auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article suivant

Fautes ! (de langage)

> article précédent

Canal Kitchen Club

La Gazette de la Ligue 1 : 4e journée

Partager

 

Les résultats de la journée

Olympique Lyonnais 3 - 2 Valenciennes FC
FC Lorient 3 - 0 AS Nancy Lorraine
Olympique de Marseille 3 - 1 Stade Rennais
Stade Brestois 2 - 1 ES Troyes AC
Ajaccio AC 2 - 0 Evian Thonon Gaillard FC
Toulouse FC 1 - 1 Stade de Reims
Girondins Bordeaux FC 1 - 1 OGC Nice
FC Sochaux 1 - 3 Montpellier HSC
Bastia 0 - 3 AS Saint-Etienne
Lille OSC 1 - 2 Paris SG

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

 

 

Carnet orange

La Gazette salue le tout jeune Johan – dont le père n'a pas souhaité révéler si ce prénom rendait hommage à Cruyff, Gourcuff ou Cavalli –, né à Bordeaux au moment de l'égalisation niçoise à Lescure (probablement une compensation pour rétablir l'équilibre cosmique). Bienvenue petit gars.

 

 

 

 

Les gestes

 

Le troisième but stéphanois, amorcé par une relance de Zouma, suivi de la transversale de Cohade et de la passe de Brandao pour Aubameyang, dont l'altruisme permet de servir Guilavogui qui s’applique pour parachever ce modèle de contre.

 

La reprise de volée d’André-Pierre Gignac et le lob instantané de Mahamane Traoré. Sans contrôle, mais pas sans précision.

 

Les remises parfaites de Gomis pour Grenier, de Grax pour Obbadi, de Ménez pour Ibrahimovic, de Lacazette pour Gomis et Grenier. Et puis le tir tendu comme une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU de Grenier, tiens. Faites gaffe les mecs, on va finir par croire que ça joue bien en Ligue 1.

 

La frappe en pleine lucarne de Dernis dans les arrêts de jeu pour donner la victoire à Brest, réussissant du droit ce qu’il avait réussi du gauche dans les arrêts de jeu contre l'OM en octobre 2007 pour donner la victoire à Saint-Étienne.

 

L'enchaînement petit pont, une-deux, débordement côté droit de Steed Malbranque, trente-deux ans et une saison sans club.

 

La parade génigigantesque de Costil sur une reprise à bout portant de Valbuena qui montre qu'en plus d'être un Ballon d'eau fraîche potentiel, il est également un excellent gardien. Ça méritait bien un nouveau mot.

 

 

 

 

Les antigestes

La blessure de Marchal à la suite d’un petit pont sur une talonnade de Gradel.

 

Le tacle tous crampons dehors de Réveillère sur Pujol.

 

La Nenê de Bastos qui, excentré à droite sur un contre avec deux coéquipiers à décaler devant le but, décide de pousser le ballon devant lui et se fait reprendre par le défenseur qui le suivait.

 

Rémi Vercoutre illustrant l’expression “Le départ d’Hugo Lloris laisse un vide” sur le premier but valenciennois.

 

 

 

 

 

La tendance

Et puis, un jour, Jean-Pierre Papin inventa la cravate third.

 


(via @sauciflard)

 

 

 

 

Les minutes

 

La minute d'amnésie partielle de Pierre Ménès
“J’ai jamais dit du mal de Claude Puel, j’ai juste dit à Jean-Michel [Aulas] qu’il ne lui ferait gagner aucun titre à l’OL.” (Canal )

 

La minute “il y a trop de règles dans le football” d’Olivier Rouyer
“L’arbitre a estimé que la main était collée au corps”. Non, vu qu’elle n’était pas collée au corps, il a estimé qu’elle était involontaire.

 

La minute de déjà-vu de Mickaël Landreau
[à propos d’Ibrahimovic] "Le premier match contre Pauleta, j'en ai pris trois. Contre Lisandro, j'en ai pris trois. Au bout de vingt-cinq minutes, je me suis demandé..." (Canal +)

 

 

 

 


Les cris des enfants étaient devenus insupportables au Parc : les dirigeants du PSG ont décidé de réagir.

