auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> déconnerie

Nos voeux pour 2009

> article précédent

La coupe sombre

L1 :: LA GAZETTE :: J27

Partager
classement_0809_27b.jpg


Les résultats de la journée

Toulouse-Bordeaux : 3-0
Lille-Lyon : 2-0
Rennes-Auxerre : 2-0
Grenoble-Caen : 2-1
Saint-Étienne-Nantes : 2-1
Le Havre-Sochaux : 2-1
Nancy-Le Mans : 2-2
Nice-Monaco : 0-0
Marseille-Valenciennes : 0-0
Lorient-Paris SG : 0-1



Les gestes

• Le centre en reprise de volée de Pagis, un peu trop flemmard pour prendre le temps de contrôler le ballon, et que Briand a le bon goût de concrétiser.
• Le réflexe de Ruffier sur une déviation miteuse du genou de son propre défenseur à deux mètres du but, moins spectaculaire mais plus fort que l'arrêt du front de Mandanda sur une volée puissante de Sebo. Probable qu'il arrêterait de la même manière une balle de 9mm.
• La quinte de transversales assassines trouvées par Taiwo, Lacourt, Mollo, Vittek et Cabaye.
• La combinaison enfantine du PSG : transversale de Ceara, maîtresse déviation de Hoarau, reprise de Giuly, pipi les mains au lit.
• La patate stéphanoise bihebdomadaire. Ce dimanche, c'est Ilan qui s'y est collé. Tremble, Werder.



Les antigestes

• La passe décisive de Perquis, qui devance la sortie de son propre gardien pour dégager le ballon en plein dans les pieds de Kevin Anin, lequel ne se prive pas d'offrir la victoire au Havre.
• L'étranglement copyrighté Rambo (First Blood) de Cris sur Plestan lors du coup franc sur lequel Rami envoie une tête au-dessus de la barre.
• Le claqué de porte sur gueule de caméraman réalisé avec grande maîtrise de Frank Dumas après son expulsion.
• Le saut de l'ange de Moullec, dont la main va inexplicablement entrer en collision avec le ballon, provoquant un penalty aussi évitable que rigolo.
• La tentative de dribble de Corchia en position de dernier défenseur et en plein milieu de sa surface, réalisé avec un peu moins de maestria que Laurent Blanc, et qui permet à Biancalani de frapper au but.



La bannette

Le joueur qui va comprendre
Grégoire Margotton (Canal+) : "Il ne comprend pas, Klasnic, mais il a mis une gifle à Tavlaridis".

L'homme invisible
Bruno Cheyrou (om.net) : "Le vent n’a pas facilité les choses, mais il ne faut pas se cacher derrière ça".

La vie en rosse
Alain Casanova (lfp.fr) : "Ils avaient vraiment envie de frapper un grand coup".

L'équipe qui a de la chatte
Laurent Blanc (lfp.fr) : "Dans la densité physique, ils nous ont, à la limite, laminés".

La soirée tectonice
Ricardo (lfp.fr) : "Je me suis même cru dans une boîte de nuit avec la musique déversée par une sono pendant la seconde période".

L'équipe roulée dans la Raffarine
Jérémy Toulalan (olweb.fr) : "Ce n’est jamais bon de perdre surtout avant un match de Ligue des champions car il est difficile aussi de se remettre dedans après un match de Ligue des champions".

La grève des dockers
Antoine Kombouaré (La Voix des Sports) : "Nos intentions étaient de bloquer Marseille".

Le boss des maths
Mickaël Landreau (L'Équipe) : "Tant qu’on gagne, on restera deuxièmes".

L'entreprise de déménageurs
Ricardo (L'Équipe) : "Le match a tout le temps été arrêté, avec des cartons pour nous à droite et à gauche".

Le vice de forme
Eric Gerets (L'Équipe) : "Mais, dans l’ensemble, la forme collective et individuelle des gars n’était pas au top".

Le match Unicef-Handicap International
Claude Puel (L'Équipe) : "Pour Barcelone mercredi, on verra sur qui on va pouvoir compter comme joueur valide".

L'équipe qui a trinqué
Francis Gillot (goal.com) : "On se réveille après, on prend un rouge avec le joueur le plus gentil du championnat..."

