auteur
Gilles Juan

 

Footballeur du dimanche et philosophe de comptoir. @Gilles_Juan


Du même auteur

> article suivant

Libres arbitres

> article précédent

Revue de stress #7

De la gravité du derby

En ce week-end où la Ligue 1 s'est bricolée des "derbies", une question: pourquoi est-ce particulièrement important de gagner contre ceux qui habitent à côté?  

Partager

 

Vu de l’extérieur, un derby oppose souvent des gens qui se ressemblent. Sérieusement: à part eux-mêmes, qui différencie un Rennais d’un Nantais? Un Lillois d’un Lensois, un Bastiais d’un Ajaccien? Il parait que le Stéphanois et le Lyonnais sont distingués par le fait qu’il y en a un qui pense que l’autre est en banlieue.

 

 


Le derby milanais.

 

Psychologie du derby

Pourquoi diable est-ce ceux qui se ressemblent le plus qui se détestent le plus? Sans doute certains derbies sont-ils envenimés par une rivalité historique, politique, religieuse ou économique, mais qui s’en souvient précisément? Et ces choses-là ne s’envolent-elles pas, tandis que le derby reste? Soyons honnêtes: on ne demande rien de plus qu’une proximité géographique pour parler de derby. Il suffit d’être côté à côte pour jouer à qui pisse le plus loin. La seule répétition des matches peut générer une "tradition".

 

Freud a son mot à dire là-dessus (enfin, indirectement). Il parle dans Le malaise dans la culture du "narcissime des petites différences": si on est très volontiers agressif avec nos compagnons territoriaux alors que nous n’avons que de petites différences, c’est d’abord parce qu’ils donnent l’occasion d’assumer et d’extérioriser des pulsions agressives. En principe on doit contenir ces pulsions, mais de temps en temps il faut les lâcher et ceux qui sont là tout près tombent bien.

 

Ceux qui sont proches présentent ensuite un profil propice à être détesté, précisément parce qu’en étant proches de nous, ils nous ressemblent manifestement (accents, valeurs, etc.): quand on commence (en tant qu’individu ou en tant que groupe) à être confondu avec d’autres, on est moins identifié et donc on n’est pas content. Les rivalités sont d’autant plus importantes que les différences sont minces, parce que la difficulté de l’affirmation de soi, de la démarcation, est accrue.

 


Logique du derby

Pour expliquer les rivalités inhérentes aux derbies, on propose que soit admis:
1. Que plus on nous ressemble, plus on fait de l’ombre à notre singularité et notre valeur .
2. Que c’est insupportable.
3. Que tous les prétextes politiques sont bons pour consolider, radicaliser et camoufler sous un vernis rationnel la pulsion agressive qui en découle.

 

L’hypothèse est donc que les motifs de rivalités n’arrivent toujours qu’après l’inaugural rejet spontané et narcissique du semblable. La passion de la rivalité a besoin de se justifier. C’est le groupe juste en face du nôtre qui devra devenir le plus éloigné de nos valeurs. Plus il sera ressemblant, plus il faudra affirmer sa spécificité, sa différence. "Presque rien, c’est presque tout, c’est la distinction", avait déjà remarqué Baudelaire [1], qui ne connaissait pourtant rien au foot.

 

Évidemment, on voit d’autant mieux les différences qu’on est tout près, qu’on est concerné, et ceux qui pensent que les rivaux sont apparemment les mêmes n’ont absolument rien compris et ne voient rien. C’est pour se regarder dans la glace comme quelqu’un de spécial, d’intègre et d’authentique qu’il est absolument interdit de perdre contre le voisin, contre ces enfoirés de [inscrire ici la condition socio-culturelle concernée].


[1] Le peintre de la vie moderne, XII.
 

Partager

> déconnerie

2011 en 11 images

> sur le même thème

La tentation du taquet

> du même auteur

Qui vole un neuf

Cultures football


Gilles Juan
2020-08-26

Peut-on ne pas avoir de regrets ?

Minichro – C'est le mot d'ordre d'avant une finale, qui intime de "ne pas avoir de regrets" après. Ça veut dire quoi, et est-ce possible? 


Gilles Juan
2020-08-18

Peut-on enculer l’Europe sans être homophobe?

En PLS pour avoir cité PNL, les communicants de Winamax peinent à défendre leur dernier tweet provocant. Et pour cause. 


Marion Rousset
2020-07-11

À l'école, le début d'une nouvelle récré

Dans les cours de récréation, le football et les garçons prennent toute la place en reléguant les filles dans les marges. Mais des écoles repensent leurs espaces pour plus d'égalité et de mixité.


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 12h09 - Balthazar : Je répondais à ton message de 11h59, Utaka. Pour celui de 12h02, je suis d'accord aussi, bien... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 12h06 - Seven Giggs of Rhye : Aux rayons mauvaises nouvelles, Michelin est blessé, grave entorse de la cheville selon le site... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h56 - Aulas tique : Ouais, je n'ai pas ri et c'est bien le souci, j'ai presque eu honte pour les participants du film. >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 11h42 - syle : José-Mickaël22/09/2020 à 19h45Pour moi c'est *ça* le problème majeur du dopage généralisé :... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 11h42 - Classico : Bale de jouraujourd'hui à 11h33Classicoaujourd'hui à 11h31Vous avez déjà parlé de Rick et... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h34 - Tricky : (Oui oui c'était notamment sur la partie défense que ça m'embête)C'est seulement moi, ou Miami... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h07 - shev2 : Sauf à Montpellier, dirais-je si j'étais taquin (mais qui a aussi un fabuleux milieu et un duo... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 10h58 - Balthazar : Merci pour ta réponse, Koller. Elle me rassure un peu, d'ailleurs, parce que retenir le truc et le... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 09h54 - theviking : Daniele De Santis, arbitre de Serie C, a été assassiné (poignardé) lundi soir chez lui à... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 08h48 - Utaka Souley : Merci Milan, et merci aux autres fournisseurs de lectures poétiques, et merci à toi aussi Julow,... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)