auteur
Stéphane Pinguet

Du même auteur

> article précédent

Parc life

> article précédent

Juventus-Real 2003

Le match de Zlatan : PSG-Bordeaux

Né pendant l'Euro, il est de retour: le match de Zlatan, par lui-même. Mettez-vous dans sa peau, même si le costume est trop grand pour vous.

Partager

- 30e : Arrivée des joueurs, Zlatan est acclamé, même le tapis rouge a l'air honoré d'être foulé par lui.

 

- 15e : Derrière les barrières, les flocages des maillots de supporter, c’est un peu Motus: Ibracadabra, Ibrahimagik avec du 9, du 13, du 18, du rien.

 

- 10e : Feinte de talonnade de Zlatan pour Nenê dès l’échauffement. Le premier frappe, l’autre court toujours.

 

- 2e : Ancelotti titularise Michaël Grégorio sous le pseudonyme de Rabiot, à la place de Jérémy Ménez. Un imitateur à la place d’un comique, tout est fait pour que Zlatan se sente bien.

 

 

1e : Zlatan reste dans le rond central. À force d'entendre que les autres jouent pour lui, il a envie d'être spectateur du match.

 

3e : Zlatan réajuste son maillot parce qu’il le colle. Tout est encore trop petit pour Zlatan, dans ce club.

 

7e : Main bordelaise dans la surface. Zlatan déteste être dépassé par les événements, il lève les deux siennes.

 

10e : Zlatan fait signe à ses coéquipiers de balancer devant. Balancer à Paris, bel hommage à Michel Berger et France Gall.

 

11e : Zlatan balance Ciani. Pas à Paris, à Rome.

 

14e : Feinte de Zlatan qui laisse passer le ballon entre ses jambes. Seul Zlatan fait un petit pont à Zlatan.

 

26e : Des chauves-souris volent dans les tribunes du Parc. Personne n’a pensé à floquer son maillot Zlatman.

 

33e : Zlatan rappelle à Nenê qu’il doit faire des passes à Zlatan. Nenê hoche la tête en signe de soumission et s'éloigne, mais il sent encore le regard de Zlatan sur sa nuque.

 

34e : Zlatan centre dans le vide. Une balle parfaite selon Zlatan, une balle perdue selon la police.

 


Mi-temps : Zlatan resterait bien sur le terrain pour regarder les concours de tirs avec les enfants, histoire de voir un peu de football.

 


58e : Zlatan refait ses lacets. Mais jamais son équipe n'a encaissé de but tandis qu'il refaisait ses lacets, lui.

 

61e : Ménez entre sur la pelouse. Zlatan ne reconnaît pas le joueur de l’équipe de France si drôle avec sa crête pendant l’Euro. Malin, Jérémy.

 

70e : Zlatan descend d’un cran pour montrer à Pastore comment faire des passes. Fin pédagogue, Zlatan lui donne la balle en profondeur, Pastore écrase une frappe qui passe à côté. Zlatan devra aussi lui montrer les frappes.

 

72e : Zlatan récupère la balle dans la surface, pivote et frappe. Le tir est cadré mais la lucarne se dérobe, selon Zlatan et Grégoire Margotton.

 

73e : Jallet monte et ouvre pour Zlatan, signalé hors-jeu puis signalé en colère. Jallet a beau être capitaine, il comprend qu'il y a plus gradé que lui dans l'équipe.

 

83e : Zlatan laisse passer un centre devant le but. Il fallait lui donner dans les pieds.

 

93e : Score nul. Comme ses coéquipiers. Zlatan a encore quelques jours pour être transféré dans un club qui sera champion.
 

Partager
>> aucune réaction

> sur le même thème

Le coup du poteau de corner

> du même auteur

Passer l'amour à la machine

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Sinon, en Ligue 1, on en est là. La Gazette: https://t.co/kZ2ru58Etc https://t.co/3D3KsFdCFX

[Un jour, un but] Solskjær 1999, le miracle du Camp Nou - https://t.co/yZKiyN86wl Par @richardcoudrais et @Ba_Zenga https://t.co/6SOiQk0Wvg

Surdimensionnement, accessibilité insuffisante, PPP toxiques, charges trop lourdes: on avait pourtant prévenu :) https://t.co/q05MFDvN9N

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)