auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article suivant

Les fantômes de Cathkin Park

> article précédent

À qui le mérite ?

La Gazette de la L1 : 2e journée

Partager

 

Les résultats de la journée

AS Monaco 4 - 1 Montpellier HSC
OGC Nice 2 - 1 Stade Rennais
FC Lorient 2 - 1 FC Nantes
Stade de Reims 2 - 1 Lille OSC
Olympique Marseille 2 - 0 Evian Thonon Gaillard FC
SC Bastia 2 - 0 Valenciennes FC
AS Saint-Etienne 1 - 0 EA Guingamp
Toulouse FC 1 - 1 Girondins Bordeaux FC
Paris SG 1 - 1 Ajaccio AC
FC Sochaux 1 - 3 Olympique Lyonnais


 

 

Les gestes


Le retourné acrobatique à l’entrée de la surface de Claudio Beauvue, qui se dirigeait sous la barre avant que Stéphane Ruffier ne le claque en corner.


La remise brésilordinaire de Gaëtan Courtet pour Christopher Glombard.
 

Le but du défenseur central Marko Basa : course impeccable dans le dos de la défense, vaselina tout en finesse par-dessus le gardien, ballon qui va se blottir dans les filets en soupirant d’aise. Il aurait pas raté sa vraie vocation, le Marko?
 

La jolie mise en œuvre du but d’Ajaccio au Parc des Princes : sur son aile gauche, Sigamary Diarra déborde Jallet, puis prend toute la défense parisienne à revers en centrant à l’entrée de la surface pour Mehdi Mostefa, lequel remet d’un plat du pied propre sur l’artilleur en chef Benoît Pedretti qui, déjà en position, expédie le ballon en lucarne opposée d’un intérieur bien enroulé, tout en équilibre.
 

La demi-volée en mode missile instantané de Fabien Lemoine sur un joli coup de rein et une remise pas forcement évidente de Brandao, pourtant spécialiste en la matière (coup de rein et remise), allant directement se nicher dans la lucarne d'un Samassa totalement impuissant.
 

L'accélération d'Ocampos qui élimine Siaka Tiené d'un maitre enchaînement coup du sombrero-aile de pigeon, pour ensuite donner le tournis au même Tiené et obtenir le penalty.

 

 

 


Les antigestes


La tentative d’auto-arbitrage de Daniel Congré : bras levés au ciel, air scandalisé à l’intention de l’arbitre pendant que Rivière s’en va marquer le but du 2-1 pour Monaco juste avant la mi-temps.


Les gants savonneux de Rémy Riou sur le coup franc pas très puissant ni très bien cadré de Jérémie Aliadière, qui viennent ternir un excellent match du portier nantais.
 

Les difficultés du Guingampais Mustapha Yatabaré, meilleur buteur de L2 en titre, pour lancer sa saison, qui marche sur le ballon alors que le chemin du but était grand ouvert.
 

Les tours de rein de Mensah infligés par les dribbles de Gignac et de Payet sur les deux buts de Marseille.
 

Le sprint Usainboltien de Tiéné pour revenir sur Ocampos, afin de mieux se faire enrhumer une seconde fois et le faucher en pleine surface.

 

 


 

 

Le rébus officiel 


[Réponse de la dernière fois : Damien Grégorini / Dame - i1 - Grégory nie]

 

 

 

 

 

Les minutes


La minute Comedy Club de Jean-Michel Larqué

“Le problème de Brandao pour Pierre, c’est qu’il ne peut pas être appelé en équipe de France” (Canal+) La punchline est sortie pour cracher un peu de fiel sur Benzema. Mais sortie de son contexte, on pourrait croire que Larqué a de l’humour en se moquant de Pierre Ménès et sa faculté à proposer en équipe de France tout joueur qui brille en Ligue 1. Ce qui n’est pas à exclure puisque Pierre Ménès avait allumé Jean-Michel Larqué sur son blog Yahoo en 2008 (lire ici).


La minute de relativisme social très relatif de Téléfoot
"Il y a quelques jours encore, il vivait ici, dans un hôtel de standing à 300 euros la nuit, loin des suites luxueuses des stars du PSG. Malgré ses 14 millions d'euros de salaire annuel, Falcao veut rester un homme et un joueur comme les autres."


La minute au zinc de Filip Djordjevic

“C'est une erreur d'amateur, on a cinquante ou soixante employés, 80% d'entre eux ne font rien du tout (...) Ça fait cinq ans et demi que je suis ici, je vois les gens, je ne sais même pas ce qu'ils font…” (lequipe.fr)
Un peu comme les administratifs de Nantes, qui se demandent ce que tu as fait pendant 80% de ces cinq ans et demi que le FC Nantes a passés en L2.
 

