auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

N'est pas Ultimate player qui veut !

> article précédent

Anelka, footballeur offshore

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 18

Partager

Les résultats de la 18e journée
Bordeaux-Lorient: 4-1
Lille-Le Mans: 3-0
Rennes-Paris Saint-Germain: 1-0
Monaco-Lyon : 1-1
Grenoble-Nice : 1-1
Auxerre-Toulouse : 1-1
Valenciennes-Lens : 0-0
Saint-Étienne-Marseille : 0-0
Montpellier-Nancy : 0-2
Boulogne-Sochaux : reporté au 13 janvier



Les 5 gestes de la journée

• La chevauchée de Jean Mounier-Tigana qui laisse Ben Saada enfiler le costume de Platini.
• Les parades de Janot, impérial sur les frappes cadrées, inimitable sur les frappes non cadrées.
• La déviation de Janot sur la frappe de Matuidi. Super réaliste, ton déguisement de Mandanda, Jérémie, mais on t’a reconnu.
• Le pointu de Gervinho, qui conclut avec détachement une percussion qui fait danser le smurf à toute la défense mancelle.
• La Leo Armando Messidona d’Eden Hazard, qui dribble les derniers espoirs de carrière de footballeur de haut niveau des défenseurs du MUC 72.




La bannette

Le coach qui a convaincu la femme de Fred de rester à Lyon
Claude Puel (L'Équipe) : "Il nous reste un coup de reins à donner".

L'équipe qui ne ramène pas l'équipement sous la douche
Claude Puel (L'Équipe) : "On a été moins propres avec le ballon".

La trousse de secours
Arnaud Cormier (L'Équipe) : "Des piqûres de rappel s'imposent". Du rappel, c'est aussi comme ça qu'ils l'appelaient, à la Juve.

L'entraîneur qui donne des consignes au conditionnel
Didier Deschamps (sport24.com) : "Après, il n'y avait pas d'impératif".

La mauvaise équipe sur le papier
Antoine Kombouaré (sport24.com) : "Ce sont des matches de merde".

Le projet de je
Antoine Kombouaré (sport24.com) : "On reçoit Grenoble dans trois jours, je fais appel à la fierté, à l’amour-propre et surtout à des qualités qu’on n’a pas eu ce soir pour partir en vacances la tête haute".

L'entraîneur qui a écouté les débuts de Sylvain Wiltord
Antoine Kombouaré (L'Équipe) : "Je suis déçu car j'attendais autre chose".

Les joueurs qui ont évité une grosse gabelle
Christophe Galtier (L'Équipe) : "Je dis donc un grand bravo à mes joueurs, y compris les trois qui sont entrés en cours de match, qui ont vite su apporter leur écot".

Le fan d'Oasis
Hatem Ben Arfa (L'Équipe) : "En ce qui me concerne, je suis à cent pour cent avec le groupe".

Le mec qui ne connaît pas Jérémie Janot
René Girard (L'Équipe) : "De toute manière, le football vous ramène les pieds sur terre".

L'école du crime
Blaise Matuidi (Orange TV) : "Le coach nous a inculpé de nouvelles valeurs".

Le top déclaration à la sortie d'un bar à strip tease
1. Sylvain Marchal (L'Équipe) : "Ça nous oblige à nous découvrir et, à partir de là, ils se régalent".
2. Philippe Montanier (sport24.com) : "On voit qu'en ce moment, il nous manque un petit truc".
3. Chaouki Ben Saada (L'Équipe) : "On a eu très chaud".



