auteur
Matou

Du même auteur

> déconnerie

Quadriceps

> article précédent

L'abécédaire du Stade brestois

> article précédent

La cavale de Cabañas

Grands mystères de la science : Johan Micoud

Invité: Chez les Girondins – L'ex-star du Werder a déchu au rang de postulant au Ballon de Plomb... Comment expliquer scientifiquement cette régression?
Partager
Dans l'euphorie d'une improbable qualification en LdC, en l'an 3 après Élie Baup, chezlesgirondins.com est né. L'équipe rédactionnelle s'évertue à briser l'apparente ambiance pépère du club aquitain. À partir de là, ceux-ci ont pensé que bon, l'humour était une chose trop sérieuse pour être confiée aux rois de la langue de bois qui sévissent au Haillan. Chez les Girondins est un blog qui traite des Girondins de Bordeaux et du football, le tout décrypté avec humour, dans un esprit décalé et connaisseur. Un peu de désordre dans ce club à l'ambiance feutrée ne peut pas faire de mal.

gg_chezlesgirondins.jpg


Les civilisations modernes ont toutes été marquées par des mystères en apparence insondables, des énigmes dont les réponses jamais certaines n'apparurent que bien plus tard. La disparition de l'Atlantide, l'extinction des dinosaures et des Burger King, la poule ou l'oeuf, fitness ou guiness, Henry ou Trezeguet... Le développement exponentiel de la science a permis à l'humanité de s'affranchir de certaines de ces limites en y apportant un éclairage satisfaisant. Pourtant, subsistent encore quelques énigmes qui n'ont de cesse de tarauder tout homme moderne. Nous ne parlons bien sûr pas du sens de la vie, expliqué logiquement par les Monty Python, mais de Johan Micoud. Soucieuse du bien être mental de nos lecteurs, notre équipe de chercheurs, autour d'une table ronde de jardin en plastique, a trouvé son Graal: quelles peuvent être les causes de la baisse de rendement de celui que l'on surnommait le Zidane de la Weser? Après onze mois d'intense labeur, nous sommes fiers de pouvoir vous présenter les résultats de notre enquête.


L'explication alter-footballistique

Tout observateur averti du football l'aura remarqué, les exigences physiques de ce sport augmentent d'années en années, malheureusement au détriment bien souvent de capacités techniques demandant plus de finesses. Il suffit maintenant de pouvoir faire un débordement tout en "impact" pour affoler les chiffres des transfert. Nous ne parlons pas uniquement d'un certain Julien "9 millions" F. Cette fâcheuse tendance se retrouve dans de nombreux clubs, le poste de latéral droit en étant très souvent caractéristique. Micoud, dans ce domaine-là, nage bien sûr à contre-courant. Il faut pour cela savoir que Johan est un activiste anti-progrès. Dans ce football moderne, il apparaît comme l'un des derniers joueurs à préférer un geste bien exécuté à une overdose de crochet du tibia, centre tendu pour le virage sud. Evidemment, sa production se verra moins pour le consommateur lambda, adepte de longues courses échevelées. Esthète non-reconnu, à mi-chemin entre ZZ et Yann Lachuer, il proteste à sa manière, la politique du fin gourmet contre celle du McDo.

gg_micoudaadp.jpg
– Bonjour, moi c'est Johan Micoud, et moi aussi je suis un n°10 à l'ancienne.
– Bonjour Johan, bienvenue chez les n°10 à l'ancienne anonymes, c'est une démarche très courageuse de ta part.
– Merci. Par contre, quelqu'un peut demander à Valérien Ismaël de sortir?


L'explication géo-politico-historique

Recadrons les faits. Malgré des qualités évidentes dans le jeu, Johan n'a pas connu en Italie lors de ses saisons à Parme une véritable progression de son niveau. Deux saisons rapidement oubliées suite à son transfert du côté de Brême, où il a soudainement atteint son apogée footballistique, pour finalement revenir en Gironde et être au coeur de débats sans fin sur son niveau réel. Pourquoi donc cette différence de niveau flagrante lors de la parenthèse allemande? Quand certains avancent des idées de système adapté au meneur de jeu, nous souhaitons apporter une série de suppositions, certes tendancieuses, mais suffisamment nombreuses pour s'interroger sur la validité de l'explication tactique.

