auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Libres arbitres

> article précédent

Sorties hasardeuses

L1 :: la Gazette :: Journée 8

Partager
classement_0809_07.jpg


Les résultats de la journée

Rennes-Lyon : 3-0
Saint-Étienne-Monaco : 2-0
Marseille-Caen : 2-1
Toulouse-Auxerre : 1-0
Lille-Valenciennes : 1-0
Nice-Sochaux : 1-1
Nancy-Paris SG : 1-1
Grenoble-Nantes : 0-1
Lorient-Bordeaux : 1-2
Le Havre-Le Mans : 1-2



Les 5 gestes de la journée
 
• Le blocage de course de Pagis au point de penalty, qui s’offre cinq mètres de champ libre en laissant Cris et Bodmer plonger dans les cages, et lui permet d’inscrire son deuxième but en toute décontraction.
• L’enchaînement de Pagis pour clore joliment son coup du chapeau avec une facilité déconcertante.
• Le centre de Sessegnon sur la tête d’Hoarau, pour montrer à Giuly comment il devrait s’y prendre.   
• La patatasse droppée par Ben Arfa sur la transversale de Planté avant que Don Diego Niang ne lui enlève la tête d’entre ses mains après une superbe remise de Zubar. Si, si.
• L’enchaînement contrôle du gauche, louche complètement foirée du droit tenté par Pape Diouf, en lunettes de soleil au bord de la pelouse, les mains dans les poches en jean-blaser, qui justifie à lui seul l’abonnement annuel à OMtv.



Les 3 antigestes de la journée

• La sortie youpla boum de Prosper Mandanda, qui révèle un nouveau super pouvoir: la métamorphose en chistera pour amortir le ballon tout en le relançant idéalement, dans le même mouvement, pour Savidan.
• La frappe en rupture que Chantôme expédie largement au-dessus du but plutôt que de servir Luyindula absolument seul face au but vide. Et le fait que ce soit Luyindula ne devrait pas constituer une excuse.
• La Gillette Fusion Power de Réveillère sur Briand, qui ne va pas avoir besoin d’aller chez l’esthéticienne de sitôt.


dieuze_paneneau.jpg
"Le classement actuel est sans appel, il prouve bien que ce sont Emana et Elmander qui ont plombé Toulouse la saison dernière."


La bannette

Le joueur qui a du gaz
Hatem Ben Arfa (lequipe.fr) : "Chez moi, tout est intérieur".

L'équipe qui refuse d'être le Petit Poucet de la L1
Frank Dumas (AFP) : "On n’est pas venu de Caen avec des piles et des cailloux dans nos poches".

Les shorts taille XXS
Gregory Cerdan (L'Équipe) : "Doucement, on les sentait craquer".

L'échelle de Richert
Francis Gillot (L'Équipe) : "Je ne vais pas sauter au plafond sous prétexte qu'on n'est plus lanterne rouge". Tu risquerais de te cogner à Kita qui est en train de le repeindre.

La chambre forte
Mickaël Pagis (L'Équipe) : "Ce qui est étonnant, c'est que j'ai eu le temps de contrôler et que j'ai pu prendre le temps d'ajuster mon tir. C'est rare à ce niveau-là".

La solidarité avec ses supporters
Anthony Mounier (F365) : "Je ne m’enflamme pas".

L'avocat comique d'office
Franck Dumas (F365) : "Je veux bien aider les arbitres, mais il faut être cohérent".

Le déréglé syndical
Franck Dumas (F365) : "La grève? Ça me sort de la tête".

La Puel attitude
Laurent Blanc (L'Équipe) : "Ça ne se voit pas, mais je suis content".

La Luis attitude
Paul Le Guen (L'Équipe) : "Les joueurs ont démontré des qualités".

La positive attitude
Mickaël Pagis (Infosport) : "Quand on n’est pas en confiance, on est capable de marquer trois buts".

Le foot pour les nuls (1)
Christian Gourcuff (AFP) : "On se doutait qu'en perdant on ne ferait pas une bonne opération".

Le foot pour les nuls (2)
Guy Lacombe (AFP) : "On savait qu'on pouvait perdre si l'adversaire était plus fort".


Le top Jérôme Kerviel
Pape Diouf (om.net) : "Je pense que c’est une soirée tout bénéfice".
Karim Benzema (L'Équipe) : "On fera les comptes seulement à la fin".
Hugo Lloris (L'Équipe)  : Il faut tirer bénéfice de ce naufrage collectif".

Le top "Va donc chez Speedy"
Hatem Ben Arfa (lequipe.fr) : "Il faut être moteur dans une équipe".
Frédéric Antonetti (AFP) : "Le manque de confiance s'est vu dans la transmission".
Frédéric Piquionne (olweb.fr) : "On s'est fait démonter".



