> déconnerie

Ronaldo Maccione

> article précédent

On dirait un krach

La Gazette, numéro 76

Lama et Desailly jouent les animateurs sur les chaînes sportives, avec plus ou moins d'animation. La cheville de Beckham entretient la psychose des blessures et la polémique sur des calendriers tueurs de stars. Enfin, on ne sait pas encore si le Mondial sera sur les radios, ou sur RMC Info…
Partager
Bernard et Marcel en pleine lucarne
Les télévisions commencent à mettre en place leurs dispositifs pour la Coupe du monde. Sur Infosport, qui teste son 25e habillage graphique à base de bleu et jaune (couleurs que même le FC Sochaux a quasiment abandonnées), on est presque en avance. C'est même à se demander s'ils ne sont pas partis un peu tôt, genre démarrage audacieux à 3000 mètres. Dans son émission quotidienne (Le Journal des Bleus), Bernard Lama a déjà l'air épuisé, avec son débit neurasthénique et ses yeux qui brillent. Dans l'hypothèse où, ne craignant plus un contrôle positif, il ait renoué avec certaines pratiques divertissantes, il faut qu'il essaye un matos qui fracasse un peu moins. On lui pardonnera volontiers ses enchaînements approximatifs et son enthousiasme de buraliste, mais on s'étonnera du choix hasardeux de confier à un novice du consultanat l'animation en solo d'un programme journalier.
Comme Infosport diffuse aussi le magazine de Marcel Desailly de TPS, le contraste est saisissant avec le capitaine des Bleus, très excité devant les caméras et qui cabotine avec une aisance de vieux routier. Qui regrette de ne pas avoir le câble ou le satellite pour vivre les moments d'anthologie qui s'annoncent?
Etrange phénomène tout de même, qui voit des footballeurs prendre la place des journalistes. Peut-être est-ce parce qu'il n'y a plus de journalistes à la télévision depuis longtemps (mais comment se plaindre par ailleurs de la nouvelle présentatrice du journal du soir de L'Equipe TV?).

Duscher payé
Si la blessure de Pires a créé un choc en France et, avouons-le, une sacrée trouille de voir se créer une liste des absents, les autres nations ne sont ou ne seront pas épargnées. Le laminage de la cheville de Beckham a aussi été vécue comme en drame en Angleterre, et le symbole d'une rivalité anglo-argentine qui trouve bizarrement d'interminables prolongements dans le football (de même que dans les tabloïds anglais). La France tombe toujours sur le Danemark, mais au moins nous n'avons pas connu de guerre avec eux dans un passé récent (et les Vikings, c'était plus du tourisme de masse qu'une invasion).
Au-delà des sélections nationales, c'est la Coupe du monde elle-même qui se trouve dépeuplée. On pense moins au fait que ce soit une mauvaise nouvelle que le beau David, immensément connu en Asie via Manchester United, ne soit pas là pour soutenir le marketing de la World Cup FIFA 2002 ™, mais bien à la déception de le voir, lui, Pires ou un autre, manquer ce rendez-vous, compromettant le charme particulier de cette compétition qui devrait réunir les grands joueurs de la planète (1).
La psychose des blessures se justifie d'autant plus que ce sont justement les stars qui y sont le plus exposées, puisqu'elles figurent dans les clubs dont les calendriers sont les plus plombés. Et comme ces joueurs sont aussi les moins concernés par la rotation des effectifs, tous les paramètres sont réunis, non seulement pour qu'ils se dopent (voir Une évidence bien protégée), mais aussi pour qu'ils se blessent. Qu'une hécatombe survienne dans les semaines à venir et tout le monde montera au créneau contre les cadences infernales en constatant que la Coupe du monde elle-même souffre de la déliquescence générale. Mais il sera bien tard, même si la FIFA (de Blatter ou d'Hayatou) se retranchera derrière la (longue) mise en application de son calendrier harmonisé, qui ne changera pourtant pas le fond des choses.

(1) Beckham conserve une chance d'être rétabli pour la deuxième phase, mais il risque de manquer à son équipe avant cela, dans la terrible poule F.

