auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #111

> article précédent

FARC FC

"Plan stratégique" de la Ligue : le football français veut avancer à l’économie

Une Balle dans le pied – La LFP vient de présenter son programme 2017-2022 pour rattraper les quatre grands championnats européens. Avec un volontarisme économique qui peine à penser au-delà de l'économie.

Partager

 

Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a adopté, le 20 avril dernier, un "plan stratégique" pour la période 2017-2022, dont le but est de "développer la feuille de route du football français pour le cycle 2017-2022" afin de remettre la Ligue 1 "au niveau des quatre grandes nations européennes". Soit la même ambition que le plan Footpro 2012, lui aussi quinquennal, que la Ligue avait présenté il y a exactement dix ans. De sa dizaine d'objectifs, un seul fut atteint à l'échéance.

 

Au lyrisme de Frédéric Thiriez, l'ancien président de la Ligue, succède le jargon de la modernité managériale. Le document de présentation, affligé d'une esthétique de Powerpoint de réunion du lundi, est truffé d'acronymes (B2B, B2C, TMBO, DMP, CRM), d'anglicismes (matchday, pricing, benchmark, stadium tours, marketing data analytics, prize money, access list, sportstech…) et de termes qui ressemblent à des chapitres de rapports annuels d'entreprises du CAC 40 (transformation digitale, stratégie de marque, plan RSE, gouvernance, etc.).

 

Il serait toutefois injuste de s'arrêter à la forme. Plusieurs constats sont pertinents, de même que certaines recommandations, notamment les incitations à mutualiser les moyens et les coûts ou à partager les expériences ; la plupart présentent des solutions attendues à des problèmes connus. Mais cette approche gagnerait en crédibilité si elle se montrait capable d'embrasser un champ de vision plus large. Car en se donnant la quête de la "compétitivité" comme principal horizon, elle montre sa difficulté à penser les problèmes au-delà de leur dimension économique. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Le bizness


Jérôme Latta
2017-03-21

Ligue 1 : quelle concurrence pour le PSG ?

Une Balle dans le pied – Cette saison, Nice et Monaco mettent le PSG sous pression, mais celui-ci peut-il (doit-il) être durablement concurrencé? Un article avec des tas de graphiques en bichromie (et même le retour du Classement en relief®). 


Jérôme Latta
2017-01-04

Contrat en Asie, famille à l’abri (proverbe footballistique)

Une Balle dans le pied – Les transferts vers la Chine et les salaires qui y sont servis témoignent d'un bouleversement de la géopolitique du football mondial. Les joueurs, eux, devraient mettre à jour leurs justifications.


Antoine Duval
2016-12-22

Les Football Leaks, Bosman et la folle mondialisation du football

Opportunités de régulations et de réformes, les révélations qui tombent chaque jour peuvent mettre un terme brutal à la folle économie du foot. À condition de le vouloir...


>> tous les épisodes du thème "Le bizness"

Sur le fil

RT @Birdace: Nouvel article sur l'OptaPro Forum 2017 avec @OMalytics : les stratégies sur corners à travers l'Europe. https://t.co/ULgVQVkr…

RT @sscnapoli2016: Evolution du salaire de Lionel Messi depuis ses débuts au Barça jusqu'à maintenant et son palmarès avec son club et sa s…

RT @Ecrirelesport: #VendrediLecture "ventre mou" de @MickGrall et son interview "La vision du grand public est biaisée" https://t.co/frDAEU…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Wayne Ruiné

"Rooney perd 500 000 £ en deux heures au casino." (sofoot.com)

Eden Lazare

“Gomis : ‘J'ai vu l'OM mourir et ressusciter’." (lephoceen.fr)

J'y suis Giresse

"Mali : Giresse va rester." (sofoot.com)

Roland Tournevissé

"Red Star : Courbis ne les lâche plus." (lequipe.fr)

Dégoupillage

"Mauvaise opération pour Grenade." (lequipe.fr)