Les minutes

La minute cinéphile de René Malleville
"S’il est un film que j’adore, c’est ALEXANDRE LE GRAND ! Au début, on y voit des dresseurs de chevaux dans l’impossibilité de dresser une bête fougueuse, pleine de sang, sauvage, mais en vain.
Ils allaient abandonner quand tout à coup le jeune ALEXANDRE demande à son père PHILIPPE l’autorisation d’essayer. Il s'avance doucement dans l'arène, s'empare du licou qui pendait, l'attire vers lui tout en lui parlant doucement et en lui faisant faire quelques tours sur lui même, et le miracle s'accomplit! […] ALEXANDRE était le seul à avoir compris que le cheval avait peur de son ombre ! De ce défaut, il en tira le maximum en allant toujours vers l’est et devint un des plus grands conquérant de l’histoire.
Il avait appelé son cheval BUCÉPHALE "l’ami de chevaux" en Grec!!!!
Je crains que HATEM BEN ARFA soit en passe de trouver son ALEXANDRE et que tôt ou tard nous le regrettions amèrement!!!!!!!". (Le Blog de René Maleville)


La minute obsessionnelle de Damien Degorre
"Et maintenant on fait quoi? On passe à une défense à cinq? […] On envoie des mails à tous les joueurs pour leur rappeler le devoir d'être performant quand on porte le maillot du PSG, quatrième budget de L1 (80M€)?" (L'Équipe)


La minute web 2.0 de René Malleville
"Quand je préconise aux dirigeants de l'OM d'aller faire un tour sur les forums du Phocéen, je ne me moque pas d'eux, mais s'ils n'y vont pas, alors là c'est eux qui se foutent de nous!" (Le Blog de René Maleville)


gaz17_anelka_1.jpg
"Franck, ramène la Winchester, y a un percepteur qui approche".


Mon siège pour une place

En octobre dernier, La Provence rapportait que pour lutter contre l'absentéisme, le proviseur d'un lycée marseillais avait décidé de récompenser chaque mois la classe ayant le plus faible taux d'absentéisme en donnant aux élèves des places pour aller voir l'OM au Vélodrome. La mesure avait suscité un débat que l'on peut encore éclairer, aujourd'hui, avec des faits révélés par le Canard Enchaîné...

gaz17_marseille_ps.jpg



Le podium du respect arbitral


gaz17_medaille_or.jpgMédaille d'or. Patrick Governatori, directeur général de l'OGCN qui, après la suspension pour un mois et demi de Mamadou Bagayoko, déclare dans L'Équipe: "Bien sûr qu'il y a eu un petit dérapage. Mais ce n'est quand même pas un mauvais bougre. Les arbitres font vraiment ce qu'ils veulent, alors qu'eux aussi ont parfois un langage de petits dictateurs, voire presque un comportement de voyous".  Le gentil bougre, c'est bien celui qui avait refusé de sortir du terrain après un carton rouge, insulté Tony Chapron, puis avait lancé au quatrième arbitre "Et vous, ça vous plaît qu'on vous suce la bite?"


gaz17_medaille_argent.jpgMédaille d'argent. Jérôme Le Fauconnier, journaliste à L'Équipe, qui dans son compte rendu d'Auxerre-Toulouse mentionne les "interventions intempestives" de l'arbitre, puis dans l'encart "L'avis de l'envoyé spécial" (cet encadré où le journaliste écrit ce qu'il ne peut pas se permettre dans son article) précise "Il n'y avait pas lieu de faire du zèle. Si le deuxième carton infligé à Didot était justifié, le premier, pour une contestation […] ne s'imposait pas forcément. Comment ne pas penser que la main lourde de l'arbitre a influé sur l'évolution du score, puisqu'Auxerre égalisa dans le temps additionnel?"
On est sûrs de ne pas être les seuls à penser que  s'il est bien des cartons jaunes qui s'imposent en football, ce sont les cartons pour contestation. Par contre, Jérôme, il ne t'est pas venu à l'esprit que celui qui avait le plus influé sur l'évolution du score, ça pouvait être Didot? Mais Jérôme insiste: "En neuf matches arbitrés en Ligue 1, M. Buquet totalise 41 Jaunes et 3 rouges. Ca fait beaucoup". Soit  4,5 jaunes et 0,33 rouges par match. Quand les moyennes sur la saison sont respectivement de 3,71 et 0,25.
Sur 9 rencontres, difficile d'en sortir une statistique valide quand 4 de ces matches ont concerné des équipes du fin fond du classement du fair-play (Le Mans, Nice, Monaco et Boulogne) et que 25 jaunes et 2 rouges y ont été sortis. Bizarrement, Lorient et Bordeaux, arbitrés par M. Buquet et caracolant en tête du classement du fair-play, n'ont eu droit qu'à un jaune chacun. Ça fait pas beaucoup.


