> article précédent

Une simulation mal payée

Nicollin : son best of du Diaporama

Alors que les nécrologies plus ou moins apologétiques se multiplient, optons pour un hommage par la bande à l'homme du MHSC, en images et en légende(s). Avec un tel personnage, le bon goût n'était pas requis.

Partager

 

 


"Monsieur Nicollin, vous dites que le ventre mou s'éloigne, mais n'est-ce pas simplement un effet de la pesanteur?"

 

 

 


"Je te préviens, je te fais la bise pour les journalistes, mais je couche pas!"

 

 

 


Déterrer Yves Montand, c'était déjà limite. Mais Simone Signoret, c'est vraiment ignoble.

 

 

 


Quand la blonde montre la lune, le vieux regarde ses seins.

 

 

 


"Pour une insulte à caractère xénophobe, tapez 1. Pour une insulte à caractère sexiste, tapez 2".

 

 

 


"Bravo Monsieur Nicollin, mais Monsieur Dumas a mieux avec 'levrettes', un choc de titans en perspective."

 

 

 


À la Mosson, ça rigole pas quand Loulou Nicollin commande un nem.

 

 

 

 


"Pendant ce temps, j'ai vendu les trois quarts de mon équipe et vous avez rien vu!"

 

 

 


"Messieurs, je vous pensais pusillanimes mais je vais devoir faire montre de tempérance et oublier mes propensions atrabilaires.
- Président ?!
- Je déconne, on leur a bien mise au cul !"

 

 

 


"Oh mais dis donc, ma poupée, il doit être tout trempé ton gazon à toi aussi non?
- Justement, laisse tomber, il est impraticable."

 

 

 


Toujours le premier sur la déconne, Jabba le Hutt a encore piqué sa bure à l'Empereur.

 

 

 


S'asseoir à côté de Nicollin quand ta religion interdit le porc et l'alcool, ça rend forcément un peu nerveux.

 

 

 


"C'est quoi? Un deuxième soleil?
- Nan, c'est Loulou Nicollin qui s'est mis sous radiothérapie depuis que la viande est cancérigène."

 

 

 


Le Nokia résiste à tout, même aux blagues de cul que Louis Nicollin envoie par SMS.

Partager

> sur le même thème

À l’origine de la remuntada

> Dossier

Déconneries

Déconneries


2017-12-12

Photo du PSG à Disneyland : le décryptage

Ce week-end, l'effectif du PSG s'est rendu à Disneyland Paris pour fêter Noël. Révélations sur la photo de groupe dans l'escalier du château.


Georges Sable et Albert Unepierre
2017-12-12

La Champions League : demain dans l'Aube?

À l'heure où blanchit la Champagne, une publication scientifique parue dans la revue Transactions on Football Analytics annonce la qualification de l'ESTAC en Ligue des champions d'ici 2024. En voici la preuve par Troyes…


Agence Transe Presse
2017-11-23

OL : ouverture d'une enquête pour "dérive sectaire"

Agence Transe Presse – La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) s'alarme de la radicalisation des supporters de l'Olympique lyonnais et pointe ses dirigeants. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Le maillot national, une zone à défendre contre les sponsors?" Ma chronique chez @lemonde_sport - https://t.co/5jifEwtP08…

RT @StanTouchot: Ca c'est superbe. La VAR sponsorisée au Mondial. Par une boîte de paris en ligne, ça serait l'idéal, je pense. https://t.c…

À Lyon, un virage en pente douce: le supportérisme au pluriel de Générations OL. Nouvel épisode de la tournée… https://t.co/1IHMJnxB2E

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves


Fahrenheit 4-5-1

"Quand la température monte entre joueurs et arbitres." (lequipe.fr)

Gigi, larmes rosso’

"Les tifosi de l'AC Milan ont fait craquer Gigi Donnarumma qui a fondu en larmes." (lequipe.fr)

Téléteubé

Lala : ‘Des erreurs bêtes’. (lequipe.fr)

Pibe de horror

"Une statue de Maradona complètement ratée." (libé.fr)

Se sortir les rince-doigts

"Les joueurs d'Everton privés de repas de Noël." (lequipe.fr)