auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

> article suivant

Une jeunesse à toute vitesse

> article précédent

La Gazette de la L1 : 5e journée

OM, un été d’interrogations et de promesses

Après un mercato mouvementé, l’Olympique de Marseille a signé une fin d’été imparfaite, ponctuée par la défaite face à Francfort en Ligue Europa, mais non dénuée de promesses.

Partager

 

Mario Balotelli n’a donc finalement pas rejoint l’OM, ni aucun autre attaquant de pointe d’ailleurs. Mais le club phocéen a attaqué sa saison 2018/19 sur des bases connues, dans une continuité rare pour lui. Et très probablement renforcé au milieu de terrain, avec le recrutement de Kevin Strootman, dont les premières apparitions laissent augurer qu’il s’agit d’une bonne pioche.

 

L’apport du Néerlandais pourrait définitivement régler le problème de l’entrejeu tant le joueur semble fort dans le duel, très intéressant pour apporter le surnombre et avancer sur le terrain balle au pied ou sur une passe – à l'image de ce service pour Thauvin sur le troisième but marseillais face à Guingamp. Si en plus, à ses côtés, Morgan Sanson reste aussi performant voire continue sa progression, il y a là des options non négligeables pour Rudi Garcia. Lequel peut également sortir sa carte Maxime Lopez à l’occasion, comme dimanche dernier en championnat.

 

 

 

 

Des mondialistes pas tous au top

Le milieu est le secteur où l’on imagine Luiz Gustavo en patron, mais le Brésilien est pour le moment stabilisé en défense centrale et il faudra peut-être patienter pour le voir associé à Strootman au milieu de terrain. À ses côtés en charnière, le choix préférentiel se porte sur Adil Rami, mais le champion du monde est dans une phase délicate, fautif face à Rennes et Monaco notamment, et sorti sur blessure jeudi en Ligue Europa. On attend également de voir comment s’adaptera Duje Caleta-Car, qui a seulement joué à Nîmes et contre Francfort, ainsi qu'à quelle fréquence (et dans quel rôle) sera utilisé le jeune Boubacar Kamara.

 

Plus généralement, le retour des mondialistes a posé plusieurs questions, notamment au niveau de leur état de forme. Si cela n’a quand même pas empêché Florian Thauvin de marquer à plusieurs reprises, et au-delà du cas Rami, le principal souci concerne Steve Mandanda. Revenu de vacances en léger surpoids, l’emblématique portier a contracté une nouvelle blessure musculaire, la quatrième en un an. Des absences régulières qui nécessitent donc à chaque fois une adaptation, à la fois pour le joueur et pour l’équipe. Yohann Pelé assure pour l’instant un intérim discret, entaché par sa faute de main face à Rennes. Au niveau des latéraux, Hiroki Sakai garde toujours le couloir droit et Jordan Amavi semble marquer une légère remontée qualitative dans ses performances en Ligue 1.

 

 

Promesses et couacs

L’OM reste une équipe avec un potentiel offensif indéniable, qui a su rattraper des situations mal engagées, à la fois contre les joueurs de Sabri Lamouchi et ceux de Leonardo Jardim. Si l’on doit faire le parallèle avec les matches joués en 2017 à la même période face à ces mêmes clubs, la formation de Rudi Garcia a semble-t-il progressé. Sa force de caractère, l’un des atouts majeurs en fin de saison dernière, et peut-être une certaine expérience collective, lui ont permis de ne pas perdre ces rencontres, contrairement à la saison précédente. Et on peut même penser que le succès à Monaco (3-2) aurait dû être plus net, plus assuré, tant l’équipe a semblé dominer globalement les débats. Restent les erreurs à effacer pour passer à un niveau supérieur, et éviter une déconvenue comme face à Francfort.

 

Sur le Rocher, cette victoire attendue depuis longtemps contre une grosse cylindrée du championnat a aussi été marquée par la performance pleine de Kostas Mitroglou dans le jeu mais aussi l'entrée décisive de Valère Germain. L’OM n’a peut-être pas recruté de nouvel attaquant mais il garde ces deux garçons aux profils différents et à l’état d’esprit remarquable. Il sera d'ailleurs intéressant de voir Mitroglou jouer une saison pleine, avec une préparation assidue, lui qui n’est peut-être pas le joueur emprunté que d’aucuns veulent décrire.

 

 

Plus généralement, les Marseillais ont gardé leur capacité à marquer beaucoup de buts, et c’est notamment pour cela qu'ils sont actuellement dauphins du Paris Saint-Germain, en tête de la meute de poursuivants qui visent une place sur le podium. Le talent de joueurs comme Florian Thauvin et Dimitri Payet s’est déjà exprimé par des gestes de classe, et a su tirer l’équipe d’une première période indigente face à Guingamp. Cela n’a malheureusement pas été suffisant contre Francfort ni lors du gros faux pas à Nîmes, où l’OM a signé une prestation inacceptable s’il souhaite faire mieux que la saison dernière en L1. Car peu importe le talent, il faut aussi allier concentration et équilibre.

 

Finalement, l’Olympique de Marseille semble toujours cette équipe imparfaite, trop souvent irrégulière au sein d’un même match. Mais elle affiche un visage connu, dans la lignée de son bel exercice 2017/18. Pour le moment, elle est dans les temps au niveau des points et n’a pas pris de retard comptable: à elle de continuer sur ces acquis, de capitaliser sur le recrutement de Strootman, et de gommer son irrégularité. Ce dimanche, pour l'arrivée de l'automne, les Phocéens s'offriront un déplacement à Lyon, qui sort d’une victoire sur le terrain de Manchester City grâce à une performance de très haut niveau. Pour les deux équipes, le résultat sera aussi important que les enseignements qu'il permettra de tirer.
 

Partager

> déconnerie

Jurietti, le film

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 5e journée

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h45 - Mevatlav Ekraspeck : Et bien... que ce fut dur. Cette fin de match dantesque des bleus démontre un sacré caractère.... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h44 - Luis Caroll : Edjiaujourd'hui à 11h33Ben voyons.Je te laisse avec les Ultras de ton propre club, qui en sont... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 11h11 - L'amour Durix : Brestois le défenseur, Tonton.Et effectivement, la première intervention de la VAR se fait par... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 10h42 - Schpatz : Je découvre qu'une pilote (Maria Herrera Muniz) concoure en MotoE et qu'elle vient de faire une... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 10h40 - manuFoU : Coty Week 2Cardinals@Ravens 14-31Chargers@Lions 20-24Colts@Titans 18-1749ers@Bengals... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 02h17 - Tricky : A part ça, la version longue de Loro (le Sorrentino sur Berlusconi) est dispo sur OCS et c’est... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 01h38 - Maniche Nails : Cool, à bientôt le retour des derbys Seat - Rica Lewis >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h15 - Yul rit cramé : C'est ton avis SOS, je pense qu'avant d'être proche du 3-0 en fin de match, on est passé tout... >>


Observatoire du journalisme sportif

14/09/2019 à 23h31 - Schizo retourné : Si c'était le cas, heureusement qu'il ne fut pas latéral. Parce qu'avoir FR2 ou FR3 sur les... >>


Au tour du ballon ovale

14/09/2019 à 23h15 - SocRaïtes : Qu'attendre d'un peuple qui met de la laque sur les immatriculations ... Serait-ce pour écarter... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)