auteur
Bertrand Murot

Du même auteur

> article précédent

C'est plus fort qu'eux

Courbis marque (contre son camp)

Courbis revient sur le devant de la scène marseillaise, et pas forcément comme un soutien pour ses ex-collègues. Toujours aussi flagorneur le Roro, incapable de s'empêcher de sortir une saloperie au mètre cube verbal.
Partager
Ainsi Rolland Courbis se prend pour Moïse. C'est du moins un des enseignements que l'on peut tirer de l'interview qu'a accordée l'ex-coach Marseillais au quotidien "La Provence". Selon lui, "le troupeau marche en fonction de la forme des bergers", comparant donc une équipe de football professionnelle extrêmement bien payée à un simple regroupement de moutons, sous-entendant même que les "bergers" qui mènent les bêtes paître n'ont pas son niveau... Merveilleux Rolland, toujours aussi prompt à la polémique, parfaitement à l'aise avec son ego surdimenssionné (malgré le poids perdu), il nous amusera jusqu'au bout. Après avoir passé son temps à caricaturer le rôle d'entraîneur (sans pour autant l'être réellement d'ailleurs) de par ses déclarations toujours corrosives après chaque match gagné ou perdu par les différentes équipes avec lesquelles il n'a jamais osé ramener un seul titre (sans doute par peur de ne plus avoir à cracher sur l'adversaire ou les arbitres, voire ses dirigeants).<br> Débarqué de Marseille pour manque de résultat flagrant, il évoque désormais la possibilité pour son ex-équipe de finalement pouvoir jouer la Coupe d'Europe, malgré sa situation actuelle. Oublie-t-il que cette fameuse situation de relégable dans laquelle se trouve son ancienne bande est tout de même partiellement due à son incroyable façon de manager? Pas vraiment puisqu'il indique dans cette interview qu'il voit "arriver gros comme une maison" le chapeau de coupable numéro un. Et pourtant, il persiste à signer que ce n'est pas sa faute, remettant sur le tapis le départ de Laurent Blanc, mais en omettant de préciser que les erreurs de recrutement de l'intersaison lui sont largement imputables. La situation d'instabilité qu'il a laissée derrière son gros ventre était lamentable pour une équipe du niveau de l'OM. Decroix, Diatta, Gourvennec, Berizzo et j'en passe, sont autant d'exemples de la mauvaise gestion d'un "troupeau" en proie au doute permanent. Il n'a pas son pareil (sauf peut-être Bernard Lama et Bernard Tapie) pour lancer des piques difficiles à digérer pour un staff en mal de confiance. Il n'a surtout pas honte de remettre le couvert sur son récent passé. Et dire qu'il se sent prêt à filer ses conseils aux cadres de l'équipe. Quand Rolland Courbis aura écumé la moitié des clubs de France dans un poste de manager, sans doute sera-t-il appelé à jouer les consultants des chaînes de télévision en mal de guignol.
Partager
>> aucune réaction

Les clubs et les équipes


Mathieu Garnier et Jérôme Latta
2020-07-17

Géographie des supporters français

Infographies – Quelles sont les zones d'influence nationales et les emprises régionales des clubs français, comment se disputent-ils le territoire? Réponses en cartographies interactives.


Christophe Zemmour
2020-06-27

Liverpool 2019/20, titre définitif

Les Reds ont décroché le titre national. Une récompense aussi désirée que méritée, dans des circonstances aussi uniques que cette équipe. 


Rémi Belot
2020-05-15

« À la fin, c'est l'institution OM qui tranche »

Il y a un an et demi, nous rencontrions Andoni Zubizerreta. Il nous avait parlé de son poste de directeur sportif et de sa manière de travailler… 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 02h17 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Avant de perdre notre energie au jeu des comparaisons, et se demander comment Pierre, Paul ou... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 02h16 - PCarnehan : Et je parle de « toute » la L1. Venez pas me les briser avec les morceaux accordés à C+. >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h26 - Delamontagne est Belle : Ces deux derniers matchs demain vont être stressants.Ca serait assez intéressant d'être... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

10/08/2020 à 23h57 - Bale de jour : C'était un chouette match avec notamment un gardien danois en feu (bravo a lui pour son match... >>


CdF Omnisport

10/08/2020 à 23h55 - Le déjeuner sur Hleb : et alorsaujourd'hui à 14h21Latour a clairement expliqué qu'il venait chez Direct Energie parce... >>


Qui veut gagner des quignons ?

10/08/2020 à 23h54 - Le déjeuner sur Hleb : @Toni, il y a Maxime Pélican évidemment mais bon, c'est plutôt pour les quignons hardcore ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

10/08/2020 à 23h37 - De Gaulle Volant : Jean-Jacques Usé(... ne parlera ni aux non-guingampais, ni aux guingampais de - de 30ans). >>


Le fil prono

10/08/2020 à 23h08 - Le déjeuner sur Hleb : 1 - Amiens2 - Le Havre3 - Troyes4 - Clermont5 - Dunkerque6 - Nancy7 - Auxerre8 - Sochaux9 -... >>


Présentons-nous...

10/08/2020 à 21h48 - 12 mai 76 : Un p’tit nouveau de 20 ans !Bienvenue. >>


Café : "Au petit Marseillais"

10/08/2020 à 21h48 - FPZ : De ce que j'en ai lu (côté Nîmois donc) :Domination ohèmienne en début de match, supériorité... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)