> article suivant

Revue de stress #171

> article suivant

L'invention du consultant

> article précédent

Toko 1982, toujours le plus beau

> article précédent

La dynamite de Zagreb

Marcel Desailly : le meilleur de lui

Immense joueur, Desailly est entré dans la légende avec son melon sous le bras. Ses 10 plus grandioses déclarations + le Marcelbonus.

Partager

 

Les plus jeunes s'imaginent peut-être que c'est l'époque récente qui a engendré le plus de footballeurs dotés d'ego stratosphériques, avec les nombreuses stars contemporaines, nombrilistes et prétentieuses à la hauteur du montant de leurs transferts et de leurs émoluments. Ce serait oublier un peu vite les jalons posés par Marcel Desailly, que sa candeur a poussé à lâcher, avec une belle régularité, d'innombrables moments d'autosatisfaction publique qui faisaient à l'époque (pas encore habituée, donc) écarquiller les yeux d'incrédulité. "On savait que j'étais un grand défenseur, on sait maintenant que je suis aussi un grand milieu de terrain", déclara-t-il par exemple au sortir d'un match avec le Milan AC.

 


France Football, mars 2004.

 

 

Attention, il ne faudrait pas réduire Marcel Desailly à cette melonite aiguë, pas plus qu'à son image de businessman invétéré: il a été un gigantesque défenseur, une pièce essentielle des titres de 1998 et 2000 avec les Bleus, et son palmarès mérite le plus grand respect. Le principal tort de l'intéressé est d'en avoir eu une conscience un peu trop aiguë. Patrice Évra, Samuel Eto'o, Zlatan Ibrahimovic, Cristiano Ronaldo: rencontrez votre maître.

 

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

 

 

 

Le Marcelbonus

« On a dit des choses fausses en disant que j'étais un individualiste! Ce qui est complètement faux. » (Infosport, août 2002)

 

« Je veux devenir mon propre patron en continuant à surfer sur mon image. » (Sportifs, octobre 2003)

 

« Je compense mon manque de volume physique par le placement sur le terrain et par l'intelligence de jeu que j'ai acquise durant toutes ces années. » (Le Monde, décembre 2003)

 

« N'oubliez pas que je suis quand même le capitaine de Chelsea. » (Le Monde, décembre 2003)

 

« Cette expérience au Qatar n'a fait que renforcer mon amour du foot. » (L'Équipe, avril 2005)

 

« Moi je suis très satisfait de la performance de Lille. » (Canal+, septembre 2006)

 

 

 

LIRE AUSSI : JEAN-MICHEL AULAS, L'ANTHOLOGIE

Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @LaurentFavre: André-Pierre Gignac encense Marcelo Bielsa et Didier Deschamps dans la même (excellente) interview à @lemaglequipe https:…

RT @FargeRemi: ⚽️💶 Petit thread sur le scandale du FCSM depuis 5 ans. Pour que les non-initiés comprennent les tenants et aboutissants 👇🏻

Votre exemplaire de la Revue de stress est disponible à l'accueil: https://t.co/NbNn2XhFbS https://t.co/PjWTd2lnl4

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 18h01 - L'homme bus : Si c'est Mc Carthy, je dirai plutôt Méridiens de Sang (dont j'ai un vague souvenir de prépa, ça... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 17h58 - Nicordio : ############################## SPOILER GOT S08E02 ###############################D’accord avec... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h12 - gimlifilsdegloin : M Cyclodromeaujourd'hui à 16h21Tous les fondamentaux de l'économie Mondiale sont ad minima dans... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 17h05 - M.Meuble : Effectivement, on comprend mieux via le fil parisien.Il disait utiliser une application pour... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 16h57 - De Gaulle Volant : Nice a sa Belgique >>


Geste technique

aujourd'hui à 16h54 - Dede Bâilleur : Flo Riant Sans Son21/04/2019 à 20h59J'ai un vague souvenir d'une petite vidéo (du Monde je crois)... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h16 - le Bleu : C'est vrai que Pierre-Alain Frau avait atteint 13 buts quand il avait été entouré de Hazard... >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 14h27 - cocobeloeil : Nan, pas de limites. C'est essentiel. Chacun est libre..Ainsi, l'an prochain le PSG pourrait... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h24 - Zazie et Zizou : CELTIC BHOYaujourd'hui à 11h38Comprenons-nous bien, je ne dis pas qu’en passant le Thunder, les... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h00 - Run : Il y a 30 ans, on revenait en D1. Un des plus chouette moment de supporter. Et on continue les... >>


Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)