gaz17_medaille_bronze.jpgMédaille de bronze. Christophe Galtier, qui pour son intronisation se fend d'un commentaire bien senti dès la deuxième question de sa première conférence de presse: "Je pense que la décision de M. l'arbitre était un peu précipitée. Il a en tout cas manqué de discernement, dans la mesure où le match venait de démarrer, se déroulait sur un terrain gelé, et que l'action concernait deux joueurs à la lutte sur une course". Après les cartons dispensables parce qu'on est en début de match, parce qu'on est en fin de match, parce qu'une équipe a déjà match gagné, parce qu'on est en demi-finale, parce qu'un joueur a bonne réputation, découvrons le carton rouge superflu pour cause de lutte à la course sur terrain enneigé. Au moins, Christophe Galtier appelle l’arbitre Monsieur, pas "Petit dictateur".


gaz17_makoun_1.jpg
La fronde, c'est pas ce qu'il y a de plus pratique pour éloigner les boulets.


gaz17_dugarry.jpgDr Dugarry and Mr Duga

Nous nous étions déjà amusés de l'étonnante propension de Christophe Dugarry à donner des leçons aux attaquants qui manquaient leur face à face avec le gardien. Ne reculant devant aucun reniement, le neo meilleur commentateur de France a passé ses derniers mois à faire à Domenech ce que les médias avaient infligé à lui ou au sélectionneur qui l'avait choisi, il y a une décennie. Pour que le commentateur Dugarry prenne définitivement ses distances avec le joueur Dugarry, il y avait peu à rajouter.

C’est désormais chose faite suite au match Monaco-Lyon pendant lequel le compère de Grégoire Margotton osa l’impensable, alors que les hommes de Puel semblaient tétanisés par leur récents mauvais résultats: affirmer que si on ne supporte pas la pression, il ne faut pas jouer au football.
Loin dans le passé, un jeune homme inhibé par les sifflets, qui avait filé à l’anglaise de Marseille à Bordeaux en plein décembre 1999 après des moments houleux avec les supporters phocéens, et qui se plaignait à longueur d’interviews de l’accueil reçu sur les terrains de l’Hexagone les années qui suivirent, mâchouille pensivement sa mèche en tirant sur son serre-tête. Et se demande ce qu’il va bien devenir.



Dassier en flag'

• 23 juin 2009: "Je ne prétends pas, et n’ai pas l’intention, de disserter sur l’équipe de football, ou sur les performances de tel ou tel joueur. C’est inutile de me poser des questions sur ce point, je n’y répondrais pas". (Conférence de presse – prise de fonction)
• 20 décembre 2009: "Il est vrai que Hatem mériterait de nous en faire voir un peu plus que ce qu’il nous montre depuis le début de la saison". (Canal Football Club)



