auteur
Pierre Martini

Du même auteur

> article précédent

L1 :: la Gazette :: J13

> article précédent

Fausses notes

« Metz, c'était un bon tirage »

La vérité sur la Coupe de la Ligue? Elle sort de la bouche d'un joueur lyonnais anonyme qui s'est confié à nous après OL-Metz (1-3).
Partager
"On est tombés contre une équipe bien organisée. C'est une grosse frustration, on est très déçus". C'est bon, vous l'avez? La Coupe de la Ligue, c'est une pression terrible. Il faut pas montrer qu'on fait semblant de jouer, et après, il faut encore convaincre tout le monde qu'on est abattus d'être éliminés. Enfin, à Lyon, parce qu'il y a des équipes de pouilleux qui la jouent vraiment, la Coupe de la Ligue. D'ailleurs, Metz, c'était un bon tirage.

Internationaux
trophee_CL.jpgParce que nous, on est trop contents de s'enlever cette épine du pied. Même Puel a eu du mal à cacher sa joie, lui qui ne sourit que quand il se brûle. Mais en dehors du tic nerveux sur sa joue qui traduit une grosse satisfaction, son air accablé a dû faire impression sur France 3. Déjà que pour regarder cette chaîne, franchement, il faut être vieux ou dépressif... Alors le coach, avec sa tête à jouer dans Derrick, il est dans son élément.
V'là le trio avec Lacombe et Aulas! Ceux-là, quand ils gagnent, tu as l'impression que leur dépression s'aggrave. Enfin, le big boss a dû être contrarié, parce qu'il a toujours des invités et qu'il aime pas trop avoir l'air bête en société. Il dit qu'une équipe qui a coûté si cher avec tous ces internationaux, elle n'a pas le droit de perdre. Je veux bien, mais il y en a certains ce soir, on aurait plutôt dit des internationaux de tennis.


Pour du beurre
La Coupe de la Ligue, pour les entraîneurs, c'est une plaie. Ça casse le travail. Il faut faire des équipes bizarres comme dans Football Manager et ta dynamique du championnat ou de la Coupe d'Europe, elle est toute perturbée à l'arrivée. Tu te retrouves vite à jouer contre le Bayern comme contre Châteauroux. Surtout qu'à l'OL, on s'en fout de se qualifier pour la Coupe de l'UEFA: on y arrive aussi bien en faisant la Ligue des champions.
Un match de CL, c'est un peu comme un entraînement en public ou un match pour du beurre – d'ailleurs on y est entrés comme les Messins dans notre défense. Puel, il préfère les vrais entraînements, parce qu'en match, il est quand même obligé de mettre des attaquants. Bon, en même temps, envoyer Piquionne tout seul en pointe, ça revenait à peu près au même. Pauvre Fred, il aura beau coller ses bouts de match ensemble, ça fera jamais une saison.

Le coach a pu compter sur d'autres joueurs qui évoluent toujours à leur vrai niveau, comme Fabio Santos ou Vercoutre. Rémi, c'est une vraie assurance anti-Coupe de la Ligue. Même pas besoin de Boumsong pour en prendre trois. Grosso, lui, il s'adapte à l'enjeu. Par exemple, il est excellent en finale de Coupe du monde. Alors devine un peu comment il joue en huitièmes de Coupe Moustache.


Premiers rangs
Même pour caser le public, les mecs se sont amusés. Tout le monde groupé dans la tribune en face des caméras, pour faire illusion. Et puis un carré de spectateurs collé en plein milieu du virage. Pour donner un fond aux coups francs de Juninho filmés de derrière? Mais alors, pourquoi ils n'ont pas mis les jolies filles aux premiers rangs, comme dans Canal Football Club? 18.000 spectateurs... Imagine la même chose à OL Land: on va entendre craquer les côtes des adversaires de Réveillère jusqu'en haut des gradins.

Enfin, ça n'empêchera pas Thiriez d'annoncer un nouveau record de fréquentation. Peut-être qu'il voit des gens morts dans les tribunes, comme dans Le Sixième sens. Quand même, il doit en avoir marre, des fois, de faire de la retape pour sa coupe en plastique. Enfin, il a pas le choix. C'est pas comme si il était président de la Ligue, hein.
Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)