auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Gourcuff, enfermé dehors

Une Balle dans le pied – Plus il s'efface, plus Gourcuff fait polémique... Au-delà du débat sur sa présence dans les 26 puis son absence des 23, on espère surtout qu'il a encore un avenir.

Partager

Des traditionnels débats sur la liste des 23, le plus animé a concerné Yoann Gourcuff, de sa présélection à sa non-sélection. Le paradoxe est que, bien que largement considérée comme peu légitime, la première laissait supposer qu'il serait retenu, et que la seconde a surpris même ceux qui la prônaient. Partisans et opposants peuvent en effet se poser la question: pourquoi l'avoir emmené à Clairefontaine si c'était pour lui infliger le désaveu d'une éviction?

 

Les premiers estimeront que lorsque l'on fait un pari, on ne se désavoue pas si vite en donnant l'impression de céder à la vox populi, et que si l'on apprécie un joueur, on ne lui inflige pas pareille humiliation. À leur sens, le match contre l'Islande, première rencontre préparatoire disputée dans une configuration tactique expérimentale, ne pouvait décemment pas faire figure de test pour lui – sauf à vouloir en faire, le concernant, un prétexte pour une éviction rapide. La vérité est qu'à Valenciennes, Gourcuff n'a été ni très bon ni très mauvais, ayant surtout démontré qu'il était au point physiquement, ce qui aurait au moins justifié la poursuite du pari.

 

Pour les autres, c'est la présence du joueur dans la liste de 26 qui est perçue comme une aberration: le relatif retour en forme du Lyonnais en fin de saison ne le rendait pas éligible – par plus que ses états de service lors de la saison précédente, avec une contribution significative à la qualification, et encore moins le souvenir de ses grandes heures bordelaises. Pour dépasser cette controverse, on peut considérer que ni l'une ni l'autre des deux décisions de Laurent Blanc n'était absurde. (...)


Lire l'article :

Partager

Les Bleus


Richard N
2020-04-04

Djorkaeff 1995, coup franc avec sursis

Un jour, un but - Le 16 août 1995 au Parc des Princes, Youri Djorkaeff marque dans les dernières minutes d’un France-Pologne qualificatif pour l’Euro 1996. Son échec aurait changé l’histoire. 


Richard N
2020-03-26

Michel Hidalgo, un regard bleu

Michel Hidalgo a apporté au foot français son premier titre, le championnat d’Europe 1984, mais aussi un style de jeu et une audace entrés dans la légende. 


Richard N
2019-11-17

Henry-Gallas 2009, la main du diable

Un jour, un but – Il y a dix ans, l’équipe de France inscrivait le but le plus controversé de son histoire et se qualifiait manuellement pour la Coupe du monde 2010. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)