> article précédent

Gonnot le coq

Les femmes et le foot: typologie sexiste

Journée de la meuf - Nos compagnes n’ont pas toutes la même attitude à l’égard du football. Nous les avons catégorisées.

Partager

 

Les rapports au sein du couple ont été compliqués, dans l’ère moderne, par l’irruption du football en tant que loisir essentiellement masculin. Le sexe opposé a adopté différents types de réponses... Publié dans le numéro 17 des Cahiers du football.


La spécialiste

C’est simple, elle aime le foot: elle connaît le nom du gardien d’Istres et le palmarès de Rennes, a pleuré à la fin de France-Grèce, peut improviser une analyse comparée des systèmes de jeu de l’Ajax 74 et de l’OL 2005 et vous regarde comme le dernier des crétins si vous vous autorisez une réflexion tactique. Elle a même un t-shirt "Mon mec ne lit pas les Cahiers du football".


Principale qualité: plus besoin de vous embarrasser à entretenir vos amitiés masculines.
Principaux défauts: à ses yeux, vous n’arriverez jamais à la cheville de son père, qui récitait par cœur la liste des vainqueurs de la Coupe de France depuis sa création.
Son secret: elle a appris à lire dans les Onze de son grand frère
La phrase à ne jamais dire: "Ça fait longtemps qu’on n’est pas allé au ciné".
Vivabilité: 6/10.



L’Ultra

Spécimen rare, elle est abonnée à son club préféré (qu’elle suit en déplacement), lit l’intégralité de la presse sportive, mange des pizzas devant les matches télévisés et hurle des insanités à l’encontre des arbitres.


Principale qualité: fait généreusement don de son corps dans l’euphorie des grandes victoires.
Principaux défauts: rote à table ; tend à se masculiniser plus vite que si elle ingérait de la testostérone; stocke des fumigènes dans la baignoire; communique par banderoles; finira par vous dégoûter du foot.
Son secret: à l’école, elle acceptait de jouer gardien de but pour aller au contact avec les garçons.
La phrase à ne jamais dire: "Ça t’embêterait si on évitait d’utiliser ta corne de brume dans mon studio?"
Vivabilité: 2/10.



typologie_sexiste_1.jpg


La candide tolérante

Elle lance des réflexions d’une touchante naïveté quand elle passe devant l’écran, ne répugne pas à regarder un match si vous lui garantissez qu’il vaut le coup, vous surprend quand elle lance "Tiens, il ne joue plus à Auxerre, Perrier-Doumbé?", vous regarde vous passionner avec l’œil ému de celles qui vous voient comme un éternel grand enfant. Comme maman.


Principale qualité: c’est la femme idéale.
Principaux défauts:  détient un formidable pouvoir de déconcentration avec ses remarques sur les joueurs les plus mignons?; teste vos priorités en entamant un strip-tease lascif en plein match ; finira par vous faire réaliser que le football n’a pas grand intérêt.
Son secret: elle retient les noms des joueurs en les voyant sur les paquets de céréales et les pots de pâte à tartiner pendant qu’elle fait les courses.
La phrase à ne jamais dire: "?Je te quitte?".
Vivabilité: 8/10.



L’ethnologue curieuse

À ses yeux, vous êtes un sujet d’étude. Comment ce charmant jeune homme — qui lit Dostoïevski et Faulkner, s’est tapé l’intégralité du texte de la Constitution européenne, et est capable de disserter des heures durant des œuvres de Scorsese et de Lars Von Trier — peut-il régulièrement se muer en bête primitive qui écluse des litres de mauvaise bière en hurlant des insanités?? Elle vous accompagne parfois au stade et partage vos soirées télé, mais ce qu’elle regarde, c’est vous. Ensuite, elle livre une analyse poussée de votre comportement, dû selon elle à une "sublimation des instincts guerriers via une codification de l’affrontement".


