auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #127

> article précédent

La Gazette de la L1 : 8e journée

GLT : trop de flou sur la ligne

Une Balle dans le pied – Week-end noir pour la GLT avec deux nouveaux incidents inexpliqués. Après les révélations sur ses bidouillages, le prestataire GoalControl a épuisé ses excuses et la patience de la Ligue… 

Partager

 

La chronique des bugs de la Goal Line Technology est appelée à se poursuivre tant que ces bugs se répéteront, ce que l'inertie des acteurs concernés semble garantir pour quelque temps encore. Coup sur coup, deux nouveaux épisodes se sont pourtant ajoutés au feuilleton.

 

À Rennes, c'est un imbroglio fâcheux qu'a provoqué le déclenchement du système, annonçant un but aux arbitres. Alors que le gardien caennais venait de repousser un ballon des deux poings et que la rencontre s'était poursuivie par l'exécution d'un corner, M. Delerue interrompt le jeu et valide un but pour Rennes. Dans une certaine confusion, les Caennais protestent et au terme d'une bonne minute, l'arbitre revient sur sa décision après avoir été informé par le délégué d'un "plantage total" de la GLT.

 

Si, dans ses protestations, le portier Rémy Vercoutre a spontanément évoqué la couleur jaune fluo de son maillot, c'est parce qu'en février, cette couleur portée par son confrère Cédric Carrasso avait été désignée par le prestataire comme la raison d'un bug analogue. Le directeur général de GoalControl France, prestataire de la Ligue 1 [2], Carlo Murinni, avait alors été formel : "Le bug a été identifié rapidement et écarté définitivement (…). Ce type d’incident ne pourra donc en aucun cas se reproduire".(…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Les règles et l'arbitrage


Jérôme Latta
2017-12-07

Polémiques sur l’arbitrage : la fabrique de l’imbécillité

Une Balle dans le pied – Des arbitres auteurs de bonnes décisions ont encore été éreintés ou insultés par des commentateurs, joueurs et dirigeants. Rien d'étonnant quand on a institutionnalisé une vision stupide de l'arbitrage.


Richard Mason
2017-12-05

Quand le rouge restait dans les cartons

When Saturday Comes – Avant d'être clairement codifiés, les cartons rouges étaient une marque d'infamie à laquelle les arbitres hésitaient à recourir. Retour sur une histoire qui a connu son tournant en 1970. 


Jérôme Latta
2017-04-27

Arbitrage vidéo : le passage en farce de la FIFA

Une Balle dans le pied – Gianni Infantino a mis fin à la comédie: oubliant les promesses d'expérimenter l'arbitrage assisté par la vidéo, il a annoncé son adoption pour le Mondial 2018. Pas de tests, pas de débats… mais bien des désillusions à venir.


>> tous les épisodes du thème "Les règles et l'arbitrage"

Sur le fil

RT @Le__Mee: Tacle les deux pieds décollés au niveau des genoux. En Italie ça se siffle pas. https://t.co/yy4JB1Gyjm

"On est en train de nous enfoncer", dit Rocheteau. En fait, vous y arrivez super bien tous seuls.

Les Cahiers sur Twitter