auteur
MarcoVanPasteque

> article suivant

La fausse joie de l'expulsé

La Ligue Europa et les apôtres

Pas du tout dans le coup pour l'instant, l'équipe de Jésus a intérêt à se ressaisir avant d'affronter le Legio Roma en Ligue Europa. La nécessité d'une causerie est réelle mais celle-ci changera-t-elle le fond du problème?

Partager

 

Texte initialement paru sur le fil Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

 

Extrait de l’Évangile qu'a fait Saint Marco, Les Pitres VIII, Verset 70: "La Cène, vaine guerre".

 

Alors arriva le jeudi. Jésus rassembla ses apôtres pour le dernier repas avant le match du soir, contre la Legio Roma. Car en vérité, c'était le jour de la Ligue Europa. Et Jésus se leva, il prit le pain et finalement se rassit. Comme le pain, qui datait du lundi.

 

Alors Jésus s'adressa à Pierre, le gardien de la foi et des buts également, et il était fort mécontent car ils avaient encaissé sept buts sur coup-franc lors des trois premiers matches de poule. Et Jésus dit à Pierre: "Tu t'appelais Simon et je t'ai nommé Pierre, mais malheureusement, ce n'est pas pour autant que tu sais faire un mur!"  Sans s'arrêter, il continua: "Et ton frère aussi je vais le renommer. Je l'appellerai désormais André Caillou." Et il ajouta encore: "Et ton autre frère Alain Roche. Et ton autre frère Roger Rocher". Car il faisait une fixette sur les prénoms et la géologie.

 

Image dont l'authenticité divise les observateurs. 

 

Puis Jésus parla à ses défenseurs, qui étaient très peu nombreux à cette époque. Et la défense était également source de mécontentement pour lui. Jésus dit: "On se croirait à la DDE: la défense centrale offre de grands boulevards aux attaquants et sur les côtés on dirait une départementale en pleine réfection car je pourrais mettre à votre place un panneau 'ABSENCE DE MARQUAGE!'"

 

Jésus s'approcha ensuite de Simon et lui dit: "Tu t'appelles Simon mais j'ai bien envie de te nommer Pierre également". Car il faisait une fixette sur les prénoms et la géologie. Et il ajouta: "Mais pour que l'on ne te confonde pas avec l'autre Simon que j'ai déjà renommé Pierre, je te nommerai Pierre carré, car ton aire de jeu est le rond central.". Puis, avec colère: "En vérité tu ne bouges pas du milieu, c'est à peine si tu réagis lorsque tes partenaires te sollicitent! À quel jeu joues-tu? À Loup touche-touche? À Loup glacé?
- Non
, répondit Simon, à Loup Diarra."
Et Jésus dit qu'il ne connaissait pas ce nouveau jeu et que celui-ci ne semblait pas compatible avec la pratique du football.

 

 

 

Judas et J-B

Puis Jésus appela Judas, mais celui-ci ne répondit pas car en vérité il était occupé à chercher comment faire pour voir à travers la porte du vestiaire des filles. Mais Judas venait rarement aux causeries d'avant-match, car d'une part il n'était que trésorier et d'autre part il n'aimait pas beaucoup les autres apôtres car ceux-ci se moquaient de son physique, disant qu'il ressemblait à une fille et l'appelant fréquemment Judas-Nana. Et Judas clamait qu'il aimait Jésus et que c'était le fils de son Dieu du cœur et qu'il resterait à jamais avec lui, pour les siècles des siècles. Sauf évidemment si une équipe adverse lui offrait quelques deniers.

 

Et Jésus se questionnait grandement pour savoir comment ils allaient bien pouvoir jouer ce soir-là. Alors entra Jean-Baptiste car il avait toujours désiré faire partie de l'équipe. Jésus lui dit: "Regarde-toi, tu ne tiendrais pas cinq minutes avec le physique que tu as". Jean-Baptiste voulut se défendre mais Jésus enchaîna: "Tu es tout maigrichon et tiens à peine sur tes jambes. Ne mens pas, tu as pris du rab de désert!" Et il ajouta encore: "En plus la seule fois où je t'ai accepté à un entrainement, tu as passé tout ton temps à jouer à chat prêché". Alors Jean-Baptiste se retira.

 

Et Jésus et tous ses apôtres restèrent en silence, et tous se lamentaient car ils savaient qu'ils allaient terminer dernier de leur poule. Alors, pour leur donner du courage, Jésus leur dit: "En vérité je vous le dis, les derniers seront les premiers". À rentrer chez eux...

 

Partager

> sur le même thème

L'Euro, ce dîner de cons

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

On vient de retrouver ça dans nos archives. https://t.co/NErSgeCaEs

[vidéodrome] La fausse joie de l’expulsé: ascenseur émotionnel en Pologne - https://t.co/LqNqAHsaSA

RT @SeriousCharly: Rends le @LiberoLyon, @TwitterFrance.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)