Droits radio : incertitudes pour la Coupe du monde
Il n'y a plus qu'un ministre qui bosse encore au gouvernement, et c'est évidemment Marie-George Buffet, qui ne reprendra pas ce portefeuille, quoi qu'il arrive après les élections. Il faudra d'ailleurs que les Cahiers rendent hommage au ministre des sports le plus actif de tous les temps. En attendant, elle a éteint l'incendie des droits radios en promulguant un décret qui affirme que "le droit d'exploitation audiovisuelle d'une manifestation ou d'une compétition sportive pouvant faire l'objet d'une cession n'a pas lieu de s'appliquer aux radios", comme la Ligue entendait le faire en lançant son appel d'offres pour les compétitions nationales. Le texte stipule également que "les commentaires radiophoniques relèvent de l'information du public à laquelle les fédérations sportives et les organisateurs de compétition ne peuvent faire obstacle".
La LNF a retiré illico cet appel d'offres auquel l'ensemble des radios françaises refusaient d'ailleurs de répondre (RMC et Radio Nova inclus), faisant une nouvelle fois machine arrière sur un dossier géré par Bourgoin puis par ce grand loser de Patrick Proisy. Elle masque son échec en soulignant que la porte reste ouverte pour d'autres formes de partenariats avec les médias — soit un retour à la case départ.

Reste le dossier des droits radiophoniques du Mondial. Les négociations n'ont pas suffisamment avancé entre RMC Info et le GIE "Sport Libre" (Radio France, RTL, Europe1, RFI), même si Alain Weil, président de RMC, a laissé entendre qu'un accord était possible avec Radio France pour couvrir l'ensemble du territoire.
M.-G. Buffet emprunte désormais la voie politique en s'adressant directement à Sepp Blatter dans une lettre qui lui demande "de prendre toutes les dispositions pour que les journalistes des sociétés françaises de radiodiffusion puissent bénéficier d'un régime d'accréditation analogue à celui qui a prévalu lors des éditions précédentes" (AFP 11/02). Cela reviendrait à considérer comme nul et non avenu le contrat signé entre Kirch et RMC Info et donc les accords liant la confédération à son diffuseur (en faillite). Il est douteux que la FIFA souscrive à ce coup de force, à moins que le conflit ne se délocalise en Corée et au Japon avec des journalistes de radio qui forceront le passage des cabines… Mais il sera difficile d'expliquer la démarche aux services d'ordre locaux.

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Le fil prono

aujourd'hui à 22h21 - contact : Pour 1 ligue espagnole MPG, il reste 5 places, Code : M2D738VNQui pour les dernières places? >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 21h33 - syle : Mais non, mais franchement, Khwezi est le grand prêtre du Onvatousmourisme, religion par lui-même... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h27 - Luis Caroll : Le génie se meurt ? Ah mais l'mage ritaujourd'hui à 19h28Juste pour info, c'est déjà le cas... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 21h22 - Gouffran direct : Ha ha!Toujours du mal à conclure, même sur les pistes.Vu leur niveau dans la scène du cours de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 21h15 - AKK, rends tes sets : (En tout cas ça n’est pas écrit dans le communiqué de l’OL) >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 21h03 - Yul rit cramé : Ah oui, mais je parle aussi du contenu des émissions en plateau.Les sujets choisis, la manière de... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 20h17 - forezjohn : Joswiak bat le SCOaujourd'hui à 19h38(au passage les arbitres n'ont jamais sifflé faute sur ces... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 20h12 - liquido : En fait je crois qu'il n'y a pas d’ambiguïté sur l'engagement anti-Assad de Waad Al-Kateab et... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 20h00 - cachaco : [PoS 2020]maDoudou Makhosa-Cisse18/01/2020 à 20h37Maison Blanche > Trump > Hispanophobie >... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 19h26 - Joswiak bat le SCO : Ouais, le hors-jeu semble assez léger et M'Changama est bien démarqué. La demi-pompe qu'il a... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)