 

 

 

 

 

La minute visionnaire de Be In Sport

Xavier Domergue : Et Bordeaux va vraisemblablement rester invaincu cette et prolonger sa série de 13 matches sans défaites (...) Ils vont rester invaincus, les Bordelais, vraisemblablement. Il va rester une minute à jouer dans le temps réglementaire. Rien ne peut arriver aux Girondins de Bordeaux en ce moment.

Jean-Pierre Papin : En ce moment, en ce moment, voilà ils surfent un peu sur une vague positive. Tout le monde le ressent comme ça (...) l'état d'esprit qu'il y a dans ce groupe (...) sincèrement, il y a pas de secret.

Xavier Domergue : Imaginez cette série en cours bordelaise, qu'on disait invaincus depuis douze matches, treize si on en reste là...

Jean-Pierre Papin : On récupère on gagne du temps, on va prendre son temps, on récupère, on joue à dix mais on est premiers. Tout le monde est concerné, même fatigué on sent que tout le monde fait des efforts, et ça paye.

 

 

 

 

 

L'équipe-type mystère

 

Quelle sont les deux conditions pour réussir l'exploit de faire partie de cette équipe?

 

 

[Solution de la fois précédente: ils comptaient tous au moins deux cartons jaunes en trois journées de championnat]

 

 

 

 

 

Les observations en vrac

 

Plus qu'un but et Ludovic Giuly devient meilleur buteur de la Ligue 1 en activité. Sauf si Ancelotti décide de laisser Luyindula défendre ses chances.

 

Pierre Moscovici dans les tribunes de Bonal. Espérons qu’il ne soit pas désespéré au point de chercher un plan de relance dans le jeu sochalien.

 

Pendant ce temps-là, Mecha Bazdarevic se dit qu’il aurait pu faire un aussi bon début de saison avec les Lionceaux.

 

Au bout de combien de questions sur son image de "bad boy" Barton va-t-il craquer et envoyer une droite à un journaliste?

 

Comme si ce n'était déjà pas assez difficile de s'appeler Banana Yaya, le défenseur sochalien a enchaîné un hara kiri sur un poteau de corner (voir ici) et un penalty concédé dans un moment de panique face à Montpellier.

 

Le speaker du Stade Bonal a dû être muezzin dans une vie antérieure.

 

Pendant la mi-temps de Lille-PSG, on allait se gausser des gens qui se tapaient Pierre Ménès sur Canal. Et puis Alexandre Ruiz est allé interviewer des enfants.

 

Les commentateurs des matches de Paris commencent à voir du Sud-américain partout. Lors de PSG-Lille, on a entendu parler de l'arrière gauche lillois "Loucass" Digne.

 

La finale de 76 qui a éclipsé celle de 78 deux ans plus tard, la défaite à Furiani 3-0 qui précipite la dernière relégation du club en Ligue 2, une défaite 3-0 pour le retour du club en Ligue 1, Sylvain Marchal... Si aucun Corse n’a songé à plastiquer Saint-Étienne, c’est uniquement parce que la ville a déjà beaucoup souffert.

 

La présentation officielle de Yannick Djalo en avant-match, le coup d’envoi donné par Just Fontaine: le casting d’Intouchables II se précise au TFC.

 

À Évian Thonon Gaillard, il suffit de quatre matches pour estimer que la saison est pliée et virer un des rares entraîneurs loyaux et capables de les maintenir.

 

Grâce à son passage au CFC, on sait que Jean-Michel Aulas n’est pas un ancien riche, mais un nouveau pauvre.

 

 

 

 


Voici maintenant trois semaines que Jean-Michel Aulas se retient de cracher sur les arbitres. Ça commence à faire long.

 

 

 

 

 

Le régime ducon

La semaine passée à l'occasion de l'annonce de la liste, Didier Deschamps avait déjà été interrogé sur son régime, en conférence de presse, par une journaliste du Canal Football Club (probablement la même qui avait déjà sévi sur le sujet auprès de Carlo Ancelotti).

