> article suivant

Revue de stress #116

> article précédent

Une année pourrie en 50 brèves

Controverses, bilan annuel

Pour la postérité ou presque, voici la compilation des articles les plus lus ou ayant suscité le plus de polémiques, au cours d'une année qui a commencé et fini sur Luis Fernandez, en passant par une Coupe du monde mémorable à sa manière…
Partager
LES ARTICLES Fernandez : incompréhensible ou incompris? Pierre Martini, 6 janvier. Alors que le bilan provisoire du PSG reste très incertain et que les déceptions sportives s'accumulent, la politique Luis Fernandez suscite les controverses. Tentative d'explication… Ménager la chèvre et prendre le chou Jamel Attal, 4 février. La capacité d'investigation et d'indignation des journalistes sportifs est très sélective. L'Equipe préfère ainsi régler ses comptes avec la direction de l'OM qui lui refuse l'entrée de la Commanderie, plutôt que mouiller l'ami Darmon, vedette du rapport de la Cour des comptes sur la gestion de la FFF… La France aux Français (qui gagnent) Eugène Santa, 14 février. Sur l'équipe de France, les clubs ou les joueurs, les discours du FN et du MNR sur le football professionnel donnent une idée de la propagande à laquelle notre sport préféré peut servir, et quelles métaphores et amalgames douteux il peut inspirer aux nauséabonds de service… L'ultralibéralisme expliqué aux enfants Jamel Attal, 19 février. Le discours de Jean-Michel Aulas, porte-drapeau du gang des libéraux, collectionne les contresens et les contradictions, révélant ses véritables objectifs: asservir le football à des intérêts particuliers. Démontage d'une idéologie bête et nuisible, travestie en science naturelle… Le plan média de Franck Lebœuf Eugène Santa, 21 février. Quel est le meilleur moyen de prétendre à une sélection pour la prochaine Coupe du Monde? "Faire une bonne saison avec son club", comme aiment à le rappeler la plupart des sélectionnables potentiels? Dans la réalité, les performances développées sur le terrain ne sont pas les seules à compter… On dirait un krach Jamel Attal, 9 avril. Kirch dépose son bilan et l'onde de choc traverse le football, de la Bundesliga à la Coupe du monde. ITV Digital en faillite laisse un trou énorme dans le football anglais... Tous les voyants économiques sont au rouge en Europe, et l'on se prend à espérer un salutaire effondrement général. Les présidentielles sur la tête 22 avril. Les Cahiers se sont toujours refusés à séparer le foot de la politique. Même si nous avons marqué (ou accusé) le coup lundi, nous n'aurions donc pas pu faire comme si de rien n'était et refermer la porte derrière nous sur le petit monde du football. Pour que vive le débat : opinion. Menaces sur les Bleus Pierre Martini et Etienne Melvec, 21 mai. Non, il ne s'agit pas du scénario d'une attaque terroriste contre l'équipe de France, mais de l'inventaire des risques majeurs qui pèsent sur les chances des Tricolores de réussir leur Coupe du monde. Autant se tenir prêt… Peut-on encore aimer l'équipe de France? Etienne Melvec, 28 mai. Ce titre provocateur pourrait cacher une vraie crise du supporter de l'équipe de France, à moins qu'il ne soit simplement victime de nostalgie… Si tout est radicalement différent quatre ans après le sacre suprême, est-ce nous qui avons changé ou bien l'équipe de France? En bonus: 10 raisons de ne plus aimer les Bleus. Les benêts du culte Eugène Santa, 11 juin. Les réactions à l'élimination des Tricolores trahissent une conception du football qui a basculé dans un goût immodéré et irréaliste de la victoire, au mépris de l'adversaire et de la logique sportive. Nous nous sommes tant aimés Jamel Attal, 11 juin. C'est un peu plus que le Mondial 2002 qui s'achève pour les Bleus et leurs supporters, au matin de ce 11 juin. Mais si un chapitre se referme, il ne faudrait pas étendre l'ombre de cette élimination sur les quatre années extraordinaires qui viennent de s'écouler, et