auteur
Mark Sanderson

> article suivant

Batistuta, à cœur et à cri

> article précédent

Revue de stress #130

Delta 1000, balle populaire

When Saturday Comes – Revisité dans une version que n'a pas appréciée Pep Guardiola, le Mitre Delta 1000 original était la référence anglaise du ballon de football dans les années 80 et 90. 

Partager

 

Extrait du numéro 370 de When Saturday Comes. Titre original : "Ball control", traduction La Menace Chantôme.

 

* * *

 

"Ce ballon n’est pas digne du niveau professionnel": Pep Guardiola n’a pas eu le pied tendre avec le Mitre Delta utilisé lors du match de League Cup remporté aux tirs au but face à Wolverhampton, en octobre. L’entraîneur espagnol a en effet estimé que le ballon officiel de la compétition, également adopté par l’English et la Scottish Football League, était trop léger et imprévisible dans ses trajectoires.

 

Certains ont considéré cette critique comme un caprice de star. Pourtant, compte tenu du célèbre souci du détail d'un homme qui, cette saison, est même allé jusqu’à donner des conseils tactiques à un ramasseur de balle afin que son équipe puisse imprimer un rythme plus soutenu sur le terrain, il est possible que cette aversion soit plus qu’un signe d’aigreur.

 

 

 

 

 

Le ballon anglais par excellence

En revanche, pour tout amateur ou pratiquant de football ayant grandi dans les années 1980 et 1990, Mitre était la référence. L’un de leurs ballons les plus célèbres était le Mitre Delta 1000, ballon officiel de la Football League dans les années 1980.

 

Avec ses caractères arrondis, gras et en italique, l’ancien logo de la marque évoquait davantage le générique d’un feuilleton télé des années 1970 qu’une quelconque activité sportive. Ce visuel a été revu il y a fort longtemps, avec l’adoption de lettres minuscules minimalistes – même si l’actuel a conservé les chevrons rouges emblématiques du Delta 1000, ceux-là mêmes qui lui donnaient sa teinte rosâtre caractéristique après plusieurs utilisations.

 

Contrairement à un autre ballon de cette époque, le Mitre Multiplex (qui, une fois gonflé, semblait prêt à éclater, ou capable d’assommer un joueur), le Delta possédait des couches de cuir plus spongieux, et était par conséquent bien plus agréable à passer, à frapper du pied et surtout à reprendre de la tête. C’était le ballon anglais par excellence, celui que l’on reconnaissait pour avoir vu son équipe préférée l’utiliser.

 

 

Un Mitre ou rien

Le Mitre Delta a connu son âge d’or quelques années avant l’émergence des grandes chaînes de magasins de sport. Les boutiques indépendantes étaient alors, pour une école ou une équipe de football locale, le seul espoir de trouver ce modèle. Et cet achat ne pouvait pas être pris à la légère: en possession un Mitre Delta, on était sûr d'être constamment invité par les copains à venir jouer dehors.

 

Un jour, je me suis rendu dans une boutique du coin avec la cagnotte de mon équipe. Le propriétaire du magasin a alors tenté de me convaincre d’acheter un ballon Minerva, un modèle lourd, même par rapport au Multiplex. Selon lui ce choix pourrait nous rapporter entre six et neuf points supplémentaires par saison, car les équipes adverses auraient été perturbées par son poids. J’ai fini par comprendre que son enthousiasme était dû au fait qu’il ne lui restait plus de ballons Mitre en stock. Ce jour-là, je suis ressorti de la boutique les mains vides. À l’époque, c'était un Mitre ou rien.

 

Les ballons de la marque ont continué à être utilisés en Premier League jusqu’à l’an 2000, date à laquelle ils furent remplacés par des modèles Nike. Dans les années 1990, Mitre a créé d’autres modèles, comme le Pro-Max, dont les chevrons avaient été modifiés dans un souci d’harmonisation avec le nouveau logo de la Premier League – ou comment perdre tout le prestige et l’identité même du Delta 1000.

 

 

Marketing de la nostalgie

Il est assez étonnant qu’en dépit de l’engouement pour leur ballon vedette, leur gamme de crampons n’ait pas su séduire le public. En effet, ces derniers, bien que portés par des joueurs tels que Chris Waddle, Dean Saunders et Steve Bruce au début des années 1990, n’ont jamais joui de la même popularité. Certains les trouvaient même un peu ringards.

