auteur
E. S.

Du même auteur

> article précédent

Extension du domaine de la crise

Lorient-Bordeaux : le supplément Télé

Après la finale au Stade de France, la finale sur France 3... L'occasion de parler de Chenez en dessinateur pas drôle, et des banderoles qui flattent les commentateurs, même quand c'est Charles Biétry.
Partager
Chenez de mauvais humour
Charles Biétry a profité de son départ de Canal+ pour emporter dans ses bagages au moins une bonne idée: celle de rythmer la diffusion des matchs par l’apparition à l’écran de dessins d’humour. Le problème, c’est qu’il ne s’est pas contenté de rapatrier l’idée, il a aussi rapatrié le dessinateur. Chaque match de Coupe de la Ligue est donc illustré par Chenez. Transfuge de l’Equipe, celui-ci est le spécialiste d’un humour vaguement niais, dénué de tout esprit critique, politique et de second degré. On peut même s’interroger sur la légitimité du terme "humoristique" pour qualifier son travail. C’est donc un véritable calvaire que doit subir le spectateur à chacune des apparitions de ses croquis.

Ceci est un certificat de crétinisme géant
Bienvenue sur France Un
On ne reviendra pas ici sur les commentaires de Biétry — maintes fois raillés sur ces pages — mais sur un épisode pour le moins affligeant de cette soirée de football. Le réalisateur de France 2 s’est en effet visiblement cru obligé de pasticher TF1 en montrant une banderole déployée par les supporters bordelais et indiquant "Biétry Président", à l’instar de ce qui est habituellement réservé au célèbre duo Roland-Larqué. Sur la chaîne de Mougeotte comme sur le service public, le cirage de pompe de commentateur semble donc constituer une arme particulièrement efficace pour permettre aux anonymes de montrer leur face à la télé. Il faut dire que le geste est si aisé et payant que les supporters auraient tort de s’en priver. Et c’est après tout nettement plus simple que de sortir "vainqueur" du casting de Loft Story.
Même si cette pratique est finalement moins grave qu’énervante, on peut cependant regretter que les réalisateurs se prêtent à ce petit jeu stupide et absolument sans intérêt.
Partager

Les médias et les journalistes


Jacques Blociszewski
2020-06-13

Après la crise, la désintégration du football?

Le football de l'immédiat post-Covid, avec ses tribunes vides et ses matches joués coûte que coûte, annonce-t-il le football que Jorge Luis Borges, Enki Bilal et Umberto Eco avaient prédit? 


Jérôme Latta
2020-05-22

L'Équipe : la révolution sans les armes

Le quotidien du sport esquisse un programme pour réformer le football, mais il montre ses limites et choisit en Arsène Wenger un évaluateur très partial.


Jérôme Latta
2020-03-07

Christian Jeanpierre, l'air de rien

L'éviction annoncée de "CJP" par son employeur de toujours, TF1, lui vaut enfin un peu d'indulgence. Offrons-lui un bout de rétrospective. 


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)