Projections privées

Partager
Ce matin, en descendant prendre mon petit dej et en passant devant la salle de briefing vidéo, j’ai entendu des grognements. C'était Henry, les yeux injectés de sang. J’ai cru qu'il avait passé la soirée avec Barthez et Abidal, mais non. Il m’a attrapé par le col: "J’ai regardé en accéléré tous les matches de Puyol depuis 1996 cette nuit. Je sais comment battre l’Espagne! Tu m’entends! Je sais!" Il a fallu qu’on se mette à quatre, dont la femme de ménage, pour le maîtriser. Je comprends pourquoi sa femme ne lui a pas rendu une seule visite depuis la mise au vert à Clairefontaine. Elle a raison de profiter de ses vacances.

Cet après-midi, j’ai pensé qu’on pourrait regarder Portugal-Pays-Bas ensemble. Le seul qu’on a dû traîner par le short pour qu’il nous rejoigne, c’est Govou. Il n'aime pas le foot, c'est d'ailleurs pour ça qu'il se sent si bien à Lyon. Cette fois, Titi nous a été bien utile. Il a lancé un œil rouge à Sidney qui s’est précipité pour s’asseoir à côté des autres. Ça m'a rappelé mon premier regard sur le freluquet de Sainté, Synaeghel, en 75, à qui ça avait fait une fissure au péroné.
Eh bien figurez-vous que Govou a adoré, il a dit que c'était presque aussi sympa que les courses de tracteurs sur Eurosport et que des fois, ça lui faisait penser au dernier championnat d’Ultimate Fighting. Du coup à la fin, il est allé chercher ses DVD de Jérôme Le Banner. On l’a laissé faire, mais il n'y a que Greg qui est resté pour les regarder avec lui.

Partager
>> aucune réaction

Blog de Raymond, 1ère partie: 2006


2006-07-10

Épilogue


2006-07-09

Tombés de l'Olympe


2006-07-08

La veille du grand soir


>> tous les épisodes du thème "Blog de Raymond, 1ère partie: 2006"