Le hip hip hippie hourra
Frédéric Antonetti (L'Équipe) : "Il ne faut pas exagérer. Il ne faut pas qu’il y ait de pétards, mais il faut faire la part des choses. Et c’était bien pire dans les années 1970-80".

Le président parle au président
Frédéric Thiriez (Canal +) : "Il devrait y avoir plus de monde au salon du foot qu'au salon de l'agriculture".

La haie d'honneur
Damien Perquis (fifa.com) : "Ce n'est pas dans la presse qu'on va commencer à se tailler".



Les tops

Le Top Vélo Mag
1. Fabien Lemoine (foot01.com) : "On reste à l'affût du peloton de tête, c'est une position qui nous convient bien".
2. Guy Lacombe (fifa.com) : "Oui, simplement on est quand même en queue de peloton, on va essayer de les suivre dans les roues, comme en cyclisme".
3. Kader Mangane (foot01.com) : "On a bien géré le match, c’était important de recoller au peloton".

Le Top croupe de France
1. Mickaël Landreau (L'Équipe) : "Là, je me suis donc dit qu’il fallait que je retarde au maximum mon action".
2. Vincent Hognon (sport24.com) : "Il nous a manqué à chaque fois quelques centimètres".
3. François Clerc (L'Équipe) : "Je suis surtout content de ne pas avoir eu mal".
4. Ricardo (L'Équipe) : "Il y a toujours un con qui vient gâcher la fête".
5. Frédéric Antonetti (lfp.fr) : "Je ne me fais pas de souci en reproduisant ce genre de prestation, cela finira par rentrer".

Le Top biscotto
1. Alexandre Licata (foot01.com) : "On a fini à dix, il fallait être costaud défensivement et c’est ce qu’on a fait".
2. Stéphane Noro (foot01.com) : "Après le deuxième but, on a été costaud, c'est dommage qu'on n'ait pas marqué le troisième ".
3. Francis Gillot (goal.com) : "On n'est pas assez solides, on panique trop vite, pour l'instant, on n'est pas bien, pas assez costaud dans nos têtes et physiquement, on ne tient pas".



Les minutes

La minute bec-de-lièvre de Pape Diouf
"Samedi, le public a sifflé, il était dans ses droits. Si je pouvais siffler, je l'aurais fait aussi". (om.net)

La minute "premier défenseur du jeu à la nantaise" de Waldemar Kita
"Grenoble n'est pas une équipe de foot. Il faut le reconnaître. Depuis quelques matchs ils marquent à la dernière minute. Contre Bordeaux, c'était déjà ça. Ils font des coups. Ils font tourner le ballon au milieu de terrain mais c'est tout". (20 minutes)

La minute boomerang de Vedran Runje
"[Guy Roux] a abandonné son poste au bout de quatre journées. Il ne trouvait pas les solutions. Aujourd'hui, je le vois expliquer sur Canal + ce qu'il faut faire pour disputer la Ligue des champions. C'est un peu paradoxal, non?" (L'Équipe).

La minute Cristalline d'Eric Carrière
"Guy Roux m'a dégoûté du football". (Le Bien public)

La minute RER de Pierre Ménès
"J'en viens donc à ce 'fameux' match du Stade de France qui a fait pas mal jaser tout au long de la semaine mais qui a finalement été une vraie réussite pour le LOSC, tant sur le terrain (victoire 2-0) qu'autour". (Yahoo!)

La minute brosse à chiottes Grégory Proment
"Quand on fait de la merde, les journalistes le disent. Alors quand les arbitres font de la merde, il faut le dire aussi. Ils font toujours de la merde et ce soir encore, ils ont fait de la merde". (Foot +)


ribery_obispo.jpg
"Hey cousin Frank Black! Moi aussi j'me demande souvent 'Where is my mind?' t'as vu?"


Le film prono de Pierre Ménès

La prochaine libéralisation des paris sportifs aiguise les appétits et les futurs opérateurs font appel à des figures de la profession pour promouvoir leurs services. Problème: compte tenu des aléas du football, il est bien difficile de faire valoir une expertise sans passer pour une diseuse de bonne aventure. Après six mois à livrer des prévisions météo sur son blog Yahoo!, Pierre Ménès semble avoir été débauché par Unibet pour conseiller les parieurs. Sûr qu'avec des conseils de cet ordre, le chroniqueur de 100% Foot – affublé de Christophe Pacaud – fera gagner beaucoup d'argent à son employeur.

gaz27_pronos_menes.jpg
Sur fond blanc, les pronostics. La croix rouge indique le résultat réel.

