> article précédent

FC Porto, colheita 2010-2011

Les mots du mercato

Une balle dans le pied – Jouons les prolongations de "À partir de là" et "Oui, je crois que bon" avec trois nouvelles définitions de saison: le joueur intransférable, le joueur parti pour rester et le "club de son cœur"
Partager
Illustrons le miroir aux alouettes que constitue le marché des transferts – lire "L'appel des transferts" – avec les (re-)définitions de trois expressions auxquelles il est malheureusement impossible d'échapper.

* * *

1. LE JOUEUR INTRANSFÉRABLE

Définition
Se dit d'un joueur parfaitement transférable, mais pas en-dessous d'une certaine somme. Le joueur intransférable a généralement envie d'être transféré, surtout si ses employeurs actuels lui "manquent de respect" (c'est-à-dire refusent de revaloriser son salaire à la hauteur des sacrifices qu'il a consentis en mettant à leur service son immense talent). Le joueur intransférable, qui présente une forte tendance à sécher les entraînements, est transféré dans 90% des cas. Dans les autres 10%, il est transféré l'hiver ou l'été suivants.

Exemples
Résultats de recherche sur Google Actualités.

Variantes
"Je suis longtemps resté intransféré." (Sidney Govou)
"Les supporters de l'OM ne veulent pas comprendre que Drogba est intransférable à Marseille." (son agent)
"On ne peut plus transférer de sponsor sur le maillot, il n'y a plus de place." (le directeur marketing de l'AS Nancy-Lorraine)
"Je souhaite que le juge d'application des peines me déclare intransférable aux Baumettes." (Rolland Courbis)
"Nos joueurs sont invendables." (Gervais Martel)

(...)

Le joueur "parti pour rester" et le joueur qui signe dans le "club de son cœur" sont là:

une_balle_dans_le_pied.jpg
Partager

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Sinon, en Ligue 1, on en est là. La Gazette: https://t.co/kZ2ru58Etc https://t.co/3D3KsFdCFX

[Un jour, un but] Solskjær 1999, le miracle du Camp Nou - https://t.co/yZKiyN86wl Par @richardcoudrais et @Ba_Zenga https://t.co/6SOiQk0Wvg

Surdimensionnement, accessibilité insuffisante, PPP toxiques, charges trop lourdes: on avait pourtant prévenu :) https://t.co/q05MFDvN9N

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)