La minute d'expertise de Claudio Ranieri
"Jean Fernandez est un entraîneur d’expérience, reconnu en France. L’an dernier, Nancy pressait beaucoup et jouait très bien.” (L’Est républicain)
 

La minute Medef de Waldemar Kita
[à propos de Filip Djordjevic] “Il a été courageux et peut-être que ce qu’il a dit va nous aider. Le fait qu’il ait dit ça montre aussi que le club lui tient à cœur. Je lui dis bravo. (...) Quand je suis arrivé, j’ai voulu faire une analyse, mais je me suis fait insulter. Ce n’était pas une question de mettre des gens au chômage. Je voulais simplement réorganiser le club. Aujourd’hui, nous avons un staff administratif et financier très important avec des postes doublés. Si ce que j’ai dit il y a cinq ans ressort aujourd’hui, c’est que j’avais raison. Il va falloir se pencher sur le problème.” On espère sincèrement que Filip Djordjevic restera à Nantes, parce que si c’est lui qui provoque les prises de conscience et produit les bonnes analyses sur la gestion du club, on se demande bien comment vous allez faire pour gérer le FCN après son départ.

 

 

 

 


"Pourquoi t'as signé 'Ailleurs' ?
- Parce que j'aimerais bien !"

 

 

 

 

 

Le onze des anagrammes


 

 

 

 

 

Les observations en vrac


Des mois qu’on attend la possibilité de placer “Ben Khalfallah est rentré et a Fahid marquer”. Alors on le met tout de suite, ça ira plus vite.
 

En fait, le meilleur schéma tactique de Bordeaux, ça reste le 3-5-1.
 

Plus agaçant que les interventions de Pierre Ménès, les multiples gros plans sur lui en train de remettre la mèche qu’il n’a pas.
 

"C'est un but [celui de Cavani] qui ressemble énormément à celui de Gignac" (Christophe Dugarry). En plus cher, quand même.
 

125 : le nombre moyen de “J’peux vous dire” prononcés par Jean-Alain Boumsong au cours d’un match sur beIN.
 

À Nantes, le joueur dont il faut le plus se méfier, c’est le latéral gauche.
 

Daniel Congré a été un peu short sur le premier but de Rivière.
 

Monaco c'est vraiment de la triche : ils ont des moyens énormes pour recruter des attaquants de très haut niveau capables de marquer des hat tricks.
 

Ryad Boudebouz avant Sochaux-Lyon : "Si on leur met des coups, c'est plus des bons joueurs." Il faudrait dire aux joueurs qu’il y a des micros sur les caméras de Fred Godard qui viennent filmer les causeries d’avant-match au ras de la pelouse.
 

André-Pierre Gignac succède cette semaine à Rémy Cabella au challenge “Je le vois bien en Bleu” de Pierre Ménès. En fin de saison, il pourra sûrement soumettre une liste de 38 joueurs à Didier Deschamps.
 

Tiens, Monaco nous laisse penser que les millions n'empêchent pas de faire une équipe qui joue bien tout de suite.

 

 

 

 

 

 

Le blind-révélateur


Ce n'est donc pas un lol-révélateur, mais une variante classique de l'idiotie du révélateur: le réalisateur le lance alors que l'avant-dernier défenseur (juste derrière le joueur blanc) est masqué, ce qui implique que la ligne est placée au pif. On s'en fout, on lance quand même. Rappelons-nous de cet exemple marquant de "révélateur aveugle", l'an passé.
 

 

 

 

 

 

Le Tulio de Méli-Mélo



Horizontalement
1. Joueur star de Beauvallon-sur-Oise.
4. Tony Vairelles, Sam Boutal, et Pascal Vahirua, entre autres, y ont vécu leur pré-retraite.
6. Miss France, Miss Foot. Miss Froot en somme.
9. Et au milieu, il coule. Et marque du genou.
10. Joueur imaginaire préféré de CJP.
11. Lol-dispositif préféré des chaines de télévision.

 

Verticalement
2. Son arrêt fut décisif pour le foot. Quoi Buffon?
3. "Célébrité" qui "tape dans un ballon".
5. Cinq pions en Espagne.
7. Au fil des mercatos, toutes les familles de footballeurs devraient s'y trouver.
8. Équipe qui recrute comme Manchester City, a l'effectif d'Arsenal, les couleurs de la Juventus, et joue comme Nancy.

 

 

 

 

Zidane Mourinho
Croyez-moi, ce n'est pas chose facile que de succéder au Spécial Moine.
 