 

Relevant le défi du néant journalistique, Téléfoot a rehaussé la barre en recourant cette fois à un micro-trottoir (1.000 points flemme intellectuelle) sur les Champs-Élysées (bonus 500 points décor factice pas loin du bureau) en prétendant mettre le sélectionneur "face au public" (750 points bullshit participatif). C'est la jeune femme ci-dessous (2.000 points bimbo) qui s'est chargée de la question diététique. Le plus attristant dans tout cela, c'est que Didier Deschamps a bien voulu y répondre.

 

 

 

 

 

L'extrait gratuit

 

"Que cherchait Jérémy en venant ici? Des réponses? Non, il disposait déjà de fiches préparées par la com’ du club pour ses interviews. C’est sûr qu’il se comportait bizarrement depuis l’Euro. Il prétendait être la cible de forces occultes, imperceptibles, qui agissaient sur son comportement ; ce fut en tout cas sa défense devant la commission de discipline de la FFF après qu’il eut insulté l’arbitre italien de France-Espagne. Pour le rassurer, Sakho lui dit que Dieu était partout, lui aussi. Voulant s’en assurer, Ménez regarda sous le banc du vestiaire. Il en conclut que Dieu était Damien Degorre, journaliste à L’Équipe." 

 

Jérémy Ménez a-t-il été endoctriné par l'Église de scientologie? Kevin Kohler enquête.

 

 

 

 


Le révélateur est formel : il y a hors jeu là, là, là et là.

 

 

 

 

La stat futile

Voici ce qui est arrivé aux dernières équipes qui avaient perdu leurs quatre premiers matches, comme Sochaux cette saison.

 

Arles 2011 : 20e, relégué

Grenoble 2010 : 20e, relégué

Nancy 2006 : 12e

Strasbourg 2001 : 18e, relégué

Cannes 1998 : 18e, relégué

Caen 1995 : 19e, relégué

Montpellier 1995 : 17e

Valenciennes 1993 : 18e, relégué

Rennes 1992 : 18e, relégué

Toulon 1992 : 14e

Caen 1989 : 16e

Bastia 1986 : 20e, relégué

Brest 1980 : 20e, relégué

Avignon 1976 : 20e, relégué

Sochaux 1975 : 17e

Nancy 1971 : 13e

 

Les circonstances font que la dernière fois que le club franc-comtois s'est trouvé dans cette posture, il s'est sauvé. 10 relégations sur 16, cela fait 62% d’histoires qui se terminent mal. Attention cependant, car hormis Nancy, en 1971, les 5 équipes ayant pu se sauver ont toutes pu compter sur un rival quasiment aussi mal parti, avec au moins 3 défaites inaugurales. Ce qui n'est pas le cas de Sochaux édition 2013...

 

 

 

 

 

La Bard énergétique

Besoin de réconfort, de compréhension, d'approbation, d'une présence féminine bienveillante? Ou simplement d'une réponse positive à une demande en mariage, d'augmentation ou de stage? Téléchargez l'appli Astrid Bard.

 

 

 

 

 

 

L'extrait gratuit (2)

47e Magnifique ouverture de Abdallah vers Amalfitano. Le contrôle et le dribble du Marseillais sont dignes de Zidane. Dommage de voir une frappe de Chapuis pour conclure l’action.

52e OH MON DIEU ! MAIS ABDALLAH A UNE CRÊTE ! RACAILLE !

54e Mathieu Valbuena joue à gauche, André Ayew à gauche et André-Pierre Gignac à gauche. Les stages Jean-Michel Larqué ont fait des dégâts sur toute une génération.

56e Cela ne pouvait pas durer. Notre premier but encaissé de la saison l’est contre une équipe qui aligne Erding en pointe. 1-1

 

Bob-Loulou supervise toujours l'OM depuis là-haut, il a super vu Marseille-Rennes.

 

 

 

 

 


"Mort, pas mort ? Attendez, je prends la température de l'arbitre."

 

 

 

 

 

La rétrogazette de la 4e journée

 

Cette année, le championnat de France fête ses 80 ans. c'est l'occasion de réviser notre histoire, journée par journée.

