auteur
Mark Sanderson

> article suivant

Revue de stress #148

> article précédent

Revue de stress #137

Le vestiaire doit-il garder ses secrets ?

When Saturday Comes – La Premier League n'a jamais eu de Charles Biétry pour envoyer des caméras dans les vestiaires. Mais elle s'interroge sur la possibilité d'ouvrir plus grand leurs portes. 

Partager

Extrait du numéro 372 de When Saturday Comes. Titre original : "Behind closed doors", traduction La Menace Chantôme

 

* * *

 

Depuis sa rupture du ligament croisé antérieur en début de saison, Benjamin Mendy s’est tourné vers les médias sociaux pour soutenir son équipe en ligne, offrant par la même occasion quelques images révélatrices des coulisses du club au grand public. Ainsi a-t-on pu entendre plusieurs joueurs chanter "Park the bus, Man United!" dans sa vidéo du vestiaire de Manchester City, après une victoire acquise 4 à 1 face à Tottenham le 16 décembre dernier.

 

Ce refrain moqueur faisait référence à l’approche défensive adoptée par l’autre club mancunien lors d’un derby pourtant disputé six jours plus tôt à Old Trafford. Et bien que la rencontre se fut soldée par une 14e victoire consécutive en Premier League pour les hommes de Pep Guardiola, l’exploit sportif passa partiellement au second plan lorsque José Mourinho, venu se plaindre de célébrations jugées trop bruyantes et "irrespectueuses" de la part des joueurs de City, se retrouva aspergé par le contenu d’une bouteille de lait. 

 

Défense du secret 

Ces deux incidents expliquent en partie pourquoi de nombreux observateurs estiment que certaines choses devraient rester dans le domaine du privé dans le monde du football. "Ce qui se passe dans le vestiaire doit rester dans le vestiaire", déclarait ainsi Tony Pullis en 2009. Le manager de Stoke City était alors accusé d’avoir asséné un coup de tête à son attaquant James Beattie dans le cadre d’une querelle née de sa volonté d’annuler les célébrations de Noël du club après une défaite 2 à 0 contre Arsenal.

 

L’information avait donc filtré dans les médias, avec en outre quelques détails salaces, comme le fait que Pullis, fraîchement sorti de la douche, aurait été nu au moment des faits. Fort heureusement, il n’existe aucun enregistrement de cette scène. En revanche, la vidéo de Mendy fut largement exploitée par les médias grand public.

 

Cette diffusion non autorisée de contenu aura certainement provoqué des remous au sein du service communication du club, et il y a fort à parier que l’incident resurgira dans la presse à l’approche du prochain derby de Manchester.

 

Pourtant, Mendy n’a eu aucune excuse à formuler, contrairement à Ruud Gullit après sa séquence vidéo en apparence inoffensive publiée sur Twitter en 2017: celle-ci montrait l’essentiel des joueurs de l’équipe nationale des Pays-Bas le nez sur leurs smartphones, dans le vestiaire, après une victoire contre la Bulgarie lors d’un match de qualification pour la prochaine Coupe du monde. 

 

"La présence d’une caméra à cet endroit me semble pour le moins étrange", commenta le sélectionneur Dick Advocaat après que le clip lui ait été montré sur une télévision. Son scepticisme laissa place à l’indignation lorsqu’il découvrit que l’auteur était son propre assistant. Aux Pays-Bas, plusieurs voix s’élevèrent afin de réclamer la démission de Gullit pour avoir violé le secret du vestiaire, mais le sélectionneur se contenta de simples excuses.

 


photo cc Jonathan Palombo

 

 

Augmenter l'ouverture

Pour Simon Green, directeur de BT Sport, la Premier League devrait désormais autoriser les caméras dans ce cénacle, comme c’est le cas dans les autres sports. "Nous nesommes pas là pour prendre des gens au piège, mais pour raconter de belles histoires", expliquait-il l’été dernier.

 

Liverpool s’est essayé à cet exercice dans le documentaire Being: Liverpool diffusé en 2012 sur Channel 5, qui comportait des causeries du manager de l’époque, Brendan Rodgers. L’ancien joueur Mark Lawrenson se déclara peu convaincu par la mièvrerie d’un film qui, selon lui, aurait pu faire Bill Shankly se retourner dans sa tombe. Pourtant, compte tenu de l'extravagance bien connue du manager le plus célèbre du club, il n’est pas difficile de l’imaginer en champion de la divulgation des coulisses et des médias sociaux s’il était encore en poste.

 

Ce documentaire sur Liverpool ayant été filmé lors d’une tournée de présaison en Amérique du Nord, la réalisation prêta peu d’attention aux résultats, ce qui priva l’œuvre de profondeur et de toute valeur. Tout l’inverse des nombreux documents filmés sur le vif dans les années 1990 par les clubs de Leyton Orient, Peterborough, Sunderland et Swindon Town, ainsi que Manchester United et l’équipe nationale d’Angleterre.

