auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article précédent

FARC FC

"Plan stratégique" de la Ligue : le football français veut avancer à l’économie

Une Balle dans le pied – La LFP vient de présenter son programme 2017-2022 pour rattraper les quatre grands championnats européens. Avec un volontarisme économique qui peine à penser au-delà de l'économie.

Partager

 

Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a adopté, le 20 avril dernier, un "plan stratégique" pour la période 2017-2022, dont le but est de "développer la feuille de route du football français pour le cycle 2017-2022" afin de remettre la Ligue 1 "au niveau des quatre grandes nations européennes". Soit la même ambition que le plan Footpro 2012, lui aussi quinquennal, que la Ligue avait présenté il y a exactement dix ans. De sa dizaine d'objectifs, un seul fut atteint à l'échéance.

 

Au lyrisme de Frédéric Thiriez, l'ancien président de la Ligue, succède le jargon de la modernité managériale. Le document de présentation, affligé d'une esthétique de Powerpoint de réunion du lundi, est truffé d'acronymes (B2B, B2C, TMBO, DMP, CRM), d'anglicismes (matchday, pricing, benchmark, stadium tours, marketing data analytics, prize money, access list, sportstech…) et de termes qui ressemblent à des chapitres de rapports annuels d'entreprises du CAC 40 (transformation digitale, stratégie de marque, plan RSE, gouvernance, etc.).

 

Il serait toutefois injuste de s'arrêter à la forme. Plusieurs constats sont pertinents, de même que certaines recommandations, notamment les incitations à mutualiser les moyens et les coûts ou à partager les expériences ; la plupart présentent des solutions attendues à des problèmes connus. Mais cette approche gagnerait en crédibilité si elle se montrait capable d'embrasser un champ de vision plus large. Car en se donnant la quête de la "compétitivité" comme principal horizon, elle montre sa difficulté à penser les problèmes au-delà de leur dimension économique. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Le bizness


Richard Coudrais
2020-08-30

Le foot d’après, c’est maintenant

C'en est fini du football suranné datant de l’Angleterre victorienne. Aujourd’hui, les dernières barrières ont sauté avec les mesures sanitaires: le football de papa est aboli. 


Jérôme Latta
2020-08-27

Le football européen vend ses actions à l'étranger

Une Balle dans le pied – Les trois quarts des clubs de Premier League sont détenus par des capitaux étrangers, et le reste de l'Europe suit le mouvement, dont la France.


Jérôme Latta
2020-05-30

Était-ce une "connerie" d'arrêter les compétitions en France ?

Minichro – On peut défendre la reprise des championnats sans se mentir sur ses motivations, ni conclure que la non-reprise était un mauvais choix. 


>> tous les épisodes du thème "Le bizness"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)