auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Ligue 1 : quelle concurrence pour le PSG ?

Une Balle dans le pied – Cette saison, Nice et Monaco mettent le PSG sous pression, mais celui-ci peut-il (doit-il) être durablement concurrencé? Un article avec des tas de graphiques en bichromie (et même le retour du Classement en relief®). 

Partager


(…) Pour Nice, un sacre rappellerait celui de Montpellier en 2012, dernier titre avant la nouvelle ère parisienne : un coup a priori unique, résultat d’une conjonction de conditions exceptionnellement favorables et d’une dynamique d’outsider. Sur le podium depuis trois saisons, Monaco est dans une position de challenger plus attendue, voire trop attendue. Le second club français repris par un actionnaire richissime accomplit enfin un de ses objectifs initiaux : disputer le titre au PSG.

 

Or contester la suprématie du PSG est d’intérêt général, celui du PSG compris. On peut penser qu’une domination sans partage assoit le prestige du club parisien… Mais à vaincre sans concurrence, on triomphe sans gloire. D’autres facteurs moins symboliques plaident en faveur de cette concurrence. On a souvent avancé que faute d’opposition, l’équipe parisienne se préparait mal aux joutes plus relevées de la Ligue des champions. Plus largement, le Paris SG pâtit d’un manque de prestige de la Ligue 1, même s’il a contribué à stimuler l’attention internationale sur elle. Le club a beau faire partie de la nouvelle élite européenne, son statut dépend encore en partie de celui du championnat où il évolue.

 

Cette saison, l’élimination retentissante à Barcelone a fait du titre une nécessité. Mais d’un strict point de vue économique, l’intérêt à être champion est secondaire pour le PSG, tant domine la nécessité de se qualifier pour la Ligue des champions. Le différentiel de droits télé est minime par rapport au budget et à moyen terme, une rivalité intense entre deux, trois ou quatre cadors nationaux – auxquels viendraient se mêler l’outsider en forme de la saison – aurait pour bénéfice de relever la valeur de la compétition, et donc le montant des ressources qu’elle est susceptible de générer. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager
>> aucune réaction

Le championnat de France


Alex Lagazette
2018-01-20

La Gazette de la L1 : 21e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Le match qu'il ne fallait pas rater • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


Alexandre Lagazette
2018-01-17

La Gazette de la L1 : 20e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Le match qu'il ne fallait pas rater • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2017-12-24

La Gazette de la L1 : 19e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Le match qu'il ne fallait pas rater • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Le maillot national, une zone à défendre contre les sponsors?" Ma chronique chez @lemonde_sport - https://t.co/5jifEwtP08…

RT @StanTouchot: Ca c'est superbe. La VAR sponsorisée au Mondial. Par une boîte de paris en ligne, ça serait l'idéal, je pense. https://t.c…

À Lyon, un virage en pente douce: le supportérisme au pluriel de Générations OL. Nouvel épisode de la tournée… https://t.co/1IHMJnxB2E

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves


Fahrenheit 4-5-1

"Quand la température monte entre joueurs et arbitres." (lequipe.fr)

Gigi, larmes rosso’

"Les tifosi de l'AC Milan ont fait craquer Gigi Donnarumma qui a fondu en larmes." (lequipe.fr)

Téléteubé

Lala : ‘Des erreurs bêtes’. (lequipe.fr)

Pibe de horror

"Une statue de Maradona complètement ratée." (libé.fr)

Se sortir les rince-doigts

"Les joueurs d'Everton privés de repas de Noël." (lequipe.fr)