Seize choux blancs sur deux fois dix pronostics : même en choisissant au hasard, les statistiques prévoient un score supérieur. Récapitulatif en images.








Pause publicité

gaz27_pub_vittek.jpg



L'expérience du titre

L'expérience dans la course au titre sera-t-elle une qualité décisive dans le sprint final de ce championnat? Qui saura le mieux gérer la pression des derniers matches? Si Lyon dispose dans ce domaine d'un avantage incomparable, ses poursuivants pourront se tourner vers ceux de leurs joueurs ayant déjà connu une telle pression, avec succès. Derrière Lyon, intouchable, classons les candidats au titre par le nombre de joueurs dans l'effectif ayant déjà gagné la L1, puis par le nombre de titres que cela représente. Étonnamment, ce classement est quasi-identique au classement général, à l'exception de la place de Bordeaux, un cran sous sa position réelle.

Paris (6 joueurs / 10 titres)
Landreau (Nantes 2001), Armand (Nantes 2001), Clément (Lyon 2004, 05, 06), Giuly (Monaco 2000), Makelele (Nantes 1995), Luyindula (Lyon 2002, 03, 04)
Marseille (3 joueurs / 9 titres)
Rodriguez (Monaco 2000), Ben Arfa (Lyon 2005, 06, 07, 08) Wiltord, (Bordeaux 1999, Lyon 2005, 06, 07)
Toulouse (2 joueurs / 4 titres)
Berson (Nantes 2001) Bergougnoux (Lyon 2002, 2004, 2005)
Lille (2 joueurs / 4 titres)
Balmont (Lyon 2003, 2005), Frau (Lyon 2005, 2006)
Bordeaux (2 joueurs / 2 titres)
Diarra (Lyon 2007), Ramé (1999)
Rennes (0/0)

Parmi les vainqueurs de la L1 se baladant dans les autres clubs, on pourra citer les Nantais Da Rocha, Pujol, Grondin (VA), et Gillet (HAC), ou l'ancien Monégasque Moussa N'Diaye qui joue aujourd'hui à Auxerre aux côtés de Benoît Pedretti, champion avec Lyon. Parmi les Nantais titrés en 2001, on trouve une proportion étonnante de joueurs évoluant désormais en L2 : Carrière (Dijon), Ahamada (Vannes), Deroff (Guingamp), Savinaud (Vannes).


gaz27_jacquet_thiriez.jpg
"Aucune chance, mais aucune chance les gars! On est en train de s'aliéner toutes nos chances! Alors ou on réagit, et on y va, parce qu'il y a une finale au bout, ou vous laissez tomber. Et vous attendez, qu'on jette la pièce en l'air. Y a pas une télé qui bouge, même pas la TNT qui réagit. Ils ont peur de quoi? Ils ont peur de qui? Peur? Ben vous allez perdre la Coupe de la Ligue les gars. Je vous le dis tout de suite, vous avez pas de souci à vous faire".


Les observations en vrac

• Les plans de la future prison de Nancy ont été dérobés. Avec un peu de chance, le coupable est un entraîneur de L1 qui réussira enfin à marquer quelques buts à l'équipe de Pablo Correa.
• Dennis Oliech forfait pour cause de déchirure à hauteur du fessier. Non, rien.
• Nice a tellement fait le vide autour de lui au classement que lorsque Antonetti crie, le seul susceptible de lui répondre, c'est Leko.
• Dernier joueur acheté par le recruteur sociopathe obsédé par les noms ridicules de l'AS Monaco, Igor Lolo a fait ses débuts en L1.
• Toulouse, meilleure défense de L1, qui met 3-0 à Bordeaux, meilleure attaque. Puisqu'on vous dit qu'il se passe des choses pas normales cette année.
• On n'était pas là, mais on imagine très bien le cri de Denis Balbir sur le deuxième but lillois.
• Le seul ventre mou de la L1 en fait, c'est celui d'Antonetti.
• Jean-Pierre Adams est sorti du coma. Quand il a vu Saint-Étienne-Nantes à la télévision, il a préféré y retourner.
• 270 minutes de jeu, et toujours aucun but encaissé par la charnière Zubar-Civelli.
• Merci à Grégoire Margotton d'avoir résisté à la tentation de baptiser "Historico" le Saint-Étienne-Nantes de dimanche.
Frank Dumas voulait des joueurs qui avaient des couilles. Après les déclarations de Savidan et Proment, il semble qu'ils aient surtout les glandes.