non de s'écrouler. Tribunal de presse Jamel Attal, 12 juin. De nombreux départs de feu sont déjà signalés dans les médias au lendemain de l'élimination, et le peloton d'exécution au complet guette Lemerre (depuis si longtemps). Chronique de la chronique d'un échec très attendu… Le PSG peut-il survivre à Vivendi et à Fernandez? Pierre Martini, 5 septembre. Menacé de volatilisation économique, le Paris Saint-Germain a remis son destin sportif entre les mains de Luis Fernandez… Un choix qui paraît de plus en plus hasardeux. Thierry Roland : l'aspiration par le vide Eugène Santa, 8 octobre. Quelle est la plus-value apportée par Thierry Roland aux images qu’il commente? Pour le savoir, nous avons transcrit et commenté in extenso ses commentaires lors de la première mi-temps d’Auxerre-Arsenal, le 1er octobre dernier. Grand reportage aux confins de l'être et du néant. Humain, trop humain Etienne Melvec, 2 décembre. Est-ce que ce sont les journalistes qui signent les lettres de licenciement des entraîneurs? Le procès fait à Luis Fernandez jusque sur ces pages est significatif de ce que le foot français est incapable de supporter chez un homme sincère et entier. LE DÉBORDEMENT Lyon-Lens : l'effroyable vérité 5 mai. Eugène Santa et Etienne Melvec (pcc Thierry Meyssan) Les enjeux étaient trop importants, l'histoire était écrite d'avance et le titre ne pouvait pas échapper à l'OL de Jean-Michel Aulas, qui a étendu ses tentacules dans toutes les sphères du football français. Lyon n'a pas gagné ce match est n'est pas champion de France. Nous avons les preuves de cette odieuse manipulation. LES LEÇONS DE JOURNALISME SPORTIF Leçon 8 : interviewer un footballeur 2 avril. S'il est un exercice incontournable dans l'activité du journaliste sportif, c'est bien l'interview de sportif. C'est la matière première, c'est la manne quotidienne, et pourtant, n'allez pas croire que l'exercice va de soi : de la retranscription au gonflage de déclarations, c'est du boulot. Leçon 9 : le consultant télé 15 avril. Cette UV hors programme vous est offerte par l'Académie du journalisme sportif, qui dévoile les secrets de la très prisée profession de consultant, à défaut de vous en ouvrir les portes. Leçon 10 : le racolage 25 juin. La démagogie est une arme précieuse pour le journaliste sportif qui tient à répondre aux impératifs commerciaux de son employeur. En football, les occasions abondent. Pour cette leçon, nous nous sommes référés un quotidien régional et parisien à la fois qui est devenu maître en la matière. Leçon 11 : virer un entraîneur 9 décembre. L'Académie des Cahiers du football reprend du service avec un enseignement qui profite de l'actualité pour exposer les secrets d'une des plus hautes ambitions de certains journaux et journalistes...
Partager
>> aucune réaction

> déconnerie

2011 en 11 déconneries

> sur le même thème

PALMARÈS 2002

> Dossier

Déconneries

Déconneries


@Hinho
2017-08-21

"Cette année, c'est la bonne !", chronique rennaise

Chaque club construit sa légende avec ses propres moyens. Pour le Stade rennais, c'est celle de ses échecs, une épopée de déboires sans autre consolation que la certitude d'être unique. Éphéméride rouge et noir. 


Antoine Seignez
2017-08-13

Mbappé allait changer le monde

Dans un bar, rencontre fantasmée (?) entre un journaliste et l'attaquant que le monde s'arrache. Et s'il n'avait pas les ambitions qu'on lui prête et voyait la suite de sa carrière autrement?


Jérôme Latta
2017-07-05

Maillot 2017/18 du PSG : le décryptage

À l'instar du Beaujolais, les maillots nouveaux sont présentés avec leur lot de métaphores marketing: il faut bien leur donner un goût de banane pour les faire avaler. Notre cellule sémiologie s'est penchée sur celui du PSG.

 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Si le contenu des articles est pondéré, les titres font tellement règlement de comptes... https://t.co/XyWg6WNFpA

Les Cahiers sur Twitter