> article précédent

Un Blanc sur la comète

''Je crois que bon'' : The Origins

Non, Laurent Blanc, nouvel entraîneur du PSG, n'est pas l'inventeur de ce tic de langage: on en a retrouvé une trace il y a presque trente ans, dans la bouche de Bruno Bellone.

Partager


La langue de bois des footballeurs est ciselée dans les expressions toutes faites et les tics de langage. On pourrait croire que cette tradition orale est assez récente, c'est-à-dire date de l'époque durant laquelle le "média-training" s'est systématisé – celle de l'éloignement des journalistes et des joueurs, celle de l'encadrement de plus en plus strict de la communication des joueurs. Mais à l'origine, elle procède certainement du malaise de footballeurs embarrassés devant les caméras et ne disposant pas tous de l'aisance et du vocabulaire requis: se réfugier dans le langage automatique des banalités est une attitude assez compréhensible.
 

On laisse le soin aux linguistes de mieux déterminer la genèse de cet idiome, mais nous versons à leur documentation cet interview de Bruno Bellone au sortir d'un France-Bulgarie de novembre 1984 comptant pour la qualification au Mondial 1986 (1-0, penalty de Platini). La séquence montre clairement que Laurent Blanc n'a pas la paternité du fameux "Je crois que bon", que son aîné parvient à prononcer à quatre reprises en moins de dix secondes. Ces propos sont d'autant plus remarquables qu'ils contiennent aussi, en substance sinon en toutes lettres, les incontournables "L'important c'est les trois points" et "On prend les matches les uns après les autres sans se poser de question". À partir de là, l'enquête peut se poursuivre.
 

 


 

Profitons-en pour rappeler que Oui, je crois que bon..., deuxième tome de notre dictionnaire alternatif du football, est encore disponible dans notre boutique.


La séquence complète et originale est visible sur le site de l'INA.

Partager

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @eddy_fleck: C’est rare mais j’ai rédigé quelques lignes sérieuses autour de Nabil Fekir avant de lui souhaiter bonne route. Avec l’aide…

RT @Horsjeu: [THREAD] 🔴Dîtes-donc, vous avez écouté le #RadioHorsjeu sorti lundi avec nos guests @charlotteprato et Chr$ des @cahiersdufoot…

RT @LoeilsurMoscou: "Brèves de gradins au Parc OL". La dernier chronique ethnographique de @LoeilsurMoscou est en ligne. La petite entrepri…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)