gaz16_dictionnaireOL.jpgL’OL de A à Z

Partageons la passion du septuple champion de France en parcourant une définition extraite de son dictionnaire officiel (1). Cette semaine, la lettre K, comme Cahiers du foot.

"Oliver Kahn se souviendra de la pelouse de Gerland et surtout de Sidney Govou lors d’une rencontre de Ligue des champions. Le 6 mars 2001, le Bayern va chuter 3 à 0, avec deux superbes réalisations de Govou, alors âgé de 21 ans. Les Cahiers du Foot  écriront à la suite de cette rencontre: «Govou, un jeune premier, se tape toute la défense bavaroise et renvoie Kahn déguster une bière dans sa lucarne»".

La semaine prochaine: pas de définition, nous serons encore en train de nous pavaner à la Croix-Rousse en cabriolet en balançant du Patricia Kaas à fond les ballons, parce que oui, jeune Lyonnaise en émoi, c’est bien nous qui sommes cités dans le dictionnaire officiel de l’Olympique lyonnais, eh ouais!

(1) Le dictionnaire officiel de l’Olympique lyonnais, éditions Hugo&Cie.


Les questions

• La preuve évidente qu'il se passe des choses surnaturelles pour le PSG cette saison: pourquoi faire tirer le penalty à Saïfi alors qu'Abriel avait le double avantage d'en avoir déjà marqué un cette saison, et d'être un ancien Parisien?
• Placé en tribunes et affublé d'un portable pour transmettre ses consignes, Alain Perrin en a-t-il profité pour envoyer quelques "lol ptdr" à Bernard Lacombe et Jean-Michel Aulas suite à leur résultat de la veille?
• Cinquième après sept journées, Caen est dix-huitième vingt matches plus tard. Il n'y a pas des paliers de décompression à respecter quand on plonge si vite?
• Titulariser Vercoutre lors du seul match de l'année au stade de France, c'était pour s'assurer que ses sorties aériennes s'inspirent de celles qu'il avait réalisées en Coupe de la Ligue face à Bordeaux?



Switch sensation

gaz27_lequipe.jpg

Signe de la vitesse des changements dans un championnat resserré: il y a à peine un mois, cette double page de L'Équipe du 13 février faisait état des chances de deux des principaux outsiders. À gauche, Paris s'éloigne du titre. À droite, Marouane Chamakh peut y croire. Et dans un mois, on échange encore nos places?



Vu du forum

=>> Lemon (Paris est magique)
C'est calme... c'est très calme... c'est trop calme. Vous comprenez, vous, ce qu'il se passe? À en croire la presse et les forums ici :
Lyon : Niveau inquiétant / Benzema a-t-il vraiment le niveau équipe de France? / Keita, l'erreur de casting / Fred, pourquoi son cas n'a pas été anticipé / Piquionne, ze joke.
> Bilan : premier, encore en course en Champion's League, éliminé des coupes nationales.
Marseille : décevant / Niang sur une jambe / Brandao, la blague / Ben Arfa, l'arnaque du mercato / Cana, la déception / Cheyrou, moins bien que son frère / Samassa, pourquoi? / Gerets, a-t-il les clés?
> Bilan : troisième à trois points de nous, encore en course en UEFA, éliminé des coupes nationales
Paris : Hoarau, nouvel attaquant des Bleus? / Sessegnon, le meilleur milieu de L1 / Luyindula, la renaissance / Paris, en course pour le titre / UEFA, et si c'était la bonne?
> Bilan : deuxième, encore en course en UEFA, éliminé des coupes nationales.
Et après on dit que Sarko n'a pas la mainmise sur les medias ...

