auteur
Cush

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

Le PSG, une marque contre son camp

Le secret du recrutement niçois révélé

Le renouveau de l'OGCN s'appuie sur la même stratégie que Bilbao... à une différence près. La sélection n'est pas géographique mais patronymique.

Partager

 

Toujours en course pour l’Europe, déployant un jeu séduisant et tourné vers l’offensive, le Gym n’en finit plus d’étonner. Ange Pierazzi, agent de joueur et spécialiste du recrutement des clubs du Sud-est, nous livre les secrets de la méthode niçoise.

 

 

Le succès de Nice cette saison est souvent expliqué par la détection et la formation de jeunes joueurs vifs et techniques. Pouvez-vous nous présenter la stratégie de recrutement du Gym?
La cellule de recrutement du Gym est très mobilisée mais limitée en effectif par rapport à ses concurrents mieux dotés. Elle est donc guidée par des principes extrêmement stricts dans la sélection de jeunes pousses. Depuis sa reprise par Jean-Pierre Rivère, le club s’est inspiré de la politique menée par l’Athletic Bilbao pour réduire drastiquement le nombre de candidats.

 

Quelles sont les caractéristiques de cette politique?
C’est avant tout l'application d’un principe: un joueur du Gym doit impérativement être "Claude de souche".

 

Claude de souche?
Oui. Toute recrue doit avoir un aïeul prénommé Claude ou un de ses dérivés. C’est un fort vecteur de cohésion pour le groupe qui s’identifie plus facilement au coach, Claude Puel, que le président niçois a tout fait pour attirer au Gym dès son arrivée.

 

Tous les joueurs passés récemment par le Gym sont donc issus d’un Claude?
Bien sûr. Grégoire et Paulin ne sont pas les seuls exemples. Le jeune Antony Ranieri, sur qui le club mise beaucoup, est le petit-fils de l’ex-entraîneur monégasque, et le gardien titulaire Yoan Cardinale a failli faire du cinéma comme sa grand-mère.

 

N’est-ce pas une preuve supplémentaire de l’influence de Claude Puel au sein du club?
Certains estiment en effet que la mise en place de cette règle était une condition de la venue de l’ancien coach de l’OL pour lui permettre de faciliter l’intégration de ses fils dans l'effectif. C’est possible. Mais je crois qu’il y a des raisons plus profondes, plus… intimes.

 

Dites-nous en plus.
Eh bien... Je crois que c’est surtout pour Jean-Pierre Rivère le moyen d’envoyer un message. Un message d’amour, à sa mère, qui n’a jamais voulu le reconnaître officiellement. Observez le visage du président niçois: ces traits réguliers et harmonieux, cette voute plantaire qui dessine une chevelure entourant sa figure comme une crinière, cette permanente un peu désuète avec des frisottis très années cinquante… Tout ça ne vous évoque pas une actrice célèbre, prénommée Claude, dont la carrière est à jamais associée à la Côte d’Azur?

 

Jean-Pierre Rivère serait donc le fils caché de… Claude Gensac?!
Absolument.

 

Mais alors, serait-il possible que son père...
Je ne me prononcerai pas. Mais sachez juste que lors du casting pour la série des Gendarmes, un grand acteur avait fait pression pour imposer à la production la peu connue à l’époque Claude Gensac, rencontrée sur les planches en 1956. Le président niçois est né l’année suivante.

 

Incroyable. Mais revenons au recrutement du Gym. Est-ce que cette règle ne complique pas tout?
C’est vrai. D’autant que certains joueurs n'aiment pas trop qu'on évoque leur famille. Jean-Michaël Seri a eu tellement honte du bilan de son père comme conseiller en communication du président Hollande qu'il a fait enlever une syllabe à son patronyme pour s’en démarquer. Paul Baysse ne supporte aucune remarque sur son intégrité. Quant à Jérémy, il a beaucoup souffert du divorce de ses grands-parents et de l’exclusion par la famille de sa grand-mère, née Plu, qui aurait eu une aventure avec un doubleur de séries américaines. Pour d'autres, il a fallu faire des recherches généalogiques très poussées, ce qui a permis de découvrir par exemple que "Koziello" est en fait une évolution au cours des siècles du nom de Claudius Yellow, l'inventeur du vaccin contre la jaunisse.

 

Des pistes pour le prochain mercato?
Le club est très chaud sur le milieu du Gazélec, Julien François. Il n’est plus tout jeune, mais toujours capable d’électriser l’Allianz Riviera.

 

Partager

> sur le même thème

Le choc des extrêmes

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)