 

Pour en revenir aux remarques de Guardiola, ce n’est pas la première fois qu’un ballon de football est critiqué par des joueurs et des entraîneurs. Citons notamment l’Adidas Jabulani, utilisé pendant la Coupe du monde de 2010 en Afrique du Sud. Iker Casillas, gardien espagnol vainqueur de la compétition, l’avait alors décrit comme "horrible", là encore à cause de ses trajectoires imprévisibles.

 

Le nouveau Mitre n’est-il qu’un coup marketing exploitant la nostalgie des consommateurs? Est-il impossible de marquer des buts avec, comme Guardiola semble le suggérer? Au vu de la qualité et de la variété des trophées Goal of the month décernés par la Football League à l’auteur du plus beau but du mois (qu’il s’agisse du retourné acrobatique de Shaun Miller lors du match Carlisle-Barnet, ou de la chevauchée et de la finition de Gino van Kessel pour Oxford contre Portsmouth), le doute est plus que permis.

 

 

Soignez votre anglais et votre culture foot: abonnez-vous à When Saturday Comes.

 

 

Partager

> sur le même thème

Maria à tout prix

When Saturday Comes


Simon Hart
2019-01-03

Away to Hell

When Saturday Comes – Les controverses sur les maillots hérétiques ne datent pas d'hier, mais le phénomène a pris des proportions extrêmes en Premier League. 


Jon Spurling
2018-12-06

Des supporters aux abonnés absents

When Saturday Comes – En laissant des sièges vides dans des stades de Premier League affichant "complet", les abonnés à la saison exercent leur droit de boycotter certains matches, mais d’autres ne peuvent en profiter.


Tom Lines
2018-10-16

Buts de (très) loin : la longueur ne fait pas tout

When Saturday Comes – Les tirs qui trompent le gardien depuis la ligne médiane ont souvent les faveurs des élections des plus beaux buts. Distance ne veut pourtant pas dire beauté.


>> tous les épisodes de la série "When Saturday Comes"

Sur le fil

RT @GuillaumeLegt: Dans le n1 de la revue des @cahiersdufoot. En attendant de recevoir le n2. #football #supporters https://t.co/sChKlJTqnE

RT @johanncrochet: Il vient d’arriver. Le numéro 2 de la revue @cahiersdufoot 👌🏻 https://t.co/NDboaBHyIo

RT @JulienMomont: Enzo Francescoli a dit un jour : « Marcelo Bielsa devient un mythe partout où il passe ». Il n’est pas loin de l’être en…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 14h31 - BIG : [Abondement du "droit à poster pendant le Tour de France"]Le seul Porte qui nous intéresse est... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h31 - Delamontagne est Belle : T'aurais dû lire plus attentivement le forum, le lien est posté en haut de la page. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 14h26 - totoschillacci : Pas de souci, j'ai d'autres ligues sur le feu! On se remet ça entre CDFeurs. >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 14h15 - forezjohn : balashov22aujourd'hui à 12h22john, l'OL n'est pas vraiment connu pour la qualité de son pressing... >>


Rumeurs de transferts...

aujourd'hui à 13h54 - Tricky : En jouant sous les ordres de Franck ‘ouais mais moi aussi je regarde les adversaires en video, au... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 13h37 - J'ai remis tout l'allant : Le grand Rolfes Reus est demandé au fil central, le grand Rolfes Reus est demandé au fil... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 13h36 - Balls of steed : Hyogaaujourd'hui à 08h15---L'effet tennis-ballon. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h00 - Milan de solitude : ravio Splénectomie Lawrence "Tahrat indisponible de 9 à 12 semaines." (dzfoot.com) >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h54 - En voiture Simeone : Zazie et Zizouaujourd'hui à 11h10Ça ne veut pas dire qu’il joue seul, comme le dit BIG. Par... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 12h54 - Flo Riant Sans Son : Oui oui c'est hautement envisageable!Sauf si on recrute un certains Var... >>


Les brèves

L'hutu sportif

"Le houblon rwandais derrière Arsenal." (lequipe.fr)

Un p'tit jaune, Wayne ?

"Rooney arrêté pour ivresse publique." (lequipe.fr)

L'origine du Mondial féminin

"Ada Hegerberg, Ballon d'Or féminin : 'Il y aura toujours des cons'." (lequipe.fr)

Saint Gland

"La cinglante réponse de Franck Ribéry à ses détracteurs." (lequipe.fr)

Et on baise à 13?

"Neymar et 'ses' 26 femmes : la photo polémique." (elle.fr)