auteur
Gilles Juan

 

Footballeur du dimanche et philosophe de comptoir. @Gilles_Juan


Du même auteur

> déconnerie

Zidane, l'Eire de rien

> article précédent

La lettre de Noël de Fred Thiriez

Jaune comme un ballon

Le ballon officiel de la Ligue 1 est jaune. Demandons-nous quelles peuvent être les raisons de ce choix, si c'en est un.

Partager


Pays de la cirrhose, la France a toujours entretenu avec la couleur jaune des rapports difficiles. Plus que toutes les autres cultures occidentales, la France n’a longtemps accordé à la couleur préférée des enfants (portée d’ailleurs par le lapin du métro qui ne doit pas laisser ses mains sinon il va se faire pincer très fort) que des symboliques négatives. Le jaune a tous les attributs de l’infamie. Le traître est habillé en jaune. Le cocu est habillé en jaune. Judas portait des vêtements jaunes (dans les représentations du Moyen Âge, pas dans la Bible elle-même). On marquait la maison des faux monnayeurs de jaune. Jaune aussi, l’étoile pour les Juifs condamnés à la déportation.

 


La concurrence du doré

Bien sûr, chaque couleur a des connotations péjoratives (même la pureté blanche a son côté obscur, par exemple si elle est portée en cagoule pointue), mais le jaune, explique l’historien des couleurs Michel Pastoureau [1], a malheureusement pour lui toujours souffert de la concurrence déloyale du doré, de l’or qui brille, éblouit, séduit, et qui a réquisitionné les valeurs positives (chaleur, lumière, puissance, etc.). Le jaune a conservé toutes les mauvaises, et habille donc les menteurs, les apatrides et les félons depuis le Moyen Âge (les mauvaises langues diront qu’on distingue aujourd’hui encore le plus dopé des cyclistes du tour de France grâce au jaune). Pour couronner le tout, voilà que l’orange squatte désormais les symboliques énergisantes que le jaune aurait dû récupérer (même les salons UV, supposés signaler le soleil, privilégient les orangés).

 

 

 

 

D’où vient, alors, que la Ligue du football professionnel nous a sorti un ballon jaune pour cette saison? Eh bien, de l’influence des cultures non occidentales. Et comment cette influence s’est-elle exercée, lentement mais sûrement? Eh bien, par le sport. Depuis que le journal L’Auto a réussi son coup de pub en imposant le maillot jaune, le sport n’a cessé de plébisciter cette couleur (engouement sans doute inauguré par son soi-disant statut de couleur fondamentale, de couleur "primaire" – peut-être aussi par l’électricité). Porté par les cultures africaines et sud-américaines, qui ne partagent pas nos péjoratives connotations occidentales, affiché sur leurs drapeaux, revendiqué par nombre de leurs équipes de foot, le jaune (un jaune franc, dense, moins acide que le jaune citron) est aujourd’hui réhabilité, progressivement devenu symbole de joie, de chaleur, de fête. Couleur exotique, elle bénéficie incontestablement des vertus positives du métissage. On ne porte encore guère de jaune en soirée, plutôt rares sont les voitures jaunes (lorsqu’elles le sont, c’est justement pour se démarquer), mais le maillot du Brésil fait aujourd’hui rêver tous les occidentaux.

 

 


Signé par Daniel Bravo

La Ligue a-t-elle donc fort bien senti le coup? Moi qui ai grandi à Nice, je n’ai eu à jouer qu’une seule fois sous la neige avec un ballon jaune. J’ai le souvenir net d’une sensation singulière, exotique en effet, séduisante sur le coup. J’avais alors acheté un ballon jaune – et j’avais gaspillé mon maigre argent de poche: très vite j’avais repris mon bon vieux ballon blanc signé par Daniel Bravo, ayant le sentiment qu’on le voyait mieux, que c’était plus confortable, et même, au final, plus élégant. Étais-je alors prisonnier d’un déterminisme culturel aveuglant qui me fermait à l’innovation? Les avancées scientifiques qui ont sûrement orienté la Ligue vers le choix d’un ballon jaune justifient-elles finalement ma première impression?

 

Je ne doute pas qu’on se soit interrogé consciencieusement, à partir d’analyses appliquées de la "perception", phénomène à la fois biologique et culturel, et qu’on se soit posé la question fondamentale, la seule qui justifie un tel bouleversement des codes: quelle couleur sera mieux distinguée sur fond vert? Par les joueurs, mais aussi par les téléspectateurs (sans doute, à leurs yeux, par ces derniers en priorité, d’ailleurs)? Sur fond vert, et sur fond polychromatique lors des corners, centres, chandelles du stoppeur, etc.? Voyons ce que nous dit le site de la Ligue, LFP.fr: "Cette nouvelle édition reprend des couleurs vives dans un esprit moderne et dynamique afin d’électriser la deuxième partie de championnat sur la route du titre de champion."

 

Pathétique.
 

[1] Le petit livre des couleurs.
 

Partager

> déconnerie

On joue le titre

> sur le même thème

Nicole éradique le football

> du même auteur

Qui a l’orgueil mal placé ?

Cultures football


Javier Aznar
2020-03-09

La moustache de Bernabeu

Revista Libero – Changer de place dans un stade quand on a occupé la même pendant des années conduit à prendre conscience de ce qui nous attache à ce lieu. 


Christophe Zemmour
2020-03-02

Captain Tsubasa, aux origines

Bibliothèque – Dans Comment j’ai créé Captain Tsubasa!, Yoichi Takahashi raconte le parcours qui l’a fait devenir mangaka et concevoir son œuvre mythique. 


Kireg
2019-11-03

Trente-cinq

Dure limite que la limite d'âge quand on joue au football. D'autant qu'on ne la franchit que progressivement, symptôme après symptôme.


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 06h23 - Espinas : Je dirais un mélange de:- ne pas perdre la ville. Collomb était un maire LREM. Techniquement il... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 05h00 - Gouffran direct : Pour Ad Astra, j'ai demandé au projectionniste d’accélérer le film et il a acquiescé.Ya pas... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h34 - impoli gone : LYon Indomptable03/06/2020 à 13h442Bal 2Nainggolanaujourd'hui à 13h39Mik Mortsllakaujourd'hui à... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 00h25 - impoli gone : On va pouvoir reprendre des... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 00h00 - syle : Attends attends, Lionel : ça mettrait JHE sur un pied d'égalité avec Bigard et Patrick... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

03/06/2020 à 23h20 - Dan Lédan : Nous les noyés de Carsten Jensen..un vrai roman epique er maritime danois.Surprenant car... >>


Qui veut gagner des quignons ?

03/06/2020 à 22h26 - Totostaky : Oui, super quignon, merci ! >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

03/06/2020 à 22h19 - Le Meilleur est le Pires : La C2 c'est autre chose encore, historiquement.La C4 prévue c'est plus une Intertoto à... >>


Café : "Au petit Marseillais"

03/06/2020 à 21h05 - Lucho Gonzealaise : Est-ce qu'on peut dire que JHE est tellement rassis qu'il est tarpin perdu pour le job ? >>


Merlus, Tango et Friture

03/06/2020 à 20h02 - Breizhilien : La vraie question : le Moustoir est il homologué pour la LDC ? Un an pour faire les travaux, ça... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)