 

"Le vestiaire est notre jardin secret. Ce qui s’y passe ne regarde que nous", affirmait lui aussi Dave Bassett (qui a pourtant figuré dans un documentaire sur les coulisses de Sheffield United en 1990). Il faut cependant comprendre qu’il cherchait avant tout à expliquer la nature de ce qu’est un vestiaire: un espace confiné où des problèmes importants doivent être traités dans un délai limité. En clair, un lieu qui se prête mal à une exposition brute à un public élargi.

 

Ces documentaires cherchaient à raconter une histoire. Mais aujourd’hui, l’objectif est de convertir un public mondial en consommateurs. Manchester City et la Juventus ont ainsi ouvert leurs portes au tournage de séries documentaires sur leur saison dans le but de les rendre disponibles, respectivement, sur Amazon Prime et Netflix (lire "Netflix tombe dans le jeu de la Juve").

 

Cette tendance pourrait aider les diffuseurs à profiter d’un accès élargi et à rallonger les interviews pendant les matches, comme l’explique Simon Green: "L’idéal serait de pouvoir obtenir vingt secondes d’entretien avec José Mourinho à la mi-temps. Ce serait probablement le moment le plus intéressant du match". Pour l’avenir du football, et en tant que spectateurs, espérons qu’il ne s’agit pas de l’expression exacte de sa pensée.

 

 

Soignez votre anglais et votre culture foot:
abonnez-vous à When Saturday Comes.

 

 

Partager
>> aucune réaction

> sur le même thème

Netflix tombe dans le jeu de la Juve

When Saturday Comes


Alan Fisher
2018-05-08

À Tottenham, l'inflation des billets atteint un nouveau stade

When Saturday Comes – Alors qu'ils s'apprêtent à remplir le successeur de White Hart Lane, les supporters de Tottenham déchantent en découvrant les tarifs des abonnements. 


Joe Kennedy
2018-04-16

Neville Southall, des dégagements à l'engagement

When Saturday Comes – Les commentaires de l’ancien gardien de but d’Everton et du Pays de Galles sur les médias sociaux en ont fait un héros de la gauche, tout en montrant que le football pouvait s’affranchir de sa culture viriliste.


Neil Andrews
2018-03-29

Trop belles pour être vraies

When Saturday Comes – Séduisantes au point de persister malgré les démentis, certaines histoires circulent indéfiniment sur le Web et dans les quiz… 


>> tous les épisodes de la série "When Saturday Comes"


Sur le fil

RT @oetl: Deuxième salve du Virage Nord pour JMA : « #LesVraisSupporters veulent un président qui arrête de tweeter et revienne à la raison…

RT @Legio8: Petit message des joueurs du @FCNantes à l’attention de @NantesMetropole @Johanna_Rolland @pascalbolo @YelloPark @realites @Yoa…

H-6 : abonnez-vous maintenant, à minuit vous serez citrouilles. https://t.co/LSek5R5VLm https://t.co/wJgG0d80mm

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h41 - Charterhouse11 : Les BG ont soutenu sans faille Genesio pendant plus de deux ans. Même l'an passé, après le derby... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 15h38 - L'homme bus : Y'a du spectacle. Notre défense a été horrible cette saison, mais d'une manière moins... >>


LA GAZETTE : les observations

aujourd'hui à 15h27 - Portnaouac : [Championnat à l'envers]"Voilàààà, c'est fini..." chantait Jean-Louis Aubert il y a une petite... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 15h15 - dugamaniac : Dans l'Equipe, il y a une rubrique récurrente dans laquelle on demande aux anciens joueurs de... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 15h11 - Zazie et Zizou : Balotelli, je partage les doutes et le risque, mais si ça marche, ca me semble avoir un potentiel... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 14h56 - Mama, Rama & Papa Yade : Pour du subjectif, je le trouve plutôt équilibré ton bilan, JNP. Outre le fait que tes deux... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 14h56 - forezjohn : 12 mai 76aujourd'hui à 13h12Quelle drôle de saison quand même. Je n’arrive pas à être déçu... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h41 - lyes : Et puis Curry ne va pas shooter à 15% à 3pts éternellement... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 14h34 - RabbiJacob : J'ai vécu un très bon moment et j'ai trouvé que la défense parisienne a mis un point d'honneur... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 12h00 - Croco : Effectivement superbes exemples que la VAR peut se révéler être du n'importe quoi entre une... >>


Les brèves

Sans Pellegrino

"Southampton : Pellegrino limogé." (lequipe.fr)

PAOK-47

"Grèce : un président de club armé sur le terrain." (libé.fr)
Avec des crampons de 9 mm.

Les sept samovars

"Sept supporters à Moscou." (lequipe.fr)

L'Astori continue

"Le contrat de Davide Astori a bien été prolongé par la Fiorentina, malgré son décès." (lequipe.fr)

L'abeille cool

“LOSC : Maia reste confiant.” (madeinfoot.com)