Le top minutes syndicales

• Bernard Laporte : "C’est pas sérieux que les footballeurs fassent grève! Moi, ancien joueur de rugby, j’étais très content que les footballeurs gagnent beaucoup d’argent, c’est pas le souci, mais on vit du sport, on vit de notre passion, en plus, eux, gagnent beaucoup d’argent, donc sincèrement, dans la conjoncture actuelle, ça ferait désordre que des joueurs de football fassent grève". (Stade 2)

• Pierre Ménès : "Il y en a un paquet qui sont en grève depuis le début de la saison, des arbitres, déjà" (100% Foot).

• Jean-Louis Triaud : "Je trouve cette idée absurde. Je peux vous garantir que les joueurs de Bordeaux ne feront pas grève. Ça m’amuserait beaucoup de voir un syndicat de millionnaires faire grève, ce serait une nouveauté. Il n’y aura pas de grève, par-ce que c’est comme ça et puis c’est tout!" (RMC infos)



capitaine_haddock.jpgLa stat futile de la journée

Pour fêter le week-end, quelques chiffres en vrac sur le capitanat de la 7e journée de Ligue 1.
Au cours de la 7e journée de Ligue 1, on a eu 26 capitaines différents, puisque 6 des 20 titulaires ont été remplacés.
Parmi les 20 capitaines titulaires, on trouve :

• 3 gardiens, 5 défenseurs, 10 milieux de terrain et 2 attaquants.
• 4 étrangers (2 Brésiliens, 1 Argentin et 1 Albanais).
• Un jeune Lillois de 24 ans.
• 3 cartons jaunes.
• Aucun buteur.
• 2 qui n'ont pas compris le titre de L'Équipe du lendemain.
• Un doyen grenoblois de 36 ans.
Le tout pour une moyenne d'âge de 29 ans.

La prochaine fois, on mélangera tous ces chiffres en espérant tomber sur le score du match à venir du FC Porto.

>> Texte motorisé par Poteau rentrant, site de stats inédites et décalées sur la Ligue 1.



gerets_chien.jpg
"Titane, ce soir tu t'occupes de Savidan, tu ne le lâches pas, ok? Parlez-vous avec Hilton surtout. De toute façon, tu ne pourras pas faire pire que Zubar et Erbate".
>> Plus d'humour, de cris et de larmes dans le Diapo des lecteurs.



Le CQFD à la sauce Ménès

Les couche-tôt ont raté une bien belle leçon de choses, dimanche soir, lors du Ménès show. Trop brièvement décontenancé par une réponse de Sinama-Pongolle qui n’allait pas dans le sens de sa brillante démonstration sur le pitoyable niveau du championnat de France, Pierrot n’en a que faire et poursuit, tête dans le guidon. Ce sont quand même les clubs de L1 qui se mangent le mur à la fin…

– Pierre Ménès : "Tu veux que je te donne un exemple concret? Florent Sinama-Pongolle, qui a donc signé, là, à l’intersaison, à l’Atletico de Madrid. Tu as signé pour combien de transfert?"
– Florent Sinama-Pongolle : "Huit millions d’euros".
– Pierre Ménès : "Huit millions d’euros? Huit millions d’euros, c’était quand même le prix que le PSG voulait acheter Jimmy Briand, on est bien d’accord? (1) Combien de clubs français t’ont contacté à l’intersaison?"
– Florent Sinama-Pongolle : "Deux".
– Pierre Ménès (après léger blanc) : "…Qui?"
– Florent Sinama-Pongolle : "Saint-Étienne et Paris".
– Pierre Ménès : "Lui, c’est pas compliqué, il est pas Brésilien, c’est pas les deux Brésiliens là, Souza et Avorton (sic), dont tout le monde a oublié le nom, ils sont déjà repartis dans leur pampa, et qui ont coûté six millions d’euros ; lui, tout le monde le voit, c’est quand même pas compliqué, les matches ils sont à la télé! Même pas besoin de prendre un avion, les matches ils sont à la télé! Il est Français. Comment des clubs français, pour huit millions d’euros, des clubs comme Marseille, comme Bordeaux, comme Lyon (2), comme le PSG peuvent laisser un joueur comme Florent… (...) Les Français sont nuls! Les clubs français sont nuls en recrutement! Nullissimes! Gudjohnsen, ils en faisaient cadeau. (…) Ben non, y a pas un club! Les Français en recrutement, ils sont nuls! Ça aussi ça joue: nuls!"


(1) Au détail près que c’est plutôt le prix auquel Paris a refusé de payer l’attaquant rennais.
(2) Comment les recruteurs de Marseille, Bordeaux et Lyon peuvent-ils continuer à exercer après avoir osé constituer des duos d’attaque respectifs aussi indigents que Niang-Koné, Cavenaghi-Chamakh et Benzema-Fred?



Douze Mondial

 equipe_type12.jpg

Si les entraîneurs de L1 avaient autant d’imagination que L’Équipe, ils auraient trouvé la solution pour titulariser cinq joueurs à vocation offensive sans dépeupler leurs lignes arrières.