 

1937/38 (12/09/1937)

 

Cannes et le Red Star se séparent sur le score de 5-5. C’est déjà le troisième 5-5 de l’histoire du championnat, le deuxième pour l’AS Cannes qui avait fait le même score contre Fives en 1932.

 

1951/52 (13/09/1951)

Le Stade de Reims étrille le RC Lens 5 buts à 2. Raymond Kopa, jeune attaquant méconnu, en profite pour inscrire son premier but en professionnel.

 

1980/81 (12/08/1980)

À Marcel-Saupin, le FC Tours est battu 4-3 par Nantes. Mais un Tourangeau est heureux, Delio Onnis, qui marque sur penalty le deux-centième but de sa carrière en championnat.

 

1989/90 (05/08/1989)

Au Stade vélodrome, l’Olympique de Marseille affronte Metz avec, pour la première fois, Enzo Francescoli. L’Uruguayen, transfuge du défunt Matra-Racing, inscrit le deuxième but marseillais (2-1). Mais c’est surtout à Nantes qu’on se félicite de son recrutement, après le hat-trick contre le Racing Paris (5-1) de sa nouvelle perle yougoslave, Dragan Jacovljevic.

 

2004/05 (28/08/2004)

Le FC Metz s’impose 1-3 à Marseille et s’installe en tête du classement. Un jeune joueur provenant de National se distingue sous le maillot grenat, avec deux passes décisives contre l’OM: Franck Ribéry.

 

2005/06 (20/08/2005)

À Felix-Bollaert, Lens écrase Auxerre 7-0.

 

2009/10 (30/08/2009)
Match nul (0-0) de Bordeaux à Marseille, qui met un terme à une série de 14 victoires consécutives des Girondins, record du championnat. La série avait débuté lors de la 28e journée de la saison précédente.

 

 

 

 

 

La bonne enseigne

Après les célèbres chemises David Ginola d'Itanbul, un autre cas d'école pour les juristes spécialisés en propriété intellectuelle: l'exploitant de cette pizzeria de Zadar en Croatie est-il à compter parmi les partenaires officiels de Zinédine Zidane? (merci à Cana rien fait et Nasri pour cette image qui ravira aussi les amateurs de FIat Punto)

 

 

 

Merci à Full Metal Caennais, Gold Digard, Gouffran direct, I want my Mionnet back, Mik Mortsllak, Oook, Park du prince, poiuyt, portnaouac, Tetsuo Shima, vieux légume, Yoop2804, zubardeplomb et au pool Histoire FC pour leurs contributions. Les lucarnes additionnelles proviennent du Diaporama des lecteurs et sont de Pascal Amateur.

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 19h50 - O Gordinho : Milan de solitudeaujourd'hui à 19h23Sans oublier le match contre la Roumanie, rencontre la plus... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h35 - Zubar t'abat : Cette fois si tu n'es pas bloqué par la mafia arménienne tu es le bienvenu pour boire un coup !Et... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 19h27 - Milan de solitude : Maux au tibia"Mothiba blessé avec l'Afrique du Sud" (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h21 - Deuzès Troiza : Oups j’avais pas vu le post d’AKK, sorry >>


Messages de service

aujourd'hui à 19h20 - PiMP my Vahid : Restent deux interrogations: la rédaction compte-elle 1200 employés ? Les cdf comptent-ils parmi... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h12 - Toni fils brillant : Je veux dire de mon côté, que, très concrètement, sous la troisième républiques, on a obligé... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 19h09 - suppdebastille : Le Tour présenté demain s'annonce incroyablement montagneux avec les Alpes dès les premiers... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h41 - Portnaouac : Nan mais si ça ne vous intéressait pas d'écouler vos stocks, vous pouviez juste répondre "non... >>


Manette football club

aujourd'hui à 18h07 - Jeanroucas : Merci pour les retours :)Carrément sehwag ! je te laisse me contacter à mon pseudoenminuscule... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h39 - Roy compte tout et Alain paie rien : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 16h08___________Il y en a bien qui se sont fadés Perpignan toute... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)