=>> Teroll (Observatoire du journalisme sportif)
Un gros big-up au "débat" lancé pour la 27e journée par L'Équipe: "Est-il raisonnable de refaire jouer Bodmer et Clerc trop vite ?" L'IFOP et Opinonway sont des amateurs à côté de nos artistes du biais. Suggestions pour les prochains :
"Les performances pathétiques de Kader Keita justifient-elles un transfert cet été?"
"Steve Mandanda, qui multiplie les bourdes, doit-il céder sa place chez les Bleus à l'excellent Lloris?"
Facile.



L’envers du championnat

Le Havre-Sochaux est LE choc au sommet du championnat qui enflamme les foules, comme en témoigne l’enthousiasme hors normes de Patrice Bergues – le Denis Balbir du championnat à l’envers – au micro de Foot+, qui ravive les émotions enfouies du match de l’année 2008, le Roumanie-France de Zürich qui nous avait valu tant de palpitations…
Largement favoris, les Havrais entament la rencontre par un exploit: pousser Jacques Faty à exécuter une reprise de volée dans le mauvais but, nulle autre défense n’y aurait songé, le HAC l’a fait. Mais Faty est un compétiteur qui ne se laisse pas impressionner aussi facilement. Moins de quatre minutes lui suffisent pour refaire surface en rattrapant sa bévue au marquage d’Alassane, assumant déjà son statut de Christanval des années 2010.

Si l’on juge de la qualité d’un patron à son aptitude de travailler avec des collaborateurs plus talentueux que lui, alors Jacques Faty doit immédiatement prendre la destinée d’une entreprise du CAC 40. Car la performance de Perquis, son coéquipier en défense centrale, laisse Deschaseaux  sans voix. Son air-relance  de volée n’avait pas suffi à inverser le sort de la rencontre, Richert ne se montrant pas à la hauteur. Obstacle contourné par une superbe inspiration de Perquis, faisant mine de laisser le ballon à son gardien pour mieux servir Anin au moment où il s’y attendait le moins. Ce coup de génie salvateur permet au FC Sochaux de contenir la menace caennaise, mais pour combien de temps?


puyol_arbitre.jpg
"Oui je comprends, mais comment voulez-vous que je trouve un coiffeur ouvert a cette heure-ci?"

> Le diaporama revit dans le Diapo des lecteurs
Partager

Sur le fil

[exclu] Premier épisode du JDD, le Journal intime de Didier Deschamps, pour vivre de l’intérieur la Coupe du monde… https://t.co/VGZPuRKeoi

Ultime Gazette de la L1, ultime Classement en relief. C’est de la 4D, à ce niveau. https://t.co/8TkYMJkobs https://t.co/P6ujVb0qm3

RT @MrKaiz: Pour les numérologues de maillots, les @cahiersdufoot avaient sorti un article là-dessus, avec une infographie sur les numéros…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 15h52 - FPZ : Ah, ce match de qualification de la Tri à l’Estadio Azteca en 1997 (6-0 contre la Jamaïque), ce... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 15h52 - khwezi : Je crois vraiment qu'il y a un réel problème d'attractivité et de prise de décision à la... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h46 - khwezi : Ah mais Dominic Cummings est un authentique crétin. Pardon, crétin au sens "y'a ka faut kon".... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 15h41 - lyes : C'est pas un problème de traduction en fait, c'est juste faire un article entier en partant d'un... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 15h35 - lyes : Ils ont le collectif mais il manque un joueur qui peut prendre feu et scorer beaucoup sur les temps... >>


La L1, saison 2017/2018

aujourd'hui à 15h35 - Roy compte tout et Alain paie rien : Si jamais Lille est relégué, c'est le perdant du barrage qui est repêché ?Ce serait logique... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 15h24 - Mevatlav Ekraspeck : Alors qu'une coupe d'europe unique, avec un format coupe, 256 clubs en lice (dont 32 têtes de... >>


Gala de gaffes à gogoals

aujourd'hui à 15h11 - Roy compte tout et Alain paie rien : Votre après-midi est maussade ? Je vous conseille TRES vivement la réaction de Laura Flessel,... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 14h24 - Run : Magnifique pour Ovechkin !Et la, je suis dechire entre voir Ovechkin la gagner et Fleury entrer... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 14h17 - L'héroïk Cana : @Lucho: J'ai toujours le jeu, mais j'ai le souvenir de deux "guides" dont un écrit par le merlu,... >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)