Les observations en vrac

• Après avoir offert la qualification en Ligue des champions à son ancien club lors de la dernière journée de la saison dernière, Mickaël Pagis semble déterminé à lui offrir le titre cette saison.
• Il faut attendre un 3-0 dans la figure pour que les observateurs révèlent à l’unisson que bon, finalement, l'Olympique lyonnais n’était pas franchement impressionnant depuis le début de la saison.
• Si c’était pour encaisser trois pions route de Lorient, c’était pas la peine de recruter Lloris: Coupet aurait très bien pu le faire.
Rennes a joué les huit clubs en tête de la L1, en dehors de Bordeaux et d'eux-mêmes. S'ils n'avaient pas fait leurs meilleurs matches face à Lyon et Marseille, on serait à deux doigts de penser que leur calendrier à venir est ultra favorable.
• 12 des 13 derniers de L1 ont conservé leur entraîneur à l'intersaison. 4 des 7 premiers en ont changé. C'est à vous dégoûter d'avoir des grandes idées sur la stabilité.
• Après un an de voyage, André-Pierre Gignac est enfin arrivé à Toulouse, ce qui fait de son transfert le plus long de l'histoire devant celui de Feindouno, en attendant que l'arrivée toujours imminente de Jardel à l'OM ne lui règle définitivement son compte.



Les questions de la journée

• Le championnat est-il relancé ou les observateurs enchaînent-ils trop vite les conclusions définitives sans se poser de questions?
• Est-ce que Paul Le Guen gagne des points fidélité à OL Land quand il titularise Peguy Luyindula?
• Plus Elie Baup supprime de joueurs dans son groupe, plus il gagne de points. Avec un peu de suite dans les idées, le titre de champion de France de Jorky Foot est-il encore jouable?



Les petites annonces

• Policier brésilien offre forte récompense à toute personne susceptible de fournir des renseignements permettant de remettre la main sur sa paire de menottes. Dtc s’abstenir.

• Club méridional dépourvu d'attaquant capable de jouer en pivot et en remise, lance avis de recherche sur le membre de son staff ayant signé un bon de sortie à Mickaël Pagis. Mort ou vif.

• Mardi 7 octobre 2008. Cela fait aujourd’hui cinquante-neuf jours que nous sommes sans signe de vie de "100% Rey de But, le blog sans langue de bois". Nous nous associons à la peine et à l’inquiétude des proches et de la famille.



L’envers du championnat

Si on ne peut même plus se fier à l’envers du championnat, ou va t-on ma bonne dame? Le discrédit a recouvert sa longue cape jaune sur la compétition ce week-end: les Nantais décrochent dans les Alpes, tandis que Sochaux manque la bonne opération après avoir fait le plus dur au stade du Ray. Une grille de Loto foot foutue en l’air, voilà ce que coûtent les performances indignes des favoris…

nantes_envers.jpg
C’est vraiment pas malin! Voilà l’envers du championnat tout tourneboulé maintenant…

C’est Lyon, l’indigente lanterne rouge, qui apporte un peu de fraîcheur en donnant la leçon aux grosses cylindrées. Que les nantis s’inspirent des hommes de Puel, qui se sont battus comme des Canaris route de Lorient, eux. Seule vieille marmite à savoir encore faire de la bonne soupe, Le Havre prend la tête du championnat à la volonté, en toute fin du money time, tandis que Valenciennes poursuit sa belle remontée au classement. Attention toutefois de ne pas se croire arrivé trop vite. Ainsi appellerons-nous Grégory Pujol à plus d’ambition lorsqu’il déclare: "Je pense qu’on a touché le fond, là. On ne peut pas faire mieux je crois."  Encore un effort, petit bonhomme.
Partager

> sur le même thème

L1 :: la Gazette :: Journée 7

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 17h35 - cocobeloeil : Dans les duels, on est quand même complètement à la ramasse. Au milieu notamment..La défense... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 17h33 - El Mata Mord : Superman Van Aert ! >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 17h17 - valdo : 4ème tourJe suis confronté au problème inverse. Heureusement il y a Jandl.1- BretonAvec de... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 17h09 - poiuyt : Ce qui expliquerait aussi la disparition de chez eteocle a montrons à l’époque, ça... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 16h51 - I want my Mionnet back : Leur site est assez mal foutu, normalement ça devrait se passer par là :... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 16h48 - Il Lemina au stade : M. Meuble est demandé par ses parents à l acceuil MPG Ligue 1.Ses parents sont inquiets qu'il se... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h47 - Espinas : La marque OL, c'est aussi le foot féminin et dans le foot mondialisé du XXIe siècle qui va se... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 16h15 - Amoros l’amoroso : primeaujourd'hui à 12h23J'avais pas pris le temps de mettre le lien. Mais j'ai pris celui de lire... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 16h10 - Bale de jour : Grosses sommes ? £20m pour Thiago Alcantara, c'est cadeau. Autant Jota (que j'aime bien au... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 15h44 - Pascal Amateur : Circoncision générale Espinas : "Juninho va avoir l'opportunité de changer beaucoup de membres."... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)