> article précédent

L1 :: J11 :: la Gazette // 1

Gomistifiés

La cellule réhabilitation des Cahiers s'est réunie pour offrir à Bafetimbi Gomis un coin de ciel bleu, en revenant image par image sur une action de Lyon-Sochaux.
Partager
Tête de turc du public lyonnais en l'aimable compagnie de Jean II Makoun, Bafetimbi Gomis profite des blessures à répétition de Lisandro pour obtenir du temps de jeu. On ne va pas juger de la valeur de cet attaquant qui a connu une émergence rapide, en accédant notamment à l'équipe de France et à l'Euro 2008 à la faveur d'un doublé contre l'Équateur en match de préparation. Une expérience sans véritables lendemains internationaux (1), mais le Stéphanois avait acquis un statut qui lui permettra de réaliser son transfert vers l'OL à l'été 2009. Malgré une première saison pleine (37 matches de championnat dont 22 comme titulaire, pour 10 buts), il n'a donc pas vraiment convaincu Gerland, et à vingt-cinq ans, sa carrière semble en suspens.

Gomis souffre peut-être de son profil d'attaquant évoluant en pivot, qui – de Laslandes à Brandao – suscite assez peu d'admiration en France. De l'avis général, il a livré face à Sochaux un match assez médiocre... duquel nous avons tout de même eu le vice de tirer une séquence qui illustre tout le bien qu'il peut faire à l'OL. Découpage en six clichés.


Gazette_11_Gomis1.jpg
À la suite d'un corner sochalien, la défense trouve Gomis seul en pointe, un adversaire sur le dos, et très peu de solutions au delà d'une dangereuse passe en retrait.


Gazette_11_Gomis2.jpg
Gomis et son adversaire n'ont presque pas bougé (quelques mètres en arrière), mais l'attaquant lyonnais a protégé son ballon suffisamment longtemps pour en conserver le contrôle et permettre à trois de ses coéquipiers de se lancer en contre. En plus de son vigile, trois autres adversaires viennent sur lui.


Gazette_11_Gomis3.jpg
En pivot, Gomis se défait de son adversaire direct et cherche la profondeur sur la gauche. Son adversaire direct est sur lui depuis plusieurs secondes mais n'a pas réussi à l'empêcher de passer le ballon.


Gazette_11_Gomis4.jpg
La passe est suffisamment précise pour que le joueur intercalé la rate de quelques centimètres, Gourcuff est lancé en profondeur sans opposition: l'attaquant lyonnais vient d'éliminer quatre joueurs.


Gazette_11_Gomis5.jpg
À l'arrivée de l'action, les Lyonnais sont en position extrêmement favorable. Bastos, sur la droite, finira par marquer le premier but de l'OL.


Gazette_11_Gomis6.jpg
Et alors que le but est marqué, on constate que Gomis s'était relevé pour piquer un sprint et être disponible en cas de second ballon à récupérer.

Gomis est sorti sous les huées du public après s'être fait siffler pendant une bonne partie de la rencontre. Surprenant, pour le public d'un club qui a connu de riches heures sans véritable attaquant de pointe.


(1) Durant le championnat d'Europe, Gomis était entré en jeu contre la Roumanie (72e) et les Pays-Bas (60e). Sa cinquième et dernière sélection en date remonte au 14 octobre 2009: il avait remplacé Benzema à la 79e minute lors de France-Autriche (3-1).
Partager

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


Jérôme Latta
2020-08-06

Anelka, trop bien compris

Une Balle dans le pied - Le documentaire de Netflix Anelka, l’incompris est un autoportrait trop complaisant pour ne pas passer à côté de son sujet. 


Jérôme Latta
2020-07-29

Revoir Guadalajara

Une Balle dans le pied – Qu’est-ce qui fait le mythe d’un match comme France-Brésil 1986, faut-il sortir de la légende du football une rencontre qui y est entrée, que peut-il en rester ?

 


Christophe Zemmour
2020-06-30

Totti 2000, le grand numéro

[rétro Euro 2000 • 4/5] Il y a vingt ans, le jeune Francesco Totti réalisait son meilleur tournoi sous le maillot de la sélection italienne. 


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)