auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Adios Niño

Comment faire du journalisme avec les stats ?

Une Balle dans le pied – Pour réellement valoriser les statistiques, les médias spécialisés doivent arrêter de lancer des chiffres qui ne disent rien, et prendre le parti de faire du journalisme avec les données. 

Partager

 

L’introduction progressive de ce qu’on appelle "les statistiques" dans le football a pris la forme d’une profonde révolution pour les staffs techniques, mais d’une transformation plus relative pour les médias spécialisés, qui ont intégré ce qu’il faut bien qualifier de nouvelles compétences avec plus ou moins de bonne volonté et de bonheur.

 

Elles ont leurs détracteurs, qui dénoncent une forme de fétichisme du chiffre et une prétention vaine à "révéler" une vérité scientifique ou objective du jeu – le football s’y prêtant plus mal que d’autres sports. De telles rationalisations auraient un effet désenchanteur voire déshumanisant, et seraient réductrices ou trompeuses: on pourrait "faire dire aux chiffres ce que l’on veut".

 

Il est néanmoins difficile de nier leur intérêt pour l’étude du jeu. Or, en dehors d’expériences audacieuses et réussies (comme dans les formats interactifs Explore de L’Équipe) et d’utilisations ponctuellement intéressantes, la banalisation des stats est allée de pair avec une certaine banalité. Alors, comment les statistiques peuvent-elles enrichir le traitement journalistique du football ? (…) 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Les médias et les journalistes


Nadine Zamorano
2019-04-18

L'invention du consultant

Comment s'est imposé le "consultant" de foot, dont le nom et le principe viennent du monde de l'entreprise et du conseil, et dont la fonction n'est pas toujours allée de soi?


Maxime Brun
2019-03-18

Ici, c'est "pas rire"

Tribune – L’élimination inattendue de Paris face à Manchester United a amené une ribambelle de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux. Un jeu auquel tout le monde n’a pas le droit de participer.


Nicolas Sarzeaud
2019-03-14

Le Stade rennais, mieux que "rien"

"Culture du vide", "vingt ans de rien", "club inutile", "club insipide"… Derrière le mépris ordinaire du Stade rennais, celui des clubs "moyens" qui font aussi l'épaisseur de notre football.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Sur le fil

RT @Julien_Ballaire: Porter ce t-shirt. Se faire arrêter dans la rue par quelqu’un qui veut savoir où l’acheter. #BatailleCulturelle @cahie…

On fête la sortie du numéro 3 de notre revue ! Au Point éphémère à Paris, ce vendredi à partir de 18h30. Et à 21h:… https://t.co/KbIcy6nKVN

RT @btabaka: Les agences de presse, dont l'AFP, se plaignent que la FIFA fasse usage de son droit d'auteur et ainsi décide comment les imag…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)