On sait nos voisins allemands spécialistes d'expériences en tout genre – regardez ce qu'ils ont fait du visage de ce pauvre Frank Ribéry. Nous ne parlons pas de dopage, le temps des nageuses est-allemandes est heureusement passé (ça ne touche pas le noble football ce genre de chose, c'est Blatter qui l'a dit), mais de bio-technologies. Genoux bioniques, vision du jeu à 360°, renforcement musculaire généralisé, etc... Autant d'améliorations techniques, indétectables aux tests anti-dopage, expérimentées avec réussite sur le natif de Cannes. Evidemment, quand Johan a décidé d'achever sa carrière (pas de jeu de mots s'il vous plaît) sur les bords de la Garonne, les dirigeants Brêmois ont récupéré leur technologie pour la réimplanter sur Diego, en pleine bourre depuis.

gg_micoudterre.jpg
"Si je reste comme ça, ils vont peut-être comprendre qu'il faut arrêter de me balancer des ballons pourris en hauteur".


L'explication génétique

En sus de cette amputation technologique, faisant revenir les performances de Micoud à l'âge de Pierre Littbarski, Johan a subi une mutation anarchique de ses cellules lors de son voyage de Brême à Bordeaux. Il a été victime d'un bombardement massif de rayons gamma, du fait de ce con de nuage radioactif de Tchernobyl qui traînait dans le coin, toujours bloqué à la frontière française. La modification de son ADN n'a pas de conséquences sur sa vie de tout les jours, même si son corps s'amincit de jours en jours (mais au royaume des Wendel, les Micoud sont rois, bref...).
gg_micoudburger.jpgLes jours de matchs, alors que la pression de la rencontre s'accroît, son corps produit de plus en plus d'adrénaline. Ce qui est bénéfique pour tout être normal, voir nécessaire pour certains défenseurs centraux portant des gants en permanence, est catastrophique pour Johan. Ainsi, ce cumul hormonal transforme temporairement l'ex-international en incroyable Juan Pablo Francia, que l'on sait en nette perte de vitesse, voire dans un cul-de-sac au fin fond de la Pampa. De ce fait, Micoud est obligé de jouer sur un faux rythme, de limiter ses interventions, courses et sauts, pour ne pas rejoindre illico basto le banc, voire la CFA bordelaise. D'où ses matchs dont il ressort avec un maillot immaculé de toute sueur, mais en ayant tout de même apporté sa vista technique et sa vision du jeu, seuls reliquats de son talent passé.

Nous espérons que ces explications permettront à nos lecteurs de mieux appréhender le mystère Micoud. Nous ne souhaitons pas retenir certains de siffler un joueur, un stade est souvent un espace exutoire pour beaucoup. C'est dans le but d'éclairer les lanternes de ces malheureux que nous avons lancé cette enquête, et sommes fiers de nos conclusions. Nous sommes certains que le meneur de jeu girondin saura terminer sa carrière avec panache (nous garderons le champagne en lieu sûr).
Partager

> sur le même thème

Le Noël des Girondins

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 03h43 - Lucho Gonzealaise : Finalement, ces deux blessures peuvent aussi enclencher une nouvelle réflexion d'avenir pour l'OL.... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h45 - PCarnehan : Ce maillot orange, affreux, en peau de Casimir, était effectivement détestable. >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 00h00 - Redalert : Si khwezi nous lit encore, j'espère qu'il a vu la master class de Coutinho avec le Bayern ce... >>


En rouge et noir !

15/12/2019 à 23h46 - Redalert : Au dessus de tout ce qu'on a déjà vu à Rennes (dans l'ordre pour moi, Wiltord, Lassissi,... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

15/12/2019 à 23h15 - Super Hérault : CHR$14/12/2019 à 17h12Alors cherche "Metz Graoully".-------Merci. Je comprends mieux. Du... >>


Foot et politique

15/12/2019 à 23h01 - Luis Caroll : Alors ça oui, c'est une vraie catastrophe. Macron, comme pas mal de dirigeants du même style, est... >>


Liga, prisma de luz

15/12/2019 à 22h57 - theviking : Oui, sa tête est décisive pour le but, mais la passe décisive, c'est la talonnade un peu... >>


En Vert et contre tout

15/12/2019 à 22h35 - Mevatlav Ekraspeck : Bourrin, Kvarme? C’était votre caution technique derrière ! Mais je l’ai toujours trouvé dur... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

15/12/2019 à 22h32 - Redalert : Delors qui ne peut pas faire sa mise au vert en caravane ? >>


Marinette et ses copines

15/12/2019 à 22h31 - CHR$ : Dernière journée avant la trêve et première des matchs retours. Lyon a mis plus d'une mi-temps... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)