> déconnerie

Charles à temps

> article précédent

Revue de stress #142

Deux penalties ratés coup sur coup

C'est ce qui s'appelle passer à côté de sa fin de match. Cardiff City, qui pouvait revenir à hauteur de Wolverhampton, est tombé sur un grand gardien puis sur une barre transversale peu coopérative.

Partager


C'était l'une des rencontres les plus excitantes de l'année. Cardiff, deuxième de Championship, face à Wolverhampton, leader. Deux équipes qui pourraient se retrouver l'an prochain dans l'élite, pour qui cet affrontement était évidemment très important au classement. Alors que Ruben Neves, dont la présence en deuxième division est une incongruité – merci Jorge Mendes –, avait ouvert le score sur un joli coup franc, Gary Madine puis Junior Hoilett ratent chacun un penalty à quelques secondes d'écart pour égaliser à 1-1. Et l'après-match sera tout aussi drôle, Neil Warnock, le poétique entraîneur battu, disant à son homologue Nuno à plusieurs reprises un très clair "Fuck Off".  

 

 

Partager

Vidéodrome


2018-08-10

Les percées d'Adama Traoré

Vous connaissez Adama Traoré? Non, pas lui, l'autre. En deuxième division anglaise, l'homonyme du Monégasque a affiché des statistiques folles. Même si le produit final est souvent discutable.


2018-08-01

Contrôle raté payé cash

Il y a des endroits du terrain où il vaut mieux assurer techniquement, et ce n'est pas Hugo Lloris qui dira le contraire. Nouvelle démonstration lors des tours préliminaires de Ligue des champions.


2018-07-18

Le film de la Coupe du monde 2018

Le grand rendez-vous planétaire désormais terminé, il est temps de jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur. Parce que ce Mondial, il était quand même pas mal...


>> tous les épisodes de la série "Vidéodrome"

Sur le fil

5 minutes (!) pour prendre une décision controversée…

RT @OncleFredo: Né le 4 septembre 1936 à #Barcelone, le premier Syndicat des Footballeurs, Entraîneurs et Masseurs de l'#UGT permit à des…

RT @LucarneOpposee: Le nouveau maillot de River se vend comme des petits pains. La raison ? Aucun sponsor (mise à part sur les manches).…

Les Cahiers sur Twitter