 

 

 

Le poème de Just de La Fontaine


Buts parallèles


Edinson Cavani a copié Gignac
En mettant un pétard au sien similaire,
Exigeant de l’adresse ainsi que de la niaque –
Autrement dit un but vraiment spectaculaire:
 

Sans perdre une seconde après leur amorti
Un intérieur du droit pour faire le crochet
Et se retrouver face au goal à la sortie
(Sachant que le défenseur est resté scotché),
 

Puis praline du gauche (avec leur mauvais pied)!
La gardien bien placé n’avait aucune chance.
Entre eux il y a de l’écart sur le papier
Mais au vu de leur but, une même confiance.

 

 

 

 

 

L'extrait gratuit


68e.
Seconde pause boisson. Diawara commande un Long Island.
73e.
Superbe jeu en triangle Gignac-Diawara-Morel, les Égyptiens recommencent à croire en l’avenir.
79e
. Perspicace, José remarque que le 20 de Savoie n’est pas mauvais. Diawara confirme.
80e.
Le tir le plus dangereux du match pour Mandanda aura donc été un extérieur de Nkoulou.


Malgré la progression du nouveau toit du Vélodrome, Bob-Loulou parvient toujours à suivre l'OM pour Marseille vu du ciel. "OM-ETG: Atlético minérale"

 

 

 

Aulas
"Oui, un chapeau grand comme ça. Et je vais devoir l'avaler."

 

 

 

 

 

Le coin fraîcheur


Reynald Pedros
réagit aux propos de Djordjevic sur les soixante salariés du FC Nantes qui ne serviraient à rien: “Oui il y a une erreur administrative (...). Après, je ne supporte pas ce genre d’intervention de la part d’un joueur qui ose dire qu’il y a dans ce club des gens qui ne font rien, qu’ils ne sont payés rien faire. Je crois que chacun a sa place, il est joueur, il s’occupe du terrain. Je pense qu’à un moment donné, il y a de la solidarité à avoir, tout le monde peut se tromper et lui le premier”. (Canal+)

 

 

 

 

 

Micro de Plomb : The Race


Olivier Tallaron à Laurent Blanc, en proie à un problème d’oreillette : “Vous avez les questions en même temps que moi, non?” (Canal+) Un petit souci technique et nous découvrons que Tallaron a besoin de se faire souffler ses questions pour paraître si peu pertinent.
 

Jean-François Maurel : "Radamel, más un goal, más una victoria! Radamel, plus un but, plus une victoire! Te gustas de la Francia? Tu aimes la France?" (beIn Sport) Florent Genton disait en juillet que les journalistes de beIN allaient devoir prendre des cours d’espagnol pour pouvoir s’entretenir avec les stars monégasques. Visiblement, les cours ne commenceront qu’en septembre.
 

Jean-Alain Boumsong : "Maxime Baca qui trouve Vincent Aboubabar dans un nid de souris." (beIN Sport)

 

 

 


Dans une équipe réduite, André-Pierre Gignac a fini goal volant..

 

 

 

 

Les immanquables de la semaine


"Le football en 2025 : un radeau pour les Français naufragés", une parodie de Fred Thiriez sur Rue89.


Les deux premiers Comités de vigilance médiatique de Horjeu.net, cette saison, ici et .
 

Les affluences dans les stades européens en 2012/13 (StadiumDB).
 

Jean Vincent, hommage sur Chroniques Bleues.
 

Et quelques images drolatiques :
Christian Estrosi glisse sa main sous une motte.
Les panneaux publicitaires ont de l'humour.
Les rébus des Cahiers, ça devient n'importe quoi.
Hatem Ben Arfat.

 

 

 

 

 

La bonne enseigne


Après des années de recherche, pour ce qui doit être le plus vieux running gag des Cahiers, nous sommes enfin en mesure de révéler où se trouve la goumette de Mickaël Madar: ici, dans ce silo près de Saint-Gilles en Camargue. En revanche, on est encore loin de l'avoir retrouvée, au milieu de quelques millions de grains de riz. (merci à Mehdi pour cette BE)

 


Merci à Cebrick Jécluse, Gold Digard, Loscoff-plage, magnus, Moravcik dans les prés, Niang, ni Demont, sansai, Simone for nothing, Sir sourire, tes fessées, Vasy Mollo pour leurs contributions. Le rébus officiel est de Guillaume, l'équipe-type des anagrammes et le Tulio de Méli-Mélo de Nadine Zamorano, le poème de Just de La Fontaine de Gilles Juan. Les lucarnes sont issues de l'Alterdiaporama et leurs auteurs sont Jean-Manuel Tétris(te), Inamoto et Pascal Amateur. Merci au légendaire @saintmtex pour le blind-révélateur.

 

Partager

> déconnerie

Le Facebook du PSG

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 1ère journée

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)