auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> déconnerie

Le PSG du futur

> article suivant

Adios Niño

> article précédent

Revue de stress #161

La Gazette de la L1 : 23e journée

Partager

  

Les résultats de la journée


LOSC 4 - 0 OGC Nice
Angers SCO 1 - 0 Dijon FCO
AS Monaco 2 - 1 Toulouse FC
Stade Rennais FC 1 - 0 Amiens SC
Stade de Reims 2 - 1 Olympique de Marseille
Nîmes Olympique 1 - 1 Montpellier Hérault SC
Olympique Lyonnais 2 - 1 Paris Saint-Germain
AS Saint-Étienne - RC Strasbourg Alsace
SM Caen - Girondins de Bordeaux
EA Guingamp - FC Nantes

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

  

 

Les gestes

Les multiples parades décisives d'Edouard Mendy, Anthony Lopes et Alphonse Areola.

 

 

Le tacle propre du Rémois Thomas Foket dans sa surface pour enlever une balle de but à Kevin Strootman.

 

Les courses croisées des Angevins Jeff Reine-Adélaïde et Cheikh Ndoye pour ouvrir la défense dijonnaise... mais vu leur efficacité cette saison heureusement que c'est Stéphane Bahoken qui était à la conclusion.

 

La déviation de buteur du Rennais Mehdi Zeffane, venu couper au premier poteau un centre de M'Baye Niang.

 

Le centre du gauche de Jérémy Pied déposé sur la tête de Loïc Rémy dans les six mètres niçois.

 

Le deuxième but lillois, une Thierry Henry inversée, par un Nicolas Pépé de plus en plus énorme.

 

L'ouverture en une touche par-dessus la défense nîmoise de Gaëtan Laborde vers Andy Delort.

 

Le poteau gauche du stade Louis II, qui repousse in-extremis les jolies frappes d’Aleksandr Golovin en première période puis de Jimmy Durmaz en deuxième. Pas de jaloux.

 

Jason Denayer qui se permet une parade horizontale, digne des meilleurs gardiens, sur la frappe d’Angel Di Maria: sans les mains!

 

La déviation de Kylian Mbappé derrière la jambe qui met Moussa Diaby en position idéale... pour manquer l'égalisation.

 

 

 

 

 

 

Les antigestes

L'oubli fâcheux de la défense dijonnaise, qui laisse le meilleur buteur angevin seul dans ses six mètres.

 

Bien décalé par Flavien Tait sur un contre à la dernière seconde, l'Angevin Wilfried Kanga est seul face au but vide, il n'a plus qu'à cadrer pour inscrire son premier but en pro... mais il préfère envoyer une mine en tribune.

 

La célébration un peu gênante d’Angel Di Maria après l'ouverture du score parisienne.

 

Le tacle ciseau de Nabil Fekir pour couper la jambe de Leandro Paredes, sans se soucier du ballon, mais sans se faire exclure non plus.

 

 

 

 

"Hé les gars, si on ne critiquait pas l'arbitrage aujourd'hui?"   

 

 

 

 

 

La minute

Les minutes d'hommage poignant à Emiliano Sala, entre les larmes de Coach Vahid, la communion de la Beaujoire et Stéphane Guy qui n'a rien à redire sur les fumigènes adressés au buteur argentin.

 

La dernière minute du match Monaco-Toulouse qui aura permis de voir la première victoire à domicile cette saison de l'ASM. Mais, pour y parvenir, il aura fallu aligner dans le même match, Radamel Falcao, Cesc Fabregas, Djibril Sidibe, Gelson Martins, Aleksandr Golovin, Danijel Subasic, Carlos Vinicius, et Georges-Kévin Nkoudou.

 

 

 

 

Les observations

C'est le premier week-end depuis des temps immémoriaux que l’En Avant de Guingamp gagne du terrain au classement par rapport au PSG.

 

Nice est toujours en première partie de tableau malgré une différence de buts de -5.

 

 

 

 

Le championnat à l'envers

Changer d'entraîneur n'est pas grave si le nouveau venu maintient la dynamique, mais les choses se compliquent quand l'effectif s'affaiblit. Et Monaco, qui a vécu un mois de janvier catastrophique sur ce plan, va devoir mobiliser toute son énergie pour lutter contre des équipes bien mieux équipées.

 

C'était le cas de Toulouse, adversaire du week-end décroché au classement mais qui aurait pu se mêler à la lutte sans les errances de Max-Alain Gradel. C'est aussi celui d'Amiens et Guingamp, qui occupent désormais les deux premières places. Les Bretons n'étaient pas sur le terrain ce week-end, mais ils ont quatre points de marge en tête. Et les Picards, malgré une première période ratée, ont assuré l'essentiel à Rennes.

 

Impressionnant à Angers, Dijon reste placé en embuscade, juste derrière des Caennais qui tournent autour du podium depuis quelques temps maintenant mais ont pris l'habitude de s'écrouler au moment du sprint final... et notamment contre les désespérants Parisiens. Il est encore trop tôt pour enterrer l'ASM, mais les concurrents sentent qu'il y aura sans doute une place à prendre.

 

 

 

 

 

Le championnat vu par Twitter

 

 

 

Merci à De Gaulle Volant, et alors, PCarnehan, Mik Mortsllak, Yul rit cramé pour leurs contributions. La compilation est de AKK rends tes sets et la lucarne est de McManaman.

  

 

Il est sorti, faites-le entrer chez vous

 

Présentation.
Pour le commander ou savoir où le trouver, cliquez.

Partager

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 22e journée

Le championnat de France


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


Alex Lagazette
2019-05-23

La Gazette de la L1 : 37e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

RT @btabaka: Les agences de presse, dont l'AFP, se plaignent que la FIFA fasse usage de son droit d'auteur et ainsi décide comment les imag…

RT @jeromelatta: "Journalisme de sport, journalisme à sponsors" Mon enquête sur les "collaborations extérieures" des journalistes sportifs…

RT @foot_je: Je vous propose un petit #thread géographie et football. Je vais vous présenter le point de Nemo du football français. 6 twe…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)