auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Le geste fair play du week-end

Maillot 2017/18 du PSG : le décryptage

À l'instar du Beaujolais, les maillots nouveaux sont présentés avec leur lot de métaphores marketing: il faut bien leur donner un goût de banane pour les faire avaler. Notre cellule sémiologie s'est penchée sur celui du PSG.

 

Partager

 

Il semble que plus un maillot est caractéristique et identifié à un club, plus il faut s'en éloigner. Ainsi de celui de l'AS Monaco, dont la nouvelle tunique réussit à négliger la diagonale, et ne parlons pas des innombrables candidatures des Girondins à la Cacamiseta. Pour le Paris Saint-Germain cette saison, c'est la bande centrale rouge qui, sur le point de disparaître, n'existe plus qu'à l'état de filet, sans parler de l'abandon du blanc. S'ajoute le choix d'un grenat qui évoquera inévitablement la couleur du drapeau qatari. Un tout petit avant-goût du maillot extérieur entièrement jaune présenté dans la foulée.

 

L'exercice s'accompagne inévitablement de la justification des changements dans une novlangue marketing qui témoigne de la nécessité de créer une nouvelle discipline au sein des sciences sociales: la bullshitologie. Comme le véritable et seul motif est inavouable (on prend prétexte de la nouveauté pour relancer les ventes à un prix prohibitif et à un public captif), il faut affabuler.

 

Le laïus officiel commence ainsi par ce qu'en rhétorique on appelle un foutage de gueule: "Toujours très présente et forte, l’histoire et la culture du club ont inspiré la conception du col". On apprend aussi que "Le mot «Paris» intégré sur le col à l’arrière du maillot célèbre la Ville Lumière". Aurait-il été inscrit le mot Montargis que c'est la Venise du Gâtinais qui aurait été célébrée. La couche de boniment technologique ne nous sera pas épargnée: "Les manches intégrant la technologie Aeroswift produisent un motif géométrique subtil qui améliore l’ajustement lorsque l’athlète est en mouvement". On a envie de hurler: "Pourquoi?", mais on sait que ce cri se perdrait dans un néant glacial et infini. 

 

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

Partager

Décryptages


2017-12-12

Photo du PSG à Disneyland : le décryptage

Ce week-end, l'effectif du PSG s'est rendu à Disneyland Paris pour fêter Noël. Révélations sur la photo de groupe dans l'escalier du château.


2014-11-27

Mascotte de l'Euro 2016 : le décryptage

Dévoilée la semaine dernière, la mascotte du championnat d'Europe 2016 devait encore être démontée pièce par pièce. Notre cellule sémiologie s'y est collée.


2014-03-05

Maillot extérieur de l'équipe de France : le décryptage express

L'équipementier des Bleus a présenté sa dernière production. Une resucée des précédentes, qui continue à ressembler plus à un polo de minigolf qu'à un maillot de football. On a traduit le message du visuel officiel.


>> tous les épisodes de la série "Décryptages"

Sur le fil

RT @richardcoudrais: "90 minutes" de Yannick Grossetête : une incroyable BD foot arbitrée par @ericguillaud https://t.co/uO511fyWey

2038, Neymar Junior Junior prend son élan… Un excellent exercice de foot-fiction qui imagine le krach de l’industri… https://t.co/d6zcCwB34s

RT @JeanDamienLesay: "Les organisateurs sportifs devraient se plier aux normes et aux lois du pays dans lequel ils viennent, et non l'inver…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 16h41 - Lionel Joserien : Franchement qui imaginait Arsenal s'en sortir mieux que cela ? Je ne connais pas le détail du... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h40 - Basile mais pas boli : Je poste ça là et parce que j'ai pas envie qu'on me rentre dedans comme dans Kilyan, mais elle... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 16h38 - Aristofan : Ce doit être la deuxième ou troisième fois que Nadal abandonne un match de GC en carrière.... >>


Quelles évolutions pour l'avenir?

aujourd'hui à 16h32 - Redalert : Liga Sagres/NOS >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 16h30 - blafafoire : Pas d'accord sur "Black Book est largement au-dessus du reste de sa filmo", mais c'est une histoire... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 16h28 - djay-Guevara : J'adore la Coupe de France, et ce qui est criticable, ce sont ce que les instances en ont fait.... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 16h23 - Redalert : Et Tonton, te servir de Petr Cech pour me faire dire quelque chose que je n'ai pas dit, c'est bas,... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h22 - Cleaz : Redalertaujourd'hui à 13h23Il n'y a pas les Italiens cet été. Il faut bien quelque chose pour se... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 16h09 - Espinas : Pourquoi c'est fou? Les autres athlètes sont peut être aussi dopés et mêmes propres, le dopage... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 15h28 - Back-T-Oblak : Oh mon dieu, ils ont tué Kenny Lala"L'acteur qui jouait Tinky Winky dans les Télétubbies est... >>


Les brèves


Fahrenheit 4-5-1

"Quand la température monte entre joueurs et arbitres." (lequipe.fr)

Gigi, larmes rosso’

"Les tifosi de l'AC Milan ont fait craquer Gigi Donnarumma qui a fondu en larmes." (lequipe.fr)

Téléteubé

Lala : ‘Des erreurs bêtes’. (lequipe.fr)

Pibe de horror

"Une statue de Maradona complètement ratée." (libé.fr)

Se sortir les rince-doigts

"Les joueurs d'Everton privés de repas de Noël." (lequipe.fr)