Principale qualité: grâce à elle, vous n’avez plus honte de vous: vous n’êtes pas un beauf de plus, vous êtes un "acteur social ayant défini une stratégie d’identification au groupe". Ça rassure.
Principal défaut: le jour où elle aura fait le tour de la question, elle risque de vous quitter pour un amateur d’Ultimate Fighting ou de curling.
Son secret: elle rêve des félicitations du jury pour sa thèse sur "Les normes et les marges de la masculinité post-moderne sur la base de l’étude des habitus culturels des jeunes urbains éduqués".
La phrase à ne jamais dire: "Le sport est le nouvel opium du peuple". Ça, c’est à elle d’en juger.
Vivabilité: 8/10, si vous n’avez rien contre le fait d’être considéré comme un microbe sous un microscope. 



L’indifférente

Ce n’est pas qu’elle n’aime pas le foot, c’est que celui-ci, malgré vos efforts, lui reste totalement étranger, au point qu’elle semble une preuve vivante de l’inadaptation de l’esprit féminin aux arcanes de ce sport, et ce bien que ses capacités intellectuelles ne soient pas en cause.


Principale qualité: vous donne le sentiment que vous lui êtes supérieur au moins dans un domaine.
Principaux défauts: ne comprendra pas votre détresse un soir d’élimination cruelle; zappe inopinément en pleine séance de penalties; fait de la paella quand la France rencontre l’Espagne; vous cocufie probablement.
Son secret: en 1998, elle était en mission humanitaire au Swaziland.
La phrase à ne jamais dire: "Tu sais que Julie, du marketing, m’a invité à voir un match au stade?"
Vivabilité: 7/10.



typologie_sexiste_2.jpg


La négociatrice savante

Créature hybride issue de la Coupe du monde 98, située entre la candide tolérante et l’indifférente, elle a tout compris des stratégies masculines qui se tissent autour du football. Elle n’est pas dupe quand vous lui troquez un seizième de finale Le Havre-Saint-Étienne contre un cinéma, et vous fera payer cher d’avoir eu la faiblesse de lui imposer Auxerre en Coupe de l’UEFA alors qu’il y avait Sex and the city sur le câble.


Principale qualité: a compris que sa présence au match vous déculpabilise.
Principaux défauts: ne fait jamais le déplacement pour rien ; sait parfaitement que la Ligue des champions ne devient intéressante qu’à partir des huitièmes de finale.
Son secret: elle a appris par cœur Le football pour les nuls.
La phrase à ne jamais dire: "J’ai bien réfléchi, si on s’abonne à Canal numérique, tu pourras regarder MI-5 en VO".
Vivabilité: 7/10.



L’opposante haineuse

Pour elle, le foot, c’est la guerre. Et c’est même une question de principe, ce sport incarnant tout ce qu’il a de plus détestable chez un homme: sa vulgarité, ses potes, son goût pour la bière et pour le spectacle affligeant de "vingt-deux crétins en short qui se disputent un ballon". Faire le moindre effort de compréhension reviendrait, à ses yeux, à renier totalement son identité de femme. Finalement, elle a autant besoin du football que vous.


Principale qualité: on la quitte sans trop de regret.
Principaux défauts: fixera la date du mariage le jour de la finale de l’Euro; refuse catégoriquement la fréquentation de vos copains; ferait passer Halilhodzic pour un aimable animateur de colonies de vacances.
Son secret: au lycée, elle a été plaquée par le capitaine de l’équipe de foot de terminale.
La phrase à ne jamais dire: "Désolé pour les croissants, Téléfoot commence dans deux minutes".
Vivabilité: 1/10.

Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @PaladarNegroWeb: #Maradona Looks 👉 https://t.co/YCI6EpppRE https://t.co/MzlY2S1Gfa

OM, un été d’interrogations et de promesses - https://t.co/M5RHGuxH4x Par @Ba_Zenga https://t.co/xmq4QUfguZ

RT @Minoskovic: Leipzig-Salzbourg : un drôle de match en questions #RedBull #RBLRBS #EuropaLeague https://t.co/iRo5oJpoQA

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)