auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> déconnerie

La tirade du Robin

> article suivant

L'année de Marco Asensio

> article précédent

FARC FC

"Plan stratégique" de la Ligue : le football français veut avancer à l’économie

Une Balle dans le pied – La LFP vient de présenter son programme 2017-2022 pour rattraper les quatre grands championnats européens. Avec un volontarisme économique qui peine à penser au-delà de l'économie.

Partager

 

Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a adopté, le 20 avril dernier, un "plan stratégique" pour la période 2017-2022, dont le but est de "développer la feuille de route du football français pour le cycle 2017-2022" afin de remettre la Ligue 1 "au niveau des quatre grandes nations européennes". Soit la même ambition que le plan Footpro 2012, lui aussi quinquennal, que la Ligue avait présenté il y a exactement dix ans. De sa dizaine d'objectifs, un seul fut atteint à l'échéance.

 

Au lyrisme de Frédéric Thiriez, l'ancien président de la Ligue, succède le jargon de la modernité managériale. Le document de présentation, affligé d'une esthétique de Powerpoint de réunion du lundi, est truffé d'acronymes (B2B, B2C, TMBO, DMP, CRM), d'anglicismes (matchday, pricing, benchmark, stadium tours, marketing data analytics, prize money, access list, sportstech…) et de termes qui ressemblent à des chapitres de rapports annuels d'entreprises du CAC 40 (transformation digitale, stratégie de marque, plan RSE, gouvernance, etc.).

 

Il serait toutefois injuste de s'arrêter à la forme. Plusieurs constats sont pertinents, de même que certaines recommandations, notamment les incitations à mutualiser les moyens et les coûts ou à partager les expériences ; la plupart présentent des solutions attendues à des problèmes connus. Mais cette approche gagnerait en crédibilité si elle se montrait capable d'embrasser un champ de vision plus large. Car en se donnant la quête de la "compétitivité" comme principal horizon, elle montre sa difficulté à penser les problèmes au-delà de leur dimension économique. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Le bizness


Jérôme Latta
2017-08-17

La Premier League, première en économie

25 ans après sa création, la Premier League a imposé une suprématie économique qu'elle devrait encore renforcer dans les années à venir. Mais pour ressusciter le football anglais, il aura d'abord fallu le tuer. 


Jérôme Latta
2017-08-08

Neymar : le "transfert du siècle" est celui de l’époque

Une Balle dans le pied – Indécents sur le plan moral, rationnels sur le plan économique? Les 222 millions du transfert de Neymar constituent à la fois un précédent et la continuité logique de l'inflation sur le marché des (meilleurs) joueurs.


Rémi Belot
2017-08-02

Neymar, prophète du foot décroissant

L’arrivée de Neymar au PSG, qui semble se confirmer, révèle surtout l’incohérence des supporters de football. Et s’il nous invitait, en fait, à cesser d’être schizos? 


>> tous les épisodes du thème "Le bizness"

Ni buts ni soumises

Ni buts ni soumises

Rêve orange

Classement en relief

classement en relief

Le générateur de classements

Sur le fil

Pas mal, ce festival de la patate au Parc OL.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Plus dans les petits papiers

"Toifilou Maoulida quitte Tours." (lequipe.fr)

Attaque avortée

"Il défendait avec une aiguille." (lequipe.fr)

Bel essai, Bastien !

"U21 : Bastien arbitrera la finale." (lequipe.fr)

Mais qu'est-ce tu bois DD dis donc ?

"Une chanson d'Oasis en hommage." (lequipe.fr)

Lama pas content

"Bernard Lama : sa terre, sa colère." (lequipe.fr)