auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article précédent

Les raisons d'y croire

Le foot anglais enfin à sa place

Le football anglais, c'est un vent violent, celui qui dans les stades s'élève des poitrines et souffle dans les voiles de ses équipes pour les transcender. Quand la parole revient au jeu, le vent retombe, les braises s'éteignent et la reine est nue.
Partager
Le football anglais, c'est un vent violent, celui qui dans les stades s'élève des poitrines et souffle dans les voiles de ses équipes pour les transcender. Quand la parole revient au jeu, le vent retombe, les braises s'éteignent et la reine est nue.

Le secret était que les Anglais avait une telle foi en leur supériorité que leur mental leur a permis de continuer à prendre le meilleur sur meilleur qu'eux. Tant qu'ils ne s'apercevaient pas, et tant que les clubs français entretenaient le complexe inverse, on a dû assister à de désolantes éliminations (Paris et Auxerre contre Arsenal, Auxerre contre Liverpool, Metz contre Newcastle...). Il aura fallu l'an dernier que l'ASM sorte les Magpies et que PSG récidive avec Liverpool pour que s'engage une prise de conscience de la part des clubs hexagonaux (Bordeaux s'étant laissé incompréhensiblement — c'est à dire dans le plus pur style girondin — éliminer par Aston Villa).

La qualification des joueurs de Tigana à Old Trafford est hautement significative, sur le terrain du tenant du titre et leader de la Premier League. Le paradoxe est que cet ascendant devient manifeste au moment où les clubs britanniques ont comblé une partie de leur retard sur le foot continental.
Mercredi soir, les Monégasques semblaient jouer à 12 en première mi-temps, tant il y avait de place pour poser le jeu et redoubler les passes, surclassant techniquement et tactiquement les Mancuniens, faisant presque jeu égal sur le plan physique. Pressing et placement ont raison de ce football certes spectaculaire, mais manquant rapidement d'imagination. Tout comme les ballons, il oublie le milieu de terrain, qu'il suffit de tenir tant en récupération qu'en construction pour neutraliser l'essentiel du danger. En Coupe d'Europe, on ne retrouve pas ces boulevards offerts à des attaquants lancés sur 40 mètres, ces bourdes de défenseurs et ces trouages de gardiens qui font le spectacle outre-Manche. Richissimes, les clubs devront encore s'acheter une véritable culture tactique (qu'ils commencent à importer avec des cadres continentaux) et inculquer aux joueurs une hygiène sportive plus en rapport avec le haut niveau qu'avec la consommation nationale de bière. Ils devraient aussi acquérir des paraboles satellite et arrêter de se regarder le nombril, afin au moins de reconnaître un des meilleurs gardiens du monde lorsqu'il arrive sur leur territoire.

La sélection anglaise, bien menée par Hoddle, a réussi un beau tournoi de France, surprenant par ses progrès techniques et confirmant ses vertus collectives. Un an plus tard, il faudra la revoir contre les mêmes équipes, cette fois à motivation égale : il est assez probable que son parcours ressemble à celui de ses clubs ces dernières années, même s'il faut compter avec l'énergie surnaturelle que les Britons parviennent parfois à générer.

Partager
>> aucune réaction

Les coupes européennes


BIG
2018-05-27

Kiev, un soir de printemps (2018, UEFA Productions)

La finale de la Ligue des champions appelle plus qu'un compte-rendu: une critique de cinéma sur cette "épopée perverse dans les steppes ukrainiennes".  


Christophe Zemmour et Richard N
2018-05-26

Kennedy 1981, la passe de trois

Un jour un but – Le 27 mai 1981 au Parc des Princes, un but de son arrière latéral Alan Kennedy permet au Liverpool FC de conquérir sa troisième Coupe des Clubs champions aux dépens du Real Madrid.


Richard N et Christophe Zemmour
2018-05-15

Boli 1993, la tête à Basile

Un jour un but – Il y a bientôt vingt-cinq ans, l’Olympique de Marseille s’en était allé conquérir la première coupe d’Europe du football français. Un coup de tête de Basile Boli fit chavirer Marseille et basculer l’Hexagone dans le camp des vainqueurs.


>> tous les épisodes du thème "Les coupes européennes"

Sur le fil

RT @popandkop: Le "Last night a Didier saved my life" des @cahiersdufoot est dans le top 5 des t-shirts des Bleus selon @GALAfr . On peut m…

Toujours le même discours: trop de matches de sélections, mais pas trop de matches de clubs, bien entendu. Et les b… https://t.co/mkw4m4ejEE

"Emmanuel Macron a fini par saturer les images et nuire autant à la célébration qu’à son autocélébration" -… https://t.co/0Bel28eX4h

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

20/07/2018 à 23h58 - Run : Tonton Danijelaujourd'hui à 23h31Oui, clairement, Run, ce qui est acquis est acquis. Mais par... >>


Café : "Au petit Marseillais"

20/07/2018 à 23h55 - lunatic XV : (À la limite un (res)sentiment un peu adouci par leur nombre de minutes de jeu cumulées, certes) >>


Toujours Bleus

20/07/2018 à 23h45 - José-Mickaël : Tonton Danijelaujourd'hui à 22h46> Bref, arrêtons l'autoflagellation: nous sommes un beau... >>


Foot et politique

20/07/2018 à 23h44 - Run : Tonton Danijelaujourd'hui à 17h45Runaujourd'hui à 17h17Vu que cette affaire touche le foot... >>


Espoirs, des bleus et des verts

20/07/2018 à 23h18 - Run : On sait pas sur quoi cela va deboucher mais Gouiri c'est 9 matchs en competitions estivales (5 euro... >>


Dijonnais en paix

20/07/2018 à 23h15 - CHR$ : C'est rigolo, le message de Didier Feco m'avait échappé (ou j'ai oublié depuis début mai). Mais... >>


Oh mon maillot

20/07/2018 à 22h55 - Run : Dans le meme ordre d'idee, ou pas, le club de Watford a decide de lancer ses maillota et les faire... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

20/07/2018 à 22h51 - Pascal Amateur : Oui, avec mes amis LR que la droite honore. >>


CdF Omnisport

20/07/2018 à 22h47 - 2Bal 2Nainggolan : OK j'ai ma réponse. J'ai pas vu l'arrivée du jour et j'ai chopé une vidéo du final où on voit... >>


Dans le haut du panier

20/07/2018 à 22h44 - Tricky : De manière générale, je ne suis pas complètement certain de comprendre exactement ce que veut /... >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)