auteur
Clément Jumeau

Du même auteur

> déconnerie

Divine comédie

Comment écraser les Italiens?

Pour le quart de finale le plus important de l'histoire du foot français qui opposera les Bleus aux Azzuri voici plusieurs conseils à suivre pour être sûr de gagner par au moins dix buts d'écart (voire treize).
Partager
Pour le quart de finale le plus important de l'histoire du foot français qui opposera les Bleus aux Azzuri voici plusieurs conseils à suivre pour être sûr de gagner par au moins dix buts d'écart (voire treize):

LE CONSTAT:
Les Italiens sont des types chics, qui aiment que tout corresponde dans leur garde-robe. Pas une fausse note n'est permise. On les sait capables de crises d'hystérie totale en cas d'échec dans la construction de leur look. Ainsi, ils rasent leur barbe le plus finement possible accompagnant parfaitement le contour de leur bouche (bocca bella) et la pointe de leurs tempes, ils soignent aussi le noir de leurs chaussures afin qu'elles ressortent encore plus au moment où ils caresseront le cuir du ballon blanc. Ils ont passé la moitié de leur stage de préparation au soleil afin d'équilibrer leur bronzage en fonction de la couleur de leurs cheveux (c'est en vérité ce qui a perdu Ravanelli, dont la couleur des cheveux filait le bourdon à Tardelli qui pourtant ne joue plus depuis longtemps).
Il y a au moins deux Baggio dans cette équipe, qu'il ne faut surtout pas confondre. Ne pas oublier leur tendance à l'empâtement dans la surface de réparation, qui les rend lourds et fragilise du même coup leur équilibre latin.

LES SOLUTIONS :
Avec un marqueur noir, désorganiser le poil transalpin en traçant de part et d'autre du visage des lignes asymétriques.
Peindre le ballon en marron, couleur qui ne sied pas du tout avec le brillant des chaussures italiennes.
Mettre des gélatines bleues aux lumières du stades, au risque de faire passer le bronzage azzuro pour un effet secondaire de Tchernobyl.

Ces trois conseils ont généralement pour effet de provoquer l'angoisse et de faire venir les larmes aux joues des azzuri, ce qui les déconcentre d'autant plus qu'ils voient alors leur fond de teint fondre et couler. Attention à ne pas trop en faire, les Italiens sont réputés pour pratiquer la menace au suicide dès qu'ils ne se sentent pas aimés. Eviter donc de dire que les Bleus ont aussi couché avec leurs femmes.

Ne cesser d'appeler Dino Baggio Roberto tout au long du match, c'est vérifié, au bout d'un moment, il craque et tire instantanément contre son propre gardien (sans qu'on n'ait pu réellement analyser cette attitude, on peut tout de même discerner alors un rapport père-fils perfide et dégénérant).
Inviter tout un congrès d'arbitres à se réunir dans la surface de réparation, ainsi il n'y aura plus de place où tomber sans se faire mal.
Pire que tout: supprimer les surfaces de réparation, il n'y a rien de mieux pour perdre un Italien sur le terrain.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"

Sur le fil

Habib Beye au commentaire, c’est du velours, il faut le (re)dire.

Démarrage foudroyant pour ce nouveau t-shirt (dont un des premiers acheteurs nous a suggéré la déclinaison en plug… https://t.co/NqkGz3TpaK

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 07h11 - Jay-jay Tolosa : Ah... Les fameuses fautes imaginaires sur Sergent... Il y en a chez nous qui les ont pas encore... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 07h05 - De Gaulle Volant : Chapeau Coco !Espérons qu’hier soir quelque chose ait bougé pour de bon. Qu’on soit pour un... >>


Rumeurs de transferts...

aujourd'hui à 06h52 - Tricky : Ceci étant, la transcription :... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 02h30 - Milan de solitude : Dernièrement, quelqu'un a organisé une distraction où il demandait à chaque participant de... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h42 - J'ai remis tout l'allant : Toto, désolé mais on a trouvé le 10ème fanfaron.Mercato jeudi matin à partir de 9h. >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 00h40 - L'héroïk Cana : Je viens de regarder la même retranscription imagée que vous... Quelle leçon !Je veux bien être... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h32 - 12 mai 76 : Le secret d’une soirée réussie ? Être en plein boulot, jeter un coup d’oeil Sur... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h26 - Hok : Denayer était certes le meilleur défenseur ce soir, mais il ne dégage pas l'assurance qu'il... >>


Café : "Au petit Marseillais"

16/01/2019 à 23h54 - Lucho Gonzealaise : C'est juste histoire de rappeler à un potentiel acheteur qu'il est encore vivant je pense. >>


Alpins perdus

16/01/2019 à 23h02 - Tonton Danijel : Le résultat est finalement le même, même s'il a fallu attendre la 98e. Match plaisant avec des... >>


Les brèves

L'hutu sportif

"Le houblon rwandais derrière Arsenal." (lequipe.fr)

Un p'tit jaune, Wayne ?

"Rooney arrêté pour ivresse publique." (lequipe.fr)

L'origine du Mondial féminin

"Ada Hegerberg, Ballon d'Or féminin : 'Il y aura toujours des cons'." (lequipe.fr)

Saint Gland

"La cinglante réponse de Franck Ribéry à ses détracteurs." (lequipe.fr)

Et on baise à 13?

"Neymar et 'ses' 26 femmes : la photo polémique." (elle.fr)