auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

> article suivant

Dernier carré

> article précédent

Les joies du quotidien

> article précédent

Bakayoko... Oh no!

Les "Monsieur" du 9 juillet

Commémorons le troisième anniversaire du 9 juillet 2006 en le racontant aux enfants de trois ans.
Partager
Tous les enfants du monde connaissent Roger Hargreaves et ses fameux ‘Monsieur’ et ‘Madame’, personnages un peu grotesques et présentant chacun un trait de caractère bien précis. Dans ce monde merveilleux croqué par cet homonyme de Owen se déroula, le 9 juillet 2006, la finale de la Coupe du monde de football.

Ce jour-là, Monsieur Non, aux gros sourcils, qui est en désaccord permanent avec tout le monde et sur tous les sujets, qui a raison quand il a tort, et qui a tort quand il a raison (ne nous regardez pas comme ça, c’est lui qui le dit), lança sur le pré onze ‘Monsieur’ affronter d’autres ‘Monsieur’ en bleu.

mr_non_domenech.jpg

Ainsi, ce soir-là, tout de blanc vêtus, et sous l’œil sévère et vigilant de Monsieur Malin, couraient sur la pelouse...


N°16 : Monsieur Rigolo
Il passa son temps à sauter vainement pour attraper avec ses mains les ballons qui lui passaient au-dessus de la tête lors du match, et à côté de ses gants lors des tirs au but. Monsieur Rigolo a fait rire tout le monde malgré lui, comme toujours d’ailleurs. Mais il a dû se sentir un peu seul quand ses copains décidèrent de jouer sans lui à partir de la deuxième mi-temps. Même qu’il a fini par bouder tout seul sur son poteau.

mr_migolo_barthez.jpg



N°19 : Monsieur Grincheux
Il a très mauvais caractère, et n’a pas aimé les piques gentilles de son glorieux aîné Monsieur Pressé. Alors, il le lui fit savoir avec une phrase très impolie et très irrespectueuse de l’âge avancé de son interlocuteur. Son pied droit a même été très méchant avec Monsieur Glouton, mais n’a pas été loin de donner la victoire à Monsieur Bagarreur.

mr_grincheux_sagnol.jpg



N°15 : Monsieur Incroyable
Rien n’est impossible à Monsieur Incroyable. Il a des pouvoirs magiques et les utilise pour motiver ses copains et réussir ses demi-finales et finales de Mondial. Il étouffa le grand Monsieur Gentil, mais à cause de ses copains, il perdit et il pleura. Beaucoup. Deux ans plus tard, il fut encore plus incroyable face à des oranges.

mr_incroyable_thuram.jpg



N°5 : Monsieur Bruit
Il a une grosse voix et… des grosses jambes. Et quand il parle et il joue, ça fait, hé ben, du bruit. Et même qu’il avait ‘envie de péter la gueule’ à Monsieur Mal Elevé qui n’avait pas été gentil du tout avec Monsieur Bagarreur.

mr_bruit_gallas.jpg



N°3 : Monsieur Etourdi
Il a toujours du mal à se souvenir de ce qu’il doit faire, comme marquer son ailier droit. Surtout en demi. Il a aussi complètement oublié de ne pas contrer le ballon qui amène le corner sur lequel Monsieur Mal Elevé égalisa pour ses petits copains bleus. Comme il oubliera deux ans plus tard contre les mêmes adversaires la ‘règle du dernier Monsieur’.

mr_etourdi_abidal.jpg



N°6 : Monsieur Petit
Il mange beaucoup de grosses viandes, comme les jambes des méchants qui embêtent Monsieur Bagarreur. Il pensait que le meilleur métier pour un homme de sa taille était d’écrire des livres pour enfants. Mais Monsieur Non en avait décidé autrement et le fit patienter quelque temps. Et certains qui l’auraient vu se laver dirent même que c’est plutôt dans des films pour adultes qu’on aurait dû le voir.

mr_petit_makelele.jpg



N°4 : Monsieur Grand
Le voici, le meilleur copain de Monsieur Petit. Il avait de très grandes jambes et ne savait pas quoi en faire. Aussi, Monsieur Petit l’aida et lui dit qu’elles pouvaient servir à aller vite de l’avant pour porter le danger. À la mi-temps, Monsieur Grand se dit alors que ses jambes étaient vraiment géniales pour courir. Il laissa alors Monsieur Petit loin derrière lui. Malheureusement, il perdit l’une de ses jambes. Et même qu’il n’a pas été assez grand pour empêcher Monsieur Mal Elevé de marquer.

mr_grand_vieira.jpg



N°7 : Monsieur Chatouille
Il eut très mal aux fesses au début, ça le démangea beaucoup et ça lui fit manquer le premier match face à Monsieur Neutre. Mais Monsieur Chatouille aime ça, et en redemande en tombant, parce que le gazon, ça chatouille énormément. Monsieur Malin fut dupe une fois, mais pas deux.

mr_chatouille_malouda.jpg



N°22 : Monsieur Farceur
C’était le petit nouveau, et il n’arrêtait pas de faire des blagues à tous ses petits copains. Mais tout le monde l’aimait bien, même Monsieur Bagarreur. Surtout Monsieur Bagarreur. Et tous l’encouragèrent dans cette voie, en lui assurant qu’il avait la tête de l’emploi.

mr_farceur_ribery.jpg



N°10 : Monsieur Bagarreur
Il n’aime pas qu’on l’embête. Ni lui, ni sa sœur. Alors quand Monsieur Mal Elevé vêtu de bleu vint lui parler d’elle, il le tapa avec sa grosse tête. Très fort. Comme dans le ballon stoppé par Monsieur Génial quelques temps auparavant. Monsieur Malin le vit, et lui demanda aussitôt d’aller se laver. Sous les applaudissements de Monsieur Non.

mr_bagarreur_zidane.jpg



N°12 : Monsieur Maladroit
Il n’aime pas les finales et se débrouilla ce jour-là pour percuter d’emblée un coude de plein fouet. Sonné pendant quarante minutes, Monsieur Maladroit retrouva ses jambes mais buta souvent sur Monsieur Génial. Comme son ami Monsieur Petit, il aurait pu être surnommé Monsieur Grand.

mr_maladroit_henry.jpg



Pour couronner le tout, Monsieur Malchance, qui portait le N°20 et que Monsieur Génial connaissait très bien, a voulu s’inviter à la fête et a touché du bois, comme Monsieur Bagarreur en début de match. Mais avec quelques centimètres en moins de réussite.

mr_malchance_trezeguet.jpg


Ainsi, Monsieur Non ne rejoignit pas au palmarès son idole Monsieur Étonnaaant (à prononcer avec l’accent de la Loire). Il aurait pu en vouloir à Monsieur Bagarreur qui avait quelque peu gâché sa fête. Mais ce dernier ne revint plus jamais sur la pelouse, et Monsieur Non sut aussi que sans lui, c’est avec la Coupe du monde dans son ensemble qu’il aurait été en désaccord. Alors, il se vengea sur ce satané Monsieur Malchance. Et sur tous ceux qui oseraient embêter sa petite Madame Beauté. Pendant très longtemps...

mme_beaute_denis.jpg
Partager

> sur le même thème

Quiz du PSG : les réponses

> du même auteur

1966, Moore en son jardin

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Un peu exagéré. https://t.co/acfGIy8nkV

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)