auteur
Pierre Martini

Du même auteur

> article précédent

Comment écraser les Italiens?

Il est de retour, et ils ne sont pas contents

Charles Biétry, tué par sa prétention en six mois de PSG, vient de se réincarner dans l’espace virtuel hertzien de TF1, provoquant la zizanie au service des sports avant même son arrivée

Partager

 

Les héros ne meurent jamais, mais ils ne sont pas les seuls. Lorsque Charles Biétry est annoncé comme successeur de Michel Denisot (et réciproquement) au printemps 98, il refuse de laisser la direction du service des sports à quelques semaines d’une Coupe du Monde qui va consacrer sa vie, son œuvre, et choisit de mener les deux activités de front. L’avant-veille de la finale du 12 juillet, il s’offre l’émission quotidienne (de François Pécheux) pour rendre un hommage bien mérité à sa propre carrière télévisuelle.


Après des années à tout savoir - tout comprendre - tout expliquer, à saper plus ou moins ouvertement la politique de son ami Michel de vingt ans, on allait voir ce qu’on allait voir, on allait voir comment on dirige une équipe. Biétry commence par faire tout le contraire de son prédécesseur : il veut virer Simone, mais rappelle Lama, il fait table rase, multiplie les conflits, entend construire une équipe à forte identité bretonne (!!!), prend Giresse en quatrième choix et… se plante totalement.

 

Le milieu tout entier lui tombe dessus en s’écroulant de rire: l’homme s’est créé des inimitiés partout où sa prétention est apparue insupportable, c'est-à-dire partout, y compris à Canal. Après une ultime humiliation (le retour d’Artur Jorge, plus zombie que nature) l’aventure se termine, et le PSG ne s’en tire finalement pas si mal en voyant s’éloigner si tôt le Godzilla d’Armorique.

 

Moins d’un an après sa déculottée parisienne, la traversée du désert (jalonnée par une émission “politique“ absolument grotesque lors de la campagne des européennes) semble s’achever par un transfert surprise sur TF1, dont l’annonce provoque déjà une levée de boucliers et semble-t-il, des menaces de démission. On sait que Charlot adore s’asseoir plus haut que son cul, et l’assurance qu’il ne venait que pour commenter certains matches de la Ligue des Champions ne sera pas suffisante pour calmer les esprits.


Connaissant ses avis supérieurs sur tout, l’inventeur du football sur Canal+ aura du mal à tenir en place. Mais comme tout passage prolongé dans la petite lucarne entraîne une hypertrophie de l’ego et une terrible dépendance, on peut penser que le bonhomme était prêt à tout (à une banquette ou un strapontin) pour retrouver un micro.

 

En franchissant le Rubicon (c’est-à-dire la Seine) notre souverain pontifiant parachève une certaine régression, ses dernières années sur la chaîne cryptée l’ayant vu sombrer lentement dans le radotage et l’autosatisfaction: sur TF1, le grand psychanalyste du ralenti sera dans son élément. Avec Roland, Zabel, Jailland et les autres, c’est une véritable Dream Team qui sera réunie sur Bouygues TV.

 

Partager
>> aucune réaction

Les médias et les journalistes


Jérôme Latta
2020-08-09

Quand peut-on parler d'exploit ? (2)

Minichro – On avait posé la question après le match aller entre l'OL et la Juventus, on la pose de nouveau après le match retour. 


Jacques Blociszewski
2020-06-13

Après la crise, la désintégration du football?

Le football de l'immédiat post-Covid, avec ses tribunes vides et ses matches joués coûte que coûte, annonce-t-il le football que Jorge Luis Borges, Enki Bilal et Umberto Eco avaient prédit? 


Jérôme Latta
2020-05-22

L'Équipe : la révolution sans les armes

Le quotidien du sport esquisse un programme pour réformer le football, mais il montre ses limites et choisit en Arsène Wenger un évaluateur très partial.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Le forum

En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h26 - Delamontagne est Belle : Ces deux derniers matchs demain vont être stressants.Ca serait assez intéressant d'être... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 00h14 - FPZ : 15h même Nîmes - Brest (les 2 autres sans doute aussi ?) >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

10/08/2020 à 23h57 - Bale de jour : C'était un chouette match avec notamment un gardien danois en feu (bravo a lui pour son match... >>


CdF Omnisport

10/08/2020 à 23h55 - Le déjeuner sur Hleb : et alorsaujourd'hui à 14h21Latour a clairement expliqué qu'il venait chez Direct Energie parce... >>


Qui veut gagner des quignons ?

10/08/2020 à 23h54 - Le déjeuner sur Hleb : @Toni, il y a Maxime Pélican évidemment mais bon, c'est plutôt pour les quignons hardcore ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

10/08/2020 à 23h37 - De Gaulle Volant : Jean-Jacques Usé(... ne parlera ni aux non-guingampais, ni aux guingampais de - de 30ans). >>


Le fil prono

10/08/2020 à 23h08 - Le déjeuner sur Hleb : 1 - Amiens2 - Le Havre3 - Troyes4 - Clermont5 - Dunkerque6 - Nancy7 - Auxerre8 - Sochaux9 -... >>


Présentons-nous...

10/08/2020 à 21h48 - 12 mai 76 : Un p’tit nouveau de 20 ans !Bienvenue. >>


Café : "Au petit Marseillais"

10/08/2020 à 21h48 - FPZ : De ce que j'en ai lu (côté Nîmois donc) :Domination ohèmienne en début de match, supériorité... >>


Scapulaire conditionné

10/08/2020 à 21h36 - Yul rit cramé : Par contre, il n'est pas dit qu'on les garde en cas d'offre intéressante. >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)