auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #145

Le football sous l’empire des images

Une Balle dans le pied – Le "réarbitrage" systématique, l'exploitation des polémiques et les gadgets comme le révélateur de hors-jeu gâchent le plaisir du football, et témoignent de sa cannibalisation par la machine télévisuelle.

Partager

 

Rituel lors de chaque tournoi final, l'épisode était inévitable. Mais il s'est produit lors des premières journées, avec l'accumulation de décisions arbitrales contestées – incluant aussi bien des erreurs avérées que des choix simplement discutables assimilés à des erreurs. Compte tenu de la capacité de recul des médias sportifs, l'hystérie a été instantanée, pour fustiger les arbitres et bien entendu déplorer l'absence de recours à la vidéo pour arbitrer les matches.
 

Le goût de l'injustice doit avoir celui du sang, à en croire la curée qui s'est alors déclenchée, mobilisant tout ce que les plateaux de télévision comptaient de journalistes, de consultants et d'invités, occupant un temps d'antenne considérable et entraînant les chœurs éplorés de tous ces ardents défenseurs de la justice footballistique. "Alors, penalty ou pas pénalty? On en parle après la pause", telle est l'antienne de beIN Sports à la fin de presque chaque match.
 

C'est ainsi qu'il a fallu trois ou quatre jours à nos indignés pour faire un constat autrement plus significatif (et plus réjouissant): ce début de Coupe du monde nous offre un spectacle et une qualité de jeu remarquables, des matches à rebondissements, des surprises et des stars pour la plupart au meilleur de leur expression. Cela dit la bêtise de la chasse aux arbitres, qui consiste essentiellement à gâcher le plaisir des amateurs de football en les entraînant dans des polémiques vaines et une conception haineuse, au lieu de mettre en valeur tout ce qui fait le sel de la compétition.


Lire l'article :


 

Partager

Les règles et l'arbitrage


Jérôme Latta
2018-02-25

"Joueurs à protéger" : les bons, les brutes et le règlement

Une Balle dans le pied – Neymar, Fekir, Thauvin, Sarr… faut-il protéger les "artistes"? Cette question ancienne a resurgi avec la présence de la star brésilienne en Ligue 1. 


Maxime Brun
2018-02-01

Faites entrer l’accusé

Après Nantes-PSG, l’affaire Tony Chapron a occupé le devant de la scène médiatique. Alors que l’arbitre passe ce jeudi devant la commission de discipline, il est utile d'étudier le contexte de cet incident rare.


Jérôme Latta
2018-01-19

La VAR est dans le fruit

Une Balle dans le pied – L’arbitrage assisté par la vidéo, présenté comme une incontestable nécessité, subit enfin l’épreuve de la réalité. L’heure est venue d'un premier bilan et d'une prise de conscience de ses conséquences. 


>> tous les épisodes du thème "Les règles et l'arbitrage"


Sur le fil

RT @TLMSenFoot: 3e partie de #OptaX : l'intelligence artificielle au service du football https://t.co/eqHKutSn4d

C’est le moment de : (re)lire @CKuchly. https://t.co/3u1aylblJR

RT @richardcoudrais: Bientôt en salles le film «Comme des garçons » de Julien Hallard, une comédie sentimentale sur fond de lutte pour la r…

Les Cahiers sur Twitter