auteur
La rédaction

Du même auteur

> déconnerie

The Bernard Mendy Facts

> article précédent

Sept secondes et un but

> article précédent

Revue de stress #17

Les raisins de la couleur

Boîte à gif, édition spéciale – Les supporters girondins mériteraient plus que le prix de l'animation la plus spectaculaire de la saison, avec l'explosion de couleurs du match d'hier: un peu de la considération dont tous les supporters sont privés.

Partager

 

 

 

La séquence ci-dessous ne devrait théoriquement pas figurer sur cette page, puisqu'elle fait partie de celles dont la Ligue interdit la diffusion au nom des droits exclusifs que possèderaient les diffuseurs de la Ligue 1 sur cette dernière (lire "Le football n'a plus une seconde à perdre"). Cette séquence est aussi superbe: peut-être y a-t-il eu des précédents dans d'autres tribunes, mais les supporters des Girondins semble avoir inventé une nouvelle manière, ô combien visuelle, d'animer la leur, renouvelant l'exercice du tifo et trouvant une alternative à la fois licite et inoffensive aux fumigènes – dont l'interdiction est un des chevaux de la bataille menée par la LFP contre les Ultras.

 

 

 

 

 

Si l'on a choisi de publier cette image ici, c'est donc, d'une part, parce que son effet est proprement sensationnel – et si la Ligue avait une once d'intelligence, elle la laisserait librement circuler au plus grand bénéfice de sa compétition (au lieu de quoi, les séquences tournées par les supporters eux-mêmes, sur place, se retrouvent bloquées sur les sites de diffusion vidéo). D'autre part parce qu'elle montre ceux que la Ligue ne veut ni voir, ni entendre: des supporters. Capables de participer à "son" spectacle, mais aussi d'exprimer une conception pacifique de leur soutien. Car si l'image de l'explosion de couleurs a été montrée par les diffuseurs, Canal+ n'a par exemple pas fait état dans le CFC du traditionnel "mélange" des supporters stéphanois et girondins dans les gradins, ni du tour de stade effectué par une bâche des Verts.

 

Ces informations présentent pourtant un intérêt général. Mais elles feraient sortir les supporters de leur fonction décorative – sonore et visuelle – qui ne doit dispenser aucun message d'aucune sorte sur leur statut, sur les évolutions du football et sur le sort que celui-ci leur réserve. La semaine dernière, la Ligue et la Fédération ont brillé par leur absence aux Assises nationales du supportérisme, s'enferrant dans un refus du dialogue dont le caractère absurde et irresponsable est de plus en plus intenable, malgré la complicité des médias spécialisés qui refusent de faire des supporters un sujet légitime. Les supporters méritent mieux. Au moins qu'on les remercie d'offrir quelques secondes de pure fantaisie visuelle – en même temps qu'ils s'offrent un moment de franche rigolade.
 

Partager

Boîte à gif


La boîte
2014-12-15

Loupés, envols et exfiltrations

Boîte à Gif #14 - On peut rater un but avec virtuosité, conjurer le sort avec les mains, expédier sa chaussure avec son tir, catapulter un balle avec grâce. Mais pas jouer hors du terrain.


La boîte
2014-12-08

Coups d'épaule, bonds et frustrations

Boîte à Gif #13 - En force ou en finesse, beaucoup d'histoires se terminent par terre. Et tout le monde ne le vit pas de la même façon.


La boîte
2014-12-01

Toucher rectal, touches de balle et choc frontal

Boîte à Gif #12 - Des effusions plus ou moins tendres, des contacts plus ou moins volontaires avec le ballon: le football, c'est avant tout des rencontres.


>> tous les épisodes de la série "Boîte à gif"

Sur le fil

RT @MouradAerts: Retour sur les débats autour du prix des places pour OM/PSG. "Deux vélodromes vont bientôt cohabiter au sein de la même en…

Parmi "les titres auxquels vous avez échappé" de notre CR de #FRALL, un joli "Löw on l’emportera". Le reste est im… https://t.co/gIZnSmk6Wn

RT @tomwfootball: There are over a billion active accounts on Instagram. I think Lassana Diarra’s might be the worst https://t.co/YUZE7wpjlh

Les Cahiers sur Twitter