Les observations en vrac

Tavlaridis est tellement proche des supporters stéphanois qu'il a tout fait pour rejoindre au plus vite ceux qui manifestaient à l'extérieur de l'enceinte du stade.
• Quand il fait le teigneux en refusant de se presser de sortir après un carton rouge, Étienne Didot ressemble diablement à Maurice Barthélémy.
• Antoine, quand tu dis que tu attends des joueurs du PSG "une réaction d'hommes", c'est par opposition à quoi exactement?
• Que René Girard se prive de cinq titulaires contre Nancy en vue du match contre Lyon, ça en dit plus sur l'état mental de René Girard, ou sur l'état footballistique de l'OL?
• Il s'appelait comment, déjà, le gars qui avait viré Rudi Garcia à l'intersaison?
• On veut bien que l'action soit superbe, mais comptabiliser la passe d'Hazard comme décisive sur le but de Gervinho, ça paraît un peu exagéré.
• C’est la crise à l’Olympique lyonnais, c’est la crise à la Juventus Turin, respectivement à un et deux points du podium de leur championnat.
• On est les seuls à avoir eu du mal à déglutir en entendant Jean-Claude Dassier, président salarié de l’OM à environ 500.000 euros le mois, confier qu’il avait regardé l’émission d’Ardisson plutôt que Saint-Etienne-Marseille?
• Au rythme où ça va, Lille va finir la saison avec 114 buts marqués, et le Barça se targuera d’être le LOSC catalan.


gaz17_anelka2.jpg
Il s'appelle Nicolas, il a trente ans, et il fuit le fisc depuis maintenant huit ans. À sa demande, nous avons masqué son visage. "Alors Nico, compte offshore ou niche fiscale?"

L’envers du championnat
L’histoire reste sourde aux tergiversations calendaires de Frédéric Thiriez: dans l’anonymat d’une onzième journée de championnat décalée, Grenoble a bel et bien égalé le record de Manchester United en alignant douze revers consécutifs lors des douze "premières" journées de championnat. Et la logique des mathématique, elle, est indiscutable: les Bazdaboys sont champions d’automne.

gaz18_bazdarevic_pdem.jpg
"Tu imagines les retombées? Si on n’avait pas dû décaler cette satanée 11e  journée, on serait devenus mythiques… Domenech, demission, putain de merde!
A moins d’une victoire à Sochaux le 13 janvier prochain, les Boulonnais auront bien mérité de passer les fêtes de fin d’année dans la position de dauphin. Ils déçoivent un peu par rapport aux ambitions de début de saison, mais pour eux, rien n’est encore perdu.
Il n’en va pas de même pour les catastrophiques Lillois, qui ont abandonné tout espoir de bien figurer malgré de gros efforts à l’intersaison, avec un remaniement à l’envers qui augurait un élan nouveau. Confortés par une place sur le podium à la faveur d’un été stérile, les Dogues ont peu à peu décroché, avant la chute libre. Les supporters auront tout de même l’espoir de voir leurs protégés se reprendre pendant que Gervinho sera à la CAN. Eden Hazard dégaine pour seule explication: "Peut-être faut-il demander au préparateur ce qu’il a mis dans les boissons…". Aussi pathétique que le jeu lillois ces dernières semaines.


Commandez la prochaine Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 23h02 - Hyoga : syleaujourd'hui à 08h35Ne leur raconte pas d'histoires non plus, Lucho.Non, avec Garcia, tu ne... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 22h28 - Espinas : Suisse qui est un pays où se côtoient un des réseaux de trains et de transports publics les plus... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 22h24 - Johnny Ringo : Il y a une forme de structure qui marche vachement bien. C'est un système avec une hiérarchie,... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 22h19 - albeur battu : Tout à fait d'accord avec ce qui a été écrit sur Mahaleo et l'attachement des malgaches à ce... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 22h15 - sehwag : Oui c'est gentillet pour l'instant, je vois pas comment on peut attendre mieux de cette franchise... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 21h40 - suppdebastille : Et très savoureux, les premières minutes de la retransmission (le commentateur de l'ORTF en plein... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 21h05 - blafafoire : J'aurais compté Hazanavicius dans les ex de Canal, aussi. >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 20h56 - blafafoire : @ULFJe ne connais pas l'entraxe nécessaire, mais je connais le nom du référentiel pour ton cas :... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 20h45 - Mevatlav Ekraspeck : Ah et j'oubliais : quand Celtic Bhoy aura trouvé la sortie de la cave a bière, il sera réjoui du... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 20h16 - Redalert : Fait-pas ton Milan Baros... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)