olympique de Marseille (1971 et 1972).

 

Partager

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 37e journée

> du même auteur

La VAR est dans le fruit

Infographies


Steeven Devos
2015-02-09

La "recrue type" de Brendan Rodgers à Liverpool

Infographies – "Je suis espagnole, j’ai été recrutée dans un club anglais, je coûte environ 11 millions d'euros, je compte 40 sélections avec la Roja et 34 matches de Premier League. J’ai 23 ans, mesure 1m79 pour 74kg et j’ai disputé 13 matches européens. Je suis, je suis?"


Mathieu Garnier
2015-01-07

Le foot au berceau

Infographies – En France on n’a pas de pétrole mais on a des footballeurs. Où se trouvent les gisements de ce trésor national qui fait le bonheur des clubs du pays et du vieux continent ? Revue d’effectif des maternités où naissent nos joueurs. 


Mathieu Garnier
2014-11-12

12.000 footballeurs sous la toise et sur la balance

Infographies – Que pèsent et que mesurent les footballeurs de 21 championnats européens? Réponses en images, par pays, par poste et pour chaque club de Ligue 1…


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Sur le fil

Reus est l’auteur de la passe décisive la plus douce du monde.

RT @Gilles_Juan: Zidane, archétype du joueur touché par la grâce selon la classification des beautés dans les Cahiers du foot. Joyeux anni…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)