auteur
Manuel Mary

Du même auteur

> article précédent

Raymond et merveilles

> article précédent

Et on joue sans Trez' ?

Nice-Valenciennes sans arbitre

Dans le cadre de l’opération "Un monde sans arbitres, ayons le même maillot sans la même passion", la LFP a décidé de faire jouer un match de L1 sans aucun arbitre de centre, arbitre assistant ni quatrième arbitre. Résumé du match.
Partager
Le tirage au sort a désigné la rencontre Nice-Valenciennes, comptant pour la 35e journée du championnat, inspirant ce commentaire à Frédéric Thiriez: "Quand ça veut pas...".

20h. Coup d’envoi des autres matches de L1. Au Stade du Ray, Lilian Laslandes regarde sa montre à quartz et va frapper à la porte des vestiaires de VA en leur disant qu’il serait peut-être temps d’y aller. Les équipes sortent des vestiaires, et chaque joueur rentre sur le terrain à son rythme. La claudication de Cyril Rool est due à la présence de crampons de 28 au soulier droit, contre 16 au gauche.

20h23. Début du protocole. Les joueurs se serrent la main. Frédéric Antonetti chambre, un par un, les joueurs valenciennois. Antoine Kombouaré, interdit de banc, s’installe en tribune.

20h42. Coup d’envoi, donné par Lilian Laslandes. Sa transversale sort en touche. Tandis que Sébastien Roudet s’apprête à jouer la touche, Florent Balmont se jette en avant sur lui, les deux pieds décollés. Il agite très vite les bras, jugeant qu’il a joué le ballon. Soulevé de terre par Éric Chelle, il finit par admettre qu’il y avait peut-être un petit quelque chose, et VA joue le coup franc.

anto_kombou.jpg8e minute. Kombouaré se glisse subrepticement le long des gradins et s’installe sur le banc visiteurs. Il fait passer à Savidan la consigne suivante: "Joue à la limite du hors-jeu". Puis il précise: "Juste à côté de Lloris".

11e. Cyril Rool agrafe le maillot de Geoffrey Doumeng à sa manche droite. Florent Balmont sautille sur la cheville de José Saez, qui venait de le mordre.

15e. Savidan, hors-jeu d’une quarantaine de mètres, récupère une transversale de David Ducourtioux. Lloris s’interpose.

23e. Baky Koné s’infiltre dans la surface, mais Williams Martinez l’attrape par les cheveux, le fait tourner et l’envoie en corner. Lilian Laslandes insiste pour tirer un penalty, ce qu’il obtient après six minutes de discussion. En échange, VA réengagera en tirant un corner.

24e. Ederson marque le penalty après avoir stoppé trois fois sa course d’élan jusqu’à ce que Penneteau n’arrive plus à se relever. 1-0. Kombouaré crie au scandale, mais ne trouvant nul arbitre, va insulter trois stadiers. Le corner valenciennois ne donne rien.

31e. Rudi Mater joue une touche au pied. Sebo dévie sur Savidan, hors-jeu, qui égalise à bout portant. 1-1. Invectivé par un supporter niçois, Abdeslam Ouaddou monte en tribunes pour s’expliquer avec lui. Apaisé, il en profite pour prendre un kebab frites à la buvette. Antonetti le soupçonne de jouer la montre.

45e+18. Mi-temps, signalée par Lilian Laslandes qui constate que sa montre à quartz s’était arrêtée. Après une demi-heure de pause, il demande aux Valenciennois de bien vouloir revenir jouer la seconde période.

49e. José Saez retient Baky Koné, qui filait au but, par la gorge. Lilian Laslandes arrache une bande rouge de son maillot, la plie en quatre pour confectionner un carton, et tente d’expulser Saez. Comme il refuse de sortir du terrain, Apam lui attrape le cou et lui brise les cervicales.

55e. Souhaitant forcer la décision à onze contre dix, Antonetti fait sortir Apam et Kanté, et rentrer Bamogo, Modeste, Job et Padovani, ces deux derniers en rampant aux poteaux de corner.

66e. But de Nice, inscrit d’un smash par Olivier Echouafni. 2-1. Antonetti décrète que le match sera fini après vingt secondes de temps additionnel, et demande à ses joueurs de sortir du terrain. Il est toutefois trahi par l’horloge du stade, qu’il a omis d’avancer.

78e. À dix, VA pousse mais se heurte au mur dressé par les Niçois devant leur surface de réparation. Roudet ôte patiemment les briques, mais ses frappes sont systématiquement repoussées soit par Lloris, soit par Letizi, qui jouent côte-à-côte. Jeunechamp assomme tous les joueurs qui viennent dans sa zone, y compris Bamogo.

90e+16. Lilian Laslandes considère que le match est fini. Les Valenciennois refusent de le reconnaître, estimant qu’on en est à peine à la cinquantième minute, et continuent de jouer. Rool crève alors tous les ballons, un par un, à coups de crampons. Au cours de la bagarre générale, Kombouaré adresse le même coup de tête qu’en1993 contre le Real. Frédéric Antonetti est évacué sur une civière. Devant sa télé, Tony Chapron, radieux, reprend du gratin dauphinois.
Partager
>> dernière réaction : «Preum's.» / 13/03/2012 à 16h54
>> voir les 6 réactions

> sur le même thème

Raymond et merveilles

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 14h24 - Edji : Non mais le droit de retrait suppose que le salarié puisse raisonnablement penser qu’un danger... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h04 - Ayeeeew ready ? : J'ose pas imaginer si on avait perdu du coup... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 13h44 - OLpeth : Ah ben c'est chouette, on pourra être champion du monde des arbitres au moins. Ça consolera (pas... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 13h03 - Hydresec : Attends, on a failli éliminer l'équipe qui s'est pris 0-3 contre Arsenal dès son premier match... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 12h59 - Delamontagne est Belle : Kireg> Justement, pourquoi faire payer à Stephan un mercato pas au niveau? Je trouve ça injuste... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h16 - Gouff : Encore un fois ils ont raison d'être monté au créneau sur la billeterie mais c'était pas une... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h11 - Lucho Gonzealaise : A propos de Dallas, on n'est juste pas encore prêt pour le tall ball Doncic-Prozingis-Marjanovic,... >>


Manette football club

aujourd'hui à 11h57 - Lescure : Je suis preneur de reco sur le sujet notamment sur la jouabilités sur PC. Je dois changer d'ordi... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 11h24 - Gilles et jeune : KiregPas trop le temps de répondre pour l'instant, mais je t'invite à me relire pour voir combien... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 10h54 - Cush : Pas top le copier-coller.Le texte que je cite est dispo ici :www.